Comment réduire son empreinte carbone numérique ?

L’écologie va mal et chaque jour, vous vous demandez comment lutter contre le réchauffement climatique ? Commencez par réduire votre empreinte carbone numérique.

texte néon "for the world"

Une définition simple de l’empreinte carbone numérique

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

Aussi appelée “empreinte écologique“, il s’agit en fait de la quantité de gaz à effet de serre (et donc de CO2) émise par nos activités quotidiennes et notre mode de vie : transports, alimentation, modes de consommation… Et aussi nos comportement numériques. C’est dans ce dernier cas que l’on parle d’empreinte carbone numérique ou “empreinte écologique numérique”.

Pourquoi réduire son empreinte numérique ?

De nos jours, le numérique est complètement entré dans nos usages quotidiens. Ainsi, on considère qu’en 2019, les nouvelles technologies et nos activités en ligne représentent 4% des émissions mondiales de gaz à effets de serre. L’impact environnemental du numérique est donc énorme : c’est plus que le trafic aérien !

Par conséquent, à l’heure où l’on se demande ce que l’on peut faire pour lutter contre le réchauffement climatique, la réponse se trouve sans aucun doute dans la réduction de l’empreinte carbone du numérique au quotidien.

Car avec 4 milliards d’internautes dans le monde, il y a là une vraie piste d’amélioration et un potentiel de réduction de la pollution numérique et des gaz à effet de serre énorme !

14 conseils simples pour réduire son empreinte carbone numérique

Nous vous proposons quelques conseils très simples à mettre en oeuvre pour réduire son empreinte écologique sur internet.

Baisser la luminosité de son écran

C’est l’action la plus simple à mettre en oeuvre. Elle permet d’économiser de l’énergie.

Utiliser les “dark mode

… ou “modes sombres” des sites et applications. Car en plus de réduire votre fatigue oculaire, éclairer des pixels sombres permet d’économiser de l’énergie et donc d’émettre moins de gaz à effet de serre. Il y existe des dark modes pour de très nombreux sites et applications, des moteurs de recherche aux réseaux sociaux en passant par le streaming : Youtube, Instagram, Facebook et Messenger, Twitter, Gmail, Google Chrome, Mozilla, Microsoft Office, Deezer…

Débranchez ou éteignez vos appareils.

Débranchez vos box la nuit (Internet et télé) ou quand vous n’utilisez pas Internet pour économiser de l’énergie et de l’argent

Ajustez vos paramètres d’alimentation pour que votre ordinateur se mette en veille après 3 minutes d’inactivité.

Mais éviter le mode veille autant que possible : éteignez vos appareils (ordinateurs, télé, scanner, imprimante…) lorsque vous ne vous en servez pas.

Ne laissez pas un appareil en charge s’il est plein et débranchez le chargeur même s’il n’y a aucun appareil branché dessus (cela consomme quand même de l’électricité). Vous ferez ainsi durer vos batteries plus longtemps.

Allongez la durée de vie de votre matériel informatique

D’ailleurs, de manière globale, travaillez à augmentez la durée de vie de votre matériel :

  • Achetez de seconde main ou reconditionné (et en plus, c’est bien moins cher !)
  • Faites durer vos appareils le plus longtemps possible : un smartphone peut durer 5 ans et un ordinateur portable plus de 10 ans s’ils sont bien entretenus et mis à jour.
  • Favorisez les labels environnementaux comme Blue Angel, TCO, EPEAT… pour le matériel informatique.

Gérez vos mails

Le stockage et l’archivage des emails est l’une des sources principales d’émissions de gaz à effet de serre. Une boite mail vide, c’est un serveur qui chauffe moins. Pensez aussi à vous désabonner des newsletter que vous ne lisez pas. Les envois de mails inutiles sont aussi très énergivores.

Protégez vos données personnelles

Refusez les cookies permet de réduire son impact écologique au quotidien. En effet, le stockage, le traitement et l’analyse de ces données est une source importante de pollution numérique.

Évitez le streaming

pour les films, les séries, les podcasts et la musique, préférez le téléchargement. Si vous aimez une émission de radio en particulier, essayez de l’écouter en direct par les ondes hertziennes plutôt qu’en baladodiffusion sur Internet. Le streaming est la source principale de pollution numérique.

Compensez votre empreinte carbone numérique

C’est très facile à faire en utilisant par exemple un moteur de recherche qui plante des arbres pour chaque recherche effectuée.

Débranchez-vous !

Enfin, si vous vous demandez toujours comment réduire son empreinte écologique individuelle, j’ai une dernière astuce pour vous : déconnectez-vous. Passez du temps loin des écrans et des réseaux sociaux.

À propos de l'auteur

Marie B.

Passionnée par la botanique, le dessin et le voyage, j'ai étudié en traversant la France et le Monde. Je rédige des récits de voyage que je publie sur mon blog http://lesvoyagesdemariebambelle.fr/.

Laisser un commentaire