Êtes-vous un patron ou un leader ? Quelle est la différence ?

Alors que le patron exige et donne des ordres, le leader écoute et accompagne ses équipes. Découvrez ci-dessous les caractéristiques et qualités du patron et du leader pour déterminer quel profil de manager vous êtes.

patron vs leader

Management : les différences entre leader et patron

Gérer une équipe de fait pas de vous un leader. Un leadership inefficace est souvent la source d’un mauvais rendement et d’une forte rotation du personnel. D’ailleurs, la première raison donnée aux démissions est souvent celle d’avoir un mauvais patron. Posséder les qualités nécessaires pour diriger et inspirer une équipe est très enrichissant, mais représente également un véritable défi. Vos méthodes de management sont-elles constructives ? Faites le tests et découvrez le grâce à cette infographie !

Différences entre patron et leader : la lutte incessante entre pouvoir et leadership
Différences entre patron et leader : la lutte incessante entre pouvoir et leadership

Les caractéristiques d’un patron

Il intimide

Un patron cherche les moiyens pour montrer son autorité et exige le respect, au lieu de l’obtenir naturellement. Il fera n’importe quoi pour garder le pouvoir et le contrôle.

Il observe

Rien n’échappe à un patron. Il scrute chacun des mouvements de son équipe et analyse chaque erreur. Il critique ses collaborateurs et les menace lorsqu’ils ne travaillent pas correctement.

Il entend

Un patron entend les propos de collaborateurs mais ne réagit pas. Il pense que son équipe doit faire le travail tête baissée et qu’un feedback n’est pas nécessaire.

Il donne des ordres

« J’ai besoin que tu t’occupes de cela », « Il me faut ça pour vendredi ». Lorsqu’il donne des ordres, son équipe doit les respecter – sans poser de questions. Il exige un résultat et ne prend pas le temps d’expliquer à ses équipes pourquoi il en a besoin. Lorsqu’un projet n’est pas terminé dans les délais, il réprimande l’équipe. Une vision du management très court-termiste qui va à l’encontre de la productivité sur le long terme.

Il se désintéresse  

Le patron prend des décisions et laisse l’équipe faire le travail. Il ne préoccupe pas du déroulement du projet concerné. Son désintéressement conduit l’équipe à occulter des problèmes qui pourraient compromettre la réussite du projet.

Il accapare ses équipes

Un patron pense que le travail est plus important que tout les reste. Cela signifie qu’il doit pouvoir joindre son équipe à n’importe quelle heure de la journée ou de la soirée. Il n’y a aucune excuses expliquant que les choses ne soient pas faites correctement lorsqu’il le demande.

Il donne des objectifs mal définis et irréalisables

Un patron exige que les objectifs soient atteints coûte que coûte. Ses sautes d’humeur perpétuelles déterminent les objectifs, ce qui rend l’équipe perplexe et frustrée. Les collaborateurs n’osent pas poser des questions, ce qui se traduit par une perte de temps consacrée à déterminer les priorités et la stratégie.

Mug quote : « J’ai toujours raison »

Un patron pense qu’il sait mieux que tout le monde. Personne ne devrait questionner son autorité, ni ses décisons. Un patron ne gérera jamais une équipe gagnante, ni une équipe heureuse, tant qu’il n’aura pas décidé d’apprendre à être une leader.

VOIR AUSSI : Comment manager les membres difficiles d’une équipe ?

Les qualités nécessaires pour être un vrai leader !

Il inspire

Un leader encourage son équipe à progresser et à apprendre. Il booste ses collaborateurs en reconnaissant leurs points forts et en les aidant à améliorer leurs points faibles.

Il enseigne

Un leader cherche à faire évoluer son équipe pour rendre plus zen et efficace. Il salue leurs réussites et prête main forte lorsque se présentent des obstacles.

Il écoute

Écouter son équipe est la clef du succès d’un leader. Il incite constamment les gens à lui faire part de leurs commentaires et intervient lorsque des problèmes se présentent. Il donne autant d’importance à ses nouvelles idées qu’à celles de ses collaborateurs.

Il se renseigne

« Qu’en penses-tu ? », « Es-tu en mesure de faire cela pour vendredi ? ». Un leader s’assure que son équipe du temps et des ressources nécessaires pour finir un projet. Dans le cas contraire, il cherche un moyen d’aider, sans blâmer personne.

Il collabore avec ses équipes

Le leader laisse ses collaborateurs travailler en toute autonomie, mais sait quand il doit intervenir. Son équipe lui saigne immédiatement les problèmes, pour les résoudre de façon adéquate. Lorsque cela est nécessaire, il n’hésite pas à mettre la main à la pâte pour montrer à l’équipe comment procéder.

Il est compréhensif

Le leader comprend l’importance entre l’équilibre de la vie professionnelles et de la vie privée. Il invite ses collaborateurs à prendre des pauses de temps en temps. Il respecte leur temps libre et planifie les projets en conséquence.

Il donne des objectifs claires et réalistes

La priorité d’un leader est de s’assurer que tout le monde partage un objectif commun. Il établit des OKR (objectifs et résultats clefs) pour que les collaborateurs comprennent les objectifs principaux et découvrent comment ils peuvent y contribuer.

Mug quote : « Leadership et apprentissage ne vont pas l’un sans l’autre » – John F. Kennedy

Un leader est élève et professeur à la fois. Il interroge ses collaborateurs sur la façon dont il peut s’améliorer en tant que leader, mais aussi en tant que communiquant et membre de l’équipe.

Infographie offerte par Wrike, outils de planification de projet libre.

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

Laisser un commentaire