Neuralink : Elon Musk veut diffuser de la musique directement dans le cerveau

Le propriétaire de Tesla et de SpaceX a discuté de l’arrivée d’une innovation qui optimiserait l’interaction entre le cerveau et les machines. Neuralink est une nouvelle start-up de nanobiologie destinée, a priori, à améliorer la prise en charge des maladies neurologiques graves. Néanmoins, Elon Musk ne manque pas d’apporter d’autres informations encore plus futuristes. 

Comme d’habitude, l’entrepreneur s’est adressé au public à travers le réseau social à l’oiseau bleu concernant son projet assez fou. Il compte lancer un processus permettant au cerveau de percevoir directement de la musique sans passer par l’ouïe. Une opération quelque peu délicate s’impose pour ce faire. Néanmoins, cet ingénieur se montre très confiant vis-à-vis de l’ensemble de ses ambitions. Il les présentera en profondeur ce 28 août.

Un regard neuf sur l’interface cerveau-machine

Cette idée d’apporter une alternative aux casques est du jamais vu. Neuralink permettra aux utilisateurs d’écouter de la musique dans leur cerveau, sans que le son soit perçu de l’extérieur.

L’objectif est ainsi d’établir une communication directe avec les émetteurs. De prime abord, ce sera un grand changement profitable aux personnes malentendantes. Le « Neural Lace » sera au cœur de cette technologie. Il s’agit d’une maille fine à introduire dans le cortex afin de laisser l’intelligence artificielle booster les facultés cognitives humaines.

Jusqu’ici, seule une série d’expérimentations sur des animaux a été effectuée. Parmi les rongeurs et les singes ayant fait l’objet des tests, un sujet a pu contrôler un ordinateur uniquement par sa pensée. À ce rythme, des essais devraient prochainement être programmés sur les hommes.

Un procédé assez terrifiant

Les fils flexibles susmentionnés seront insérés dans le crâne par l’entremise d’un robot de neurochirurgie. La machine crée quatre trous de 8 mm sur la surface de la tête afin d’y introduire une carte qui va intervenir pour traiter les données provenant du cerveau. La corticale ne sera, bien évidemment, pas compromise tout au long du processus. Cela n’empêche que Neuralink compte remplacer cet outil par un faisceau laser pour se passer de ces ouvertures, aussi infimes soient-elles.

Une fois que ce réseau est installé, les neurones se connectent directement à un baladeur numérique, et sans fils qui plus est. Le constructeur prévoit un accompagnement et un suivi d’utilisation lors du lancement de ce dispositif.

VOIR AUSSI : Tesla Model 3 : la voiture électrique championne des ventes !

Utiliser Neuralink pour lire dans les pensées ?

Lorsque Neuralink a été créé en 2016, sa raison d’être était de mettre sur pied des techniques utilisées pour soigner les maladies et lésions cérébrales. Le traitement se fait par le biais de la même puce neurocérébrale. Cette ambition tient toujours la route, mais d’autres objectifs l’ont rejoint. Selon certains observantes, à termes, cette innovation pourrait permettre de lire dans les pensées.

Ce mode de lecture de musique hors du commun en fait partie. Il faut dire qu’Elon Musk compte bien mener la race humaine à se mettre en symbiose avec les avancées technologiques et scientifiques. Néanmoins, il reste pragmatique en regard des obstacles à surpasser avant d’y parvenir.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire