Sevrage tabagique par l’e-cigarette : comment réagit l’organisme ?

Le sevrage tabagique qui se base sur l’alternative de la cigarette électronique avec une quantité de nicotine dégressive a toutes les chances d’aboutir. Voyons comment réagit l’organisme après le passage à l’e-cigarette !

sevrage tabac cigarette électronique santé

Le passage à la e-cigarette : un moindre mal et une aide au sevrage tabagique

Environ 8 heures après avoir arrêté de fumer (si vous ne dormez pas), votre organisme commencera à opérer des ajustements pour pallier l’absence de nicotine. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est au cours de ces premières heures que l’on observe le tout premier effet perceptible de l’arrêt du tabac : la quantité d’oxygène dans votre sang commencera à revenir à des niveaux normaux, même si vous vapotez.

La vapeur produite par votre cigarette électronique ne contient pas de monoxyde de carbone, composant essentiel des les cigarettes de tabac. Cela permet à votre corps de commencer à détoxifier le monoxyde de carbone que vous avez inhalé afin que vous puissiez profiter d’une plus grande quantité d’oxygène dans votre sang.

Si l’e-cigarette n’est pas sans effet sur la santé, elle reste le meilleur allié pour arrêter de fumer, à condition de l’avoir décidé bien sûr ! Vous l’aurez compris, nous revenons dans cet article sur les effets de la substitution de la cigarette traditionnelle par la cigarette électronique.

Un jour après avoir arrêté de fumer

Dans les 24 heures suivant l’arrêt du tabac et le début du vapotage, votre corps aura éliminé tout le monoxyde de carbone résiduel. Vos poumons commenceront à se désintoxiquer en éliminant les débris toxiques et le mucus qui s’étaient accumulés. Vous n’inhalez plus de toxines et vous n’ « ajoutez » plus rien à ce qui se trouve déjà dans votre organisme. Le nettoyage peut enfin commencer, sans être perturbé par de nouvelles toxines.

VOIR AUSSI : E-cigarette et coronavirus : tout ce que vous devez savoir

Deux jours après avoir arrêté de fumer

Après 48 heures, votre organisme continuera à s’adapter à cette nouvelle configuration. Vous remarquerez probablement à ce moment-là que votre sens du goût s’est amélioré. Les aliments et les boissons pourront enfin être appréciés à leur juste valeur ! Votre odorat va également gagner en finesse. Ces effets positifs sont conséquents à la « réparation » des récepteurs de votre langue et de votre nez qui avaient été endommagés par les toxines des cigarettes.

Trois jours après l’arrêt du tabac

À ce stade, vous allez sans doute commencer à percevoir une amélioration notable au niveau de votre respiration. Le goudron qui obstruait et irritait vos bronches a baissé de plus de la moitié. À mesure que vos bronches se détendent et se dégagent, votre niveau d’énergie va augmenter, puisque la respiration redevient fluide et ne nécessite plus cet effort anormal.

Entre 3 et 9 mois de sevrage tabagique

Si vous vous tenez à l’écart des cigarettes traditionnelles tout en continuant à vapoter raisonnablement, si possible avec une quantité dégressive de nicotine dans votre e-liquide, vous devriez remarquer que les sifflements, la toux et l’obstruction des bronches ont diminué ou disparu.

Environ 5 ans après avoir arrêté de fumer

Examinons maintenant les effets à long terme de l’arrêt du tabac. Après cinq ans, le risque de crise cardiaque aura été réduit de moitié environ. Plus vous resterez loin des cigarettes traditionnelles, plus ce risque baissera. Le vapotage n’impacte pas ce risque dans la mesure où la vapeur produite par les cigarettes électroniques ne cause pas de dommages aux cellules de votre cœur.

VOIR AUSSI : Les cigarettes roulées sont-elles moins nocives pour la santé ?

Environ 10 ans après l’arrêt du tabac

En dix ans, le risque de développer un cancer du poumon aura diminué de moitié par rapport à la période pendant laquelle vous fumiez. Là encore, c’est parce que la vapeur de cigarette électronique que vous inhalez ne contient pas les substances cancérigènes que l’on trouve dans la fumée de cigarette. Le risque de subir une crise cardiaque est également réduit à peu près au même niveau que celui d’une personne qui n’a jamais fumé. Et si vous continuez à utiliser un bon e-liquide contenant des doses raisonnables de nicotine, vous protégerez votre organisme des accidents cardiovasculaires.

La cigarette électronique nicotinée est-elle sans danger sur le long terme ?

Alors oui, la cigarette électronique nicotinée n’est pas totalement sans danger… mais ses effets secondaires sont similaires à ceux de la caféine, soit infiniment moins graves que ceux de la cigarette classique.

Plus vous éviterez les cigarettes classiques, plus vous constaterez une amélioration drastique et significative de vos fonctions vitales. De plus, les personnes qui vous entourent ne seront plus exposées à la fumée nocive qui rappelons-le, constitue également un risque pour leur santé, à fortiori si elles souffrent de problèmes respiratoires comme l’asthme.

La cigarette électronique n’est certes pas sans effet secondaire, mais elle constitue une approche « de moindre mal » très intéressante pour les fumeurs qui souhaitent s’engager dans la voie du sevrage tabagique sans brusquer leur organisme.

Vous avez le choix entre un grand nombre d’appareils de vapotage sur le marché, en fonction de vos goûts, de vos objectifs, de vos besoins en nicotine et de votre budget. Pourquoi ne pas optez pour un e-liquide de chez Alfaliquid? Si vous voulez acheter français en cette période de crise, vous y trouverez de très bon produits.

À propos de l'auteur

Marine

Passionnée par l'art dans toutes ses formes, mais aussi plein d'autres choses... J'aime partager mes découvertes dans le domaine de la mode, beauté, santé, voyages et le bien être en général. Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire