Écologie : 7 astuces pratiques pour réduire son empreinte carbone

Les conséquences du changement climatique témoignent d’une dégradation apparente de l’environnement. Pour un avenir meilleur, il y a urgence à réduire l’exploitation des ressources naturelles afin de diminuer l’empreinte carbone. Voici 7 astuces efficaces à entreprendre dans ce cadre.

réduire son empreinte carbone

Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est au juste ?

Avant tout, il convient de définir cette notion au cœur des débats des militants pour l’équilibre écologique. Pour précision, elle est devenue populaire face à l’intensification de la pollution accentuant la dégradation de l’environnement.

Ainsi, l’empreinte carbone correspond à la mesure du volume de dioxyde de carbone résultant d’une activité humaine. En d’autres termes, elle fait référence aux émissions de gaz à effet de serre en fonction de notre mode de vie. Comprendre l’importance de cette notion c’est s’engager dans des gestes éco-responsables pour préserver l’environnement. L’objectif étant une participation pleine et active dans la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Le dernier rapport du gouvernement sur le sujet montre l’évolution de la répartition des émissions de gaz à effet de serre en France entre les principaux émetteurs :

  1. Transport
  2. Résidentiel – Tertiaire
  3. Industrie manufacturière
  4. Industrie de l’énergie
  5. Agriculture
  6. Traitement des déchets
Empreinte carbone : évolution des émissions de gaz à effet de serre en France

Si la tendance est à la baisse, il reste urgent d’agir dans un contexte de réchauffement climatique inquiétant ! Chacun peut agir à son niveau pour réduire son empreinte carbone personnelle. C’est l’ensemble de ces petites actions qui fera la différence !

Comment réduire l’empreinte écologique ? Nos conseils pratiques !

Si vous voulez faire un geste pour la planète, essayez au moins l’une des astuces pratiques ci-après :

1. Faire le bon choix en matière de luminaire

ampoules basse consommation

Choisir les ampoules basse consommation. À la différence des ampoules classiques, elle réduit considérablement l’empreinte carbone de chaque foyer. Il est question ici d’une réduction jusqu’à 600 kilos du dioxyde de carbone. Si tous les ménages s’y mettent, la France peut réduire à 50 % la consommation d’électricité pour l’éclairage.

2. Privilégier légumes et fruits de saison qui poussent dans votre région

calendrier des fruits et légumes de saison

Avant d’arriver sur les rayons, ces produits devront parcourir en effet plus de 2 500 km. Il y a de quoi à s’angoisser quant à l’émission de CO2 liée à leur transport. Par ailleurs, il y a une forte chance que votre région abonde de belles choses naturelles qui raviront vos papilles.

3. Miser sur un système de chauffage respectueux de l’environnement

Poêle à granulés : chauffage écologique

Le poêle à granulés de bois figure en tête de liste des solutions de chauffage qui ne nuisent pas à l’environnement. Lors de la combustion du bois, il y a certes de l’émission de gaz carbonique. Cependant des études ont montré que les rejets de CO2 des pellets sont utiles pour la croissance des nouvelles pousses. Cela génère un certain équilibre pour ce qui est de l’empreinte carbone. Par ailleurs, le prix d’un poêle à granulés est accessible à tous les foyers avec un crédit d’impôt de 30%.

4. Réduire sa consommation d’eau

Réduise sa consommation d'eau : conseils pour économiser l'eau

Du simple conseil d’utilisation jusqu’à l’équipement spécifique, il existe de nombreuses solutions pour maîtriser sa consommation d’eau et, donc, son empreinte écologique. Dans le concret, cela se traduit par des astuces pour limiter le gaspillage de cette ressource précieuse. Par exemple pour la toilette, il est plus malin d’adopter des systèmes de double commande pour régulariser le volume d’eau. Les adeptes d’originalité peuvent aller jusqu’à adopter les toilettes sèches, actuellement en vogue.

5. Troquez l’avion contre le train ou la voiture pour les vacances

empreinte carbone avion vs train, car et voiture

Cela signifie se décider de partir en vacances dans un endroit pas loin de chez vous. Cette démarche éco-responsable fait écho au flygskam. Effectivement, il y a de quoi à avoir honte de prendre l’avion pour partir loin puisque ce moyen de transport est extrêmement polluant. Certes, il demeure irremplaçable pour les longs trajets intercontinentaux. Cependant, il faut savoir que les avions émettent 1 500 fois plus de CO2 que le train. Plus précisément, un avion émet jusqu’ 254 grammes de gaz carbonique par kilomètre par passager.

6. Troquer la voiture contre le vélo ou… la marche à pied

se déplacer à vélo

Les voitures sont parmi les grands coupables de la pollution de l’environnement. En France, presque 90 % des émissions de gaz à effet de serre émanent du transport routier. Le vélo constitue une alternative au véhicule si vous êtes dans l’impossibilité d’acheter une voiture plus propre. Aussi, la voiture électrique peut s’avérer aussi intéressante. Sinon, pourquoi ne pas opter pour la marche à pied pour entretenir la forme ?

7. Participer à des projets de reboisement

reboisement

Certainement, planter un arbre c’est faire un pas pour l’environnement. En plus d’offrir de l’ombre, les arbres absorbent les dioxydes de carbone. Sur un an, un jeune arbre est capable d’absorber 6 kg de CO2. À ajouter à cela le fait que les arbres produisent de l’oxygène.

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

2 commentaires

  1. Avatar

    Bonsoir Erwan,
    De très bons conseils auxquels, si tu le permets, j’ aimerais ajouter dans la rubrique “Participer à des projets de reboisement” ce lien pour le moteur de recherche écosia qui contribue à chaque recherche effectuée sur le net au reboisement. Un geste qui ne coûte rien, ni en temps ni en argent.

    https://www.ecosia.org

Laisser un commentaire