Combien d’heures un adulte doit-il dormir ?

Bien dormir est crucial pour rester en bonne santé psychologique, mental et physique. C’est un moyen pour le cerveau et l’organisme de récupérer de leurs activités intensives. Toutes vos pensées, vos prises de décisions et vos comportements en dépendent. Quelle est donc la durée de sommeil idéale d’un adulte ?

Durée de sommeil chez un adulte

Durée de sommeil recommandée pour un adulte

La durée de sommeil recommandée par la National Sleep Foundation (NFS) est d’environ 8 heures pour un adulte de 24 à 65 ans. C’est ce que révèle la publication de mars 2015. La NFS est un organisme américain composé de 18 experts de renom. Parmi eux, des neurologues, psychiatres, gérontologues, spécialistes de l’anatomie. Ces derniers se réunissent pour mettre à jour des recommandations officielles sur la durée de sommeil dans le monde. Après un examen rigoureux de 300 publications scientifiques, les chercheurs préconisent ainsi de dormir durant 7 à 9 heures par jour. Ces chiffres restent une moyenne indicative. Il n’existe pas de norme absolue, car le nombre d’heures nécessaire à un individu dépend également de son patrimoine génétique.

Combien d’heures de sommeil pour soi ?

Nous ne sommes pas tous égaux sur le temps de sommeil. Effectivement, certains restent somnolents en journée lorsque le réveil sonne un peu plus tôt. Tandis que d’autres regorgent d’énergie après une nuit de 4 heures. Pour identifier sa durée de sommeil idéale, il faut prêter une attention à ses propres besoins. Le plus simple est de s’auto-évaluer. Observez-vous et écoutez-vous. Comment vous sentez-vous dans la journée ? Êtes-vous productif ou plutôt dans un état léthargique ? Il s’agit de noter sur un carnet quelques paramètres de sommeil et son état émotionnel chaque jour. Il est conseillé de le réaliser sur une période où les contraintes professionnelles et familiales sont moins importantes. Une semaine de vacances par exemple.

Constat sur la durée de sommeil des adultes en France

Selon les résultats d’une enquête réalisée par OpinionWay en janvier 2020 pour le compte de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INVS), les Français actifs dorment en moyenne 6 h 41 en semaine. Soit un temps de repos en dessous des 7 heures minimales quotidiennes recommandées par la NFS et la Santé publique France. 41 % des personnes tentent alors de faire au moins une sieste d’environ 1 heure, en semaine, pour compenser ce manque de sommeil. Ce sondage avait été effectué sur 1020 individus de 18 à 65 ans. Le bulletin épidémiologique hebdomadaire publié en mars 2019 mentionne par ailleurs que l’insomnie chronique touche plus de 13 % des adultes en France. Or, la dette de sommeil expose à un risque élevé de pathologies cardiaques, d’hypertension, d’obésité ou d’accidents.

Le déficit de sommeil ne touche pas uniquement les adultes. Les parents doivent réfléchir à montrer l’exemple, car les adolescents notamment, hyper-stimulés par les écrans de smartphone, reculent l’heure d’endormissement. Ainsi, pour être en bonne santé, la durée de sommeil est évidemment considérable. Mais elle n’est pas un paramètre suffisant. Il faut également tenir compte de sa qualité. L’environnement et les conditions de sommeil sont donc tout autant des aspects à ne pas négliger.

À propos de l'auteur

Catherine Luconthe

Rédactrice Web, transportée par le développement personnel, la nature, l'enfance et les sciences.

Laisser un commentaire