8 astuces pratiques pour vivre dans une maison saine

Pendant qu’on passe 90 % de notre temps chez nous, l’air y serait 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Les facteurs de cette pollution sont multiples, mais il existe quelques astuces pour réduire considérablement les dangers. Il est ainsi primordial de prendre les précautions nécessaires pour vivre dans une maison saine. Voici quelques conseils pratiques pour être en bonne santé chez-soi !

maison saine

1. Aérer l’intérieur de sa maison

L’aération est un geste important pour vivre dans une maison saine. Chaque matin, on n’hésite pas à ouvrir les fenêtres et les rideaux. Mieux encore, l’air sera plus agréable à vivre si on laisse le soleil pénétrer dans la maison. L’idéal est d’aérer au moins une quinzaine de minutes le matin et le soir.

2. Surveiller les humidités et les moisissures

L’humidité et les moisissures sont les ennemis d’une maison saine. Que ce soit dans les pièces à vivre ou dans les pièces humides comme la salle de bains, il faut surveiller l’humidité. Les bonnes précautions consistent à assurer l’étanchéité ou l’imperméabilisation de toutes les ouvertures et jointures exposées à l’humidité et à bien nettoyer et à bien ventiler ses pièces.

Si des signent d’humidité se montrent, n’hésitez pas à utiliser un déshumidificateur. Il faut retirer au plus vite les champignons et moisissures dès leur apparition en faisant des travaux d’assainissement en cas de fuites d’eau.

maison saine : ménage

3. Bien choisir ses produits d’entretien

Certains produits et solvants d’entretien ménager sont toxiques et polluants. On privilégie ainsi les gammes écolabellisées. Autant que possible, on utilise également des produits naturels comme le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude pour nettoyer les meubles, le sol, les murs, les appareils électroménagers, etc. On évite l’eau de javel et les pesticides, au risque d’infecter encore plus l’intérieur.

VOIR AUSSI : 8 astuces écologiques pour consommer moins d’énergie et faire des économies

4. Laver régulièrement le linge de maison

Les adoucissants et les parfums des produits de lessive provoquent des allergies respiratoires et cutanées. On opte ainsi pour des détergents labellisés pour laver son linge. On peut par exemple essayer le savon noir, réputé pour ses nombreuses propriétés. On n’hésite pas non plus à laver régulièrement les rideaux et le linge de maison pour se débarrasser de la poussière, bactéries et acariens.

5. Privilégier les huiles essentielles aux désodorisants 

On a toujours eu l’habitude d’utiliser les aérosols et les désodorisants en spray pour chasser les mauvaises odeurs. Ces produits sont polluants et représentent des risques pour la santé. Les huiles essentielles ont des vertus similaires, voire plus intéressantes. De plus, le vaste choix d’huiles essentielles permet de choisir les flacons qui répondent à nos besoins de santé, de parfum et de bien-être.

Maison saine : parfum et de bien-être

6. Adopter les bons réflexes avec les meubles neufs

Quand on achète du mobilier, on a hâte de l’installer chez soi. Pourtant les matériaux utilisés lors de leur fabrication comme la colle ou les peintures peuvent contenir des éléments cancérigènes. On patiente ainsi avant d’aménager ses meubles neufs en bois, qu’il soit aggloméré ou massif, en l’installant quelque temps dans le garage ou en extérieur.

7. Nettoyer régulièrement les objets fréquemment touchés 

Au même titre que les claviers d’ordinateurs, les boutons de chasse d’eau ou encore les lunettes de toilettes, les poignées de porte et les interrupteurs sont des nids à bactéries. On pense à les nettoyer régulièrement pour vivre dans une maison saine. On désinfecte les poignées de porte, les interrupteurs et les robinets avec un chiffon doux imbibé de vinaigre blanc.

8. Faire des produits naturels ses alliés en nettoyage 

Les vertus des produits naturels sont nombreuses et ils constituent désormais les alliés du quotidien pour les entretiens. Le savon noir est plébiscité pour son pouvoir dégraissant, idéal pour nettoyer la cuisine : four, plaque de cuisson, hotte aspirante, évier, carrelage, etc. Le bicarbonate de soude est utilisé pour la vaisselle. Il peut remplacer la poudre à récurer, en plus d’éliminer les mauvaises odeurs et de déboucher les canalisations.

À propos de l'auteur

Marine

Passionnée par l'art dans toutes ses formes et surtout la photographie, mais aussi plein d'autres choses... Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire