Le marché de l’occasion des biens culturels, une tendance éco-responsable

La seconde main est devenu un mode de consommation très en vogue. Après l’automobile et l’habillement, les produits culturels tels que les livres d’occasion sont désormais plébiscités. Une parfaite réponse à la tendance zéro-déchet qui s’inscrit dans une démarche éco-responsable.

marché de l'occasion des biens culturels
© Photo entrepôt Momox

Consommer, consommer et encore consommer, la ritournelle est loin de s’essouffler. Cependant, face à une prise de conscience de ce qu’engendre la surconsommation et le gaspillage, de nombreuses initiatives voient le jour. Que ce soit dans le domaine de l’automobile ou de la mode, le changement des habitudes de certains consommateurs pour tendre vers le zéro-déchet est porteur d’espoir.

La seconde main représente désormais un mode de consommation à part entière aux antipodes de celui imposé par le capitalisme. Plus éthique, plus responsable et surtout plus avantageux pour les consommateurs, le marché de l’occasion est en train d’écrire ses lettres de noblesse dans les habitudes des français.

Pourquoi le marché de l’occasion de biens culturels séduit-il autant ?

À l’heure où une profonde remise en question bouleverse la quasi majorité de l’humanité, il est essentiel de trouver des solutions pour atténuer les effets néfastes de la consommation. Comme une évidence à une situation qui prélude à un désastre, le marché de l’occasion s’est progressivement imposé. Que faire des objets du quotidien dont nous n’avons plus besoin et qui sont pourtant toujours utilisables ? Comment donner une seconde vie à des objets qui dorment dans un coin de la cave ou du grenier ?

vendre un livre d'occasion

Cette tendance prend tout son sens pour les biens culturels comme les livres/DVDs qu’on lit/regarde rarement une seconde fois. Plutôt que de les stocker sans rien en faire, autant en faire profiter quelqu’un d’autre. On a alors le choix de donner à des proches, à une association, ou alors les revendre pour se faire un peu d’argent.

Selon une récente étude, l’achat de biens et produits d’occasion est motivée avant tout par les économies, dans le but de se faire plaisir en accédant à des produits inaccessibles au prix neuf, mais aussi pour 15% des français dans une démarche envionnementale.

étude sur les raisons de l'achat produits d'occasion

La réponse est venue du côté des particuliers avec les vides-greniers qui permettent de se séparer d’objets désuets, au bénéfice de personnes qui en ont besoin. S’inspirant de cette tradition du troc et de la revente d’objets de seconde main, des plateformes ont vu le jour. En effet, à l’air du digital et dans un monde où les écrans sont devenus les premières interfaces pour les échanges, le marché de l’occasion a revêtu une toute nouvelle forme.

Quel site pour acheter et vendre des produits culturels d’occasion ?

Sur internet les consommateurs ont accès à une sorte de grande surface virtuelle avec à leur portée des articles en tout genre pour satisfaire leurs envies de loisirs et de découvertes. Les romans classiques côtoient les œuvres plus contemporaines, sans oublier les livres pour les enfants, les bandes dessinées, les CD ou jeux-vidéo.

Si de nombreuses plateformes telles que leboncoin ou paruvendu permettent la vente d’occasion de particulier à particulier, des sites spécialisés dans la vente de biens culturels d’occasion se sont développés. Ces dernières années, les sites proposant des articles d’occasion se sont multipliés. Ainsi, momox-shop.fr vous permet, par exemple, d’acheter vos produits culturels d’occasion en ligne et de dénicher des exclusivités. Le but est de partager des produits culturels avec la majorité en misant sur la qualité, les prix attractifs et l’accessibilité. Vous avez également la possibilité de revendre à momox les produits culturels dont vous n’avez plus besoin. Ainsi, en choisissant une telle plateforme en ligne pour faire vos achats d’occasion, vous y trouverez des références pour les livres, les DVD, les jeux vidéo ou encore la musique sans vous déplacer.

L’avantage du produit d’occasion est qu’il n’est pas forcément dégradé et raconte une histoire. Alors que le livre semblait voué à une disparition certaine, écrasé par le digital, il semblerait que son caractère révolu soit justement ce qui appelle son succès.

La tendance de la seconde main inspire des initiatives solidaires

Le marché de l’occasion est en passe de rivaliser avec celui du neuf pour les nombreuses possibilités qu’il offre. En plus de trouver rapidement le produit idéal à un coût moindre, la satisfaction d’agir de manière plus responsable envers la planète n’est pas à négliger. Cette vision a été parfaitement relayée en France lorsque les cabines téléphoniques devenues obsolètes sont devenus des points de partage pour les passionnés de lecture.

cabines téléphoniques transformées en lieux de livre échange
Les cabines téléphoniques transformées en lieux de livre échange

Le principe est simple, des livres sont librement exposés dans ces cagibis anciennement consacrés à la communication pour faciliter une toute nouvelle forme d’échanges. Une idée séduisante qui permet aux moins nantis d’avoir accès à des recueils en tout genre et gratuitement.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire