Covid-19 et Harry Potter : la carte du Maraudeur sur un masque de protection

Ce masque de protection inspiré d’Harry Potter révèle la carte du Maraudeur lorsqu’on respire avec. Cet accessoire a été mis au point par l’Américaine Stephanie Hook pour faire face au Covid-19.

La pandémie du Covid-19 a véritablement chamboulé le quotidien des quatre coins du monde. Outre le confinement qui est appliqué dans plusieurs pays, des gestes-barrières ont été préconisés afin de limiter sa propagation. Avec le port de masque de protection rendu obligatoire presque partout, une jeune inventeuse américaine a créé un modèle avec la carte du Maraudeur comme motif.

Jusqu’ici, le port du cache-bouche est considéré, par la plupart, comme une contrainte gênante et inesthétique. Outre le fait de faire le grand bonheur du fandom de la saga, cette invention a le mérite d’être stylée et d’avoir le potentiel d’inspirer d’autres créations du même genre.

Pour créer ce masque “magique”, Stéphanie a utilisé des pigments qui changent de couleur selon la température. Ainsi, le motif apparaît grâce à la chaleur produite par la respiration.

La carte du Maraudeur : un outil clé dans la saga Harry Potter

Cette carte n’a pas de secret pour les moldus qui suivent Harry Potter avec grand intérêt. Il s’agit en fait d’un plan de l’école de sorcellerie du protagoniste. Il révèle les moindres recoins de Poudlard et revêt une importance capitale pour les aventuriers qui veulent percer les mystères du monde magique. Sur le masque de Stephanie Hook, la carte a un design minimaliste. Son logo est positionné au centre de la cour de Poudlard, et c’est le seul élément coloré. L’établissement est représenté en noir et blanc.

Un masque de protection créé avec CPEX

Le nom de Stephanie Hook n’est apparu nulle part jusqu’à l’apparition du Coronavirus. Et pour cause, elle a pris part à l’aventure pandémique en mettant au point le masque novateur. En collaboration avec la compagnie CPEX, elle a présenté sa création sur le réseau social TikTok, ce qui a suscité énormément de réactions. En fait, il ne s’agit pas d’une cache-bouche classique avec des motifs dessus.

VOIR AUSSI : Drôles de masques : comment rendre le port du masque ludique ?

Effectivement, lors de la première prise en main, on ne voit qu’un accessoire noir sans fioriture. Pour mettre en avant son vrai potentiel, il faut le porter et commencer à respirer. Le contact avec le dioxyde de carbone émanant de la bouche permet d’afficher la fameuse carte. D’ailleurs, Stephanie Hook a pris soin de publier de nombreuses vidéos où elle porte le masque en jouant les sorcières.

Les masques de protection : un business en essor depuis le Covid-19

Malgré les ravages causés par le Coronavirus, la Terre ne s’est pas non plus arrêtée de tourner. De nombreuses entreprises sont au coude à coude pour proposer des solutions de protection optimales et des traitements contre le virus. Outre les appareils respiratoires automatiques, le plus simple reste donc de porter le fameux cache-bouche.

Les plus jeunes en ont fait une mode comme on pouvait s’y attendre. Il y a aujourd’hui plusieurs propositions à thème sur le marché. Mais rien n’a été aussi viral que le masque de protection dynamique de Stephanie Hook. Elle a souligné qu’il lui faut environ 17 heures pour en concevoir un.

Notre quotidien a été bouleversé par la propagation du Covid-19. Heureusement, la pandémie a tout de même des aspects positifs, comme la création d’accessoires de mode innovants. Ce masque de Stephanie Hook est sans doute le premier d’une série de modèles plus impressionnants les uns que les autres. En attendant, les fans d’Harry Potter et les plus curieux peuvent s’amuser tout en avec, tout en respectant les mesures sanitaires.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire