Stoplaclope 🚭 : le chatbot interactif pour en finir avec le tabac

“C’est bon, j’arrête de fumer…” Ce leitmotiv, les fumeurs endurcis se le répètent souvent depuis des décennies. Entre arrêts et rechutes, tourner le dos à la cigarette après des années d’accoutumance n’est pas chose aisée. Une fois de plus, des cerveaux malicieux ont réussi à mettre sur pied une méthode ludique pour aider les fumeurs à sauter le grand pas. Découvre le Stoplaclope, le 1er chat bot pour arrêter de fumer !

stoplaclope chatbot

Le mois sans tabac : une atmosphère motivante

Pour la 4e année conécutive, le mode mois sans tabac a été enclenché afin de permettre aux 14 millions de fumeurs Français de faire une croix sur cette habitude malsaine. Avec près de 80 000 morts causées par le tabac chaque année, la cigarette est devenue un réel problème de santé publique. Dans cette optique, le mois sans tabac tend à créer une ambiance de connivence afin de motiver les fumeurs à se débarrasser de la clope.

Durant tout le mois de Novembre, des opérations coups de poings marketing sont déployées pour sensibiliser sur les dangers de la cigarette et informer, mais surtout apporter des solutions concrètes aux personnes désirant en finir avec cette dépendance.

mois sans tabac

Dans cette optique, Santé publique France a mis en place différentes stratégies pour accompagner les fumeurs dans leur décision d’arrêter de fumer. “Stopper le tabac pendant un mois, c’est 5 fois plus de chance d’en finir avec cette addiction” scandent les dirigeants de l’organisme. Au travers de réseaux comme Tabac infos service, le but n’est pas de stigmatiser les fumeurs, mais plutôt de les accompagner en leur offrant des solutions alternatives au tabac et en leur apportant un soutien dans leur résolution.

VOIR AUSSI : 10 astuces pour arrêter définitivement la cigarette

Quand les réseaux sociaux servent la cause anti tabac

Twitter, Facebook, Instagram, l’essor des réseaux sociaux est un bon moyen d’user des nouvelles technologies pour tenter de venir à bout du fléau qu’est la cigarette. Pour dissuader les jeunes fumeurs mais aussi pour aider les anciens qui tentent en vain de se sortir du cercle vicieux de la cigarette, les idées ne manquent pas.

C’est ainsi que Stoplaclope a pris ces derniers jours un rôle de parrain facétieux afin de décider les fumeurs a prendre la grande décision. Le chatbot a été conçu par Hellojam, le premier média conversationnel sur Messenger qui écoute et engage chaque jour les 15-25 ans. Cette idée idée originale pour décider les fumeurs récalcitrants rencontre en ce moment un franc succès sur Messenger.

Grâce à des messages quotidiens, le robot conçu par instaure une relation de confiance sur base d’humour afin d’inciter les fumeurs à balancer la clope. Invitée au micro de “La France Bouge” sur Europe 1, la cocréatrice du projet Marjolaine Grondin a expliqué en quoi consistait cette innovation.

Stoplaclope : comment profiter du chatbot messenger pour arrêter de fumer ?

Pour tester et commencer une conversation, rendez-vous sur : https://www.messenger.com/t/stoplaclopebyjam, comme l’indique Loïc Delmaire (l’autre cofondateur du projet) sur twitter :

Stopelaclope est une sorte de compagnon qui use de moyens ludiques, sympas et avec complicité pour vous encourager à atteindre le seuil 0 de la consommation de cigarette. Conçu comme un challenge, l’outil a déjà séduit plus de 15 000 personnes qui sont entré dans le jeu. Tous les jours, ces personnes reçoivent un message sous différentes formes tendant à savoir si elles ont succombé à l’envie de fumer. En cas de réponse négative, le robot les félicite en les informant sur les avantages sur leur santé. Stopelaclope évalue également les économies réalisées par le fumeur lorsqu’il s’abstient d’acheter un paquet de cigarettes, une somme qui promet d’être rondelette à la fin du challenge.

L’arrêt du tabac, une question de motivation

Bien plus qu’un moteur de conversation à usage sensibilisant, Stopelaclope a aussi prévu de répondre aux fumeurs qui seraient en situation de manque et qui auraient tendance à se défouler sur le robot. Il a donc été prévu des scénarios en cas de réception d’insultes et de débordements en tout genre.

On ne cessera de le répéter, arrêter de fumer dépend essentiellement de la volonté, mais il faut également une bonne dose de motivation et de conviction pour réussir à passer la phase de sevrage. Entre la sensation de manque et les craintes quant à la prise de poids, cesser le tabac n’est pas seulement une question de santé pour la plupart des fumeurs. Le chatbot est ainsi un partenaire qui cherche à établir une complicité avec les fumeurs afin de les rassurer et leur apporter l’aide nécessaire au succès de leur résolution.

Le chatbot qui a initialement été prévu pour durer le temps du mois sans tabac cherche néanmoins des partenaires afin de pouvoir s’établir sur la durée et apporter un réel soutien aux fumeurs qui souhaitent se libérer de l’emprise du tabac.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire