COVID-19 : comment survivre au confinement dans un pays étranger

La fermeture des frontières causée par la pandémie de coronavirus a pris au dépourvu de nombreux touristes de par le monde. Alors que les états ont progressivement interdit les départs et les arrivées de vols, le confinement s’est installé partout obligeant plus de 2 milliards de personnes à rester cloîtrées chez elles.

voyageurs-bloques

Evidemment, vivre cette situation dans un pays étranger est particulièrement contraignant. Entre des négociations diplomatiques compliquées, des compagnies aériennes souvent peu réactives et le prix des billets qui flambent, certains touristes devront prendre leur mal en patience. Afin de ne pas vous laisser submerger par le stress de la situation et l’affronter sereinement, voici 8 conseils que vous pourrez suivre.

1 – Découvrir la culture du pays

Vous êtes coincé dans une partie du monde qui vous est étrangère sans possibilité de retourner chez vous pour l’instant ? Autant prendre les choses du bon côté et profiter de ces “vacances inattendus”. Selon le pays où vous vous trouvez, le confinement peut être ou non de rigueur. Si vous avez la chance de pouvoir vous déplacer aisément et que les lieux culturels sont toujours ouverts au public, vous pourrez découvrir de nouveaux sites exceptionnels qui ne seront pas saturés de visiteurs. Pensez tout de même à prendre vos précautions lors de vos déplacements pour éviter de vous exposer au virus.

visite-virtuelle

L’autre solution si vous être confiné dans votre lieu de résidence, les visites virtuelles. De nombreux musées dans le monde ont décidé de rendre les visites gratuites afin d’aider les confinés à passer le temps. Vous pourrez ainsi admirer les magnifiques collections du British Museum de Londres ou encore les expositions du Guggenheim Museum de New-York.

2 – Goûter à la gastronomie locale

gastronomie-busan

Qui a dit que confinement devait rimer avec abattement ? Sans vous exposer à une prise de kilos massive, le confinement est l’occasion idéale de vous ouvrir à de nouvelles saveurs. Que ce soit en faisant appel à des services de livraison à domicile ou si possible en vous mettant aux fourneaux, vous aurez tout à loisir de découvrir une nouvelle gastronomie.

3 – Avancer dans vos projets personnels

Que vous vous retrouviez en pleine crise de COVID-19 à l’étranger pour des raisons personnelles ou professionnelles, vous aurez du temps en réserve. Durant ces moments de solitude inattendus, l’occasion vous est offerte de repenser à des projets que vous aviez relégués aux oubliettes. Qu’il s’agisse des plans de réaménagement de votre maison ou d’une ébauche d’un projet qui vous tient à cœur et que vous n’aviez pas le temps de réaliser c’est le moment de plancher sur le sujet.

travail-hotel

Profitez de tous les moyens qui sont à votre disposition pour mener à bien vos desseins. La concentration et le temps seront des atouts qui vous permettront sinon de terminer en beauté au moins d’avancer dans vos idées.

4 – Garder le contact avec vos proches

chat-videos

Séjourner dans un pays étranger durant la pandémie du COVID-19 a tout d’anxiogène. Vous serez certainement amené à vous inquiéter pour vos proches et eux à s’affoler de votre situation. Afin que des deux côtés la sérénité règne, il est indispensable que vous gardiez le contact. Pensez à utiliser des applications de chat en ligne pour vous enquérir de la situation et donner des nouvelles à votre entourage. En plus de les rassurer, cela vous permettra de vous sentir moins seul et de garder le moral au plus haut.

5 – S’initier à de nouvelles activités

Certains pays ont conservés les lieux touristiques ouverts en augmentant tout de même les précautions afin que les touristes soient plus en sécurité. Si vous avez la chance de vous retrouver dans l’un de ces pays, l’occasion vous est donné de vous initier à des expériences uniques comme un baptême de plongée, un saut en parachute ou encore une balade en montgolfière.

yoga-maison

Le cas échéant, profitez de votre retraite impromptue pour faire ce que vous n’avez pas l’habitude de faire lorsque vous êtes chez vous. Des tutos de sport spécial confinement sont proposées en ligne par des coach. Pour combattre l’anxiété et le stress du confinement, vous pouvez aussi vous mettre au yoga grâce à de nombreuses plateformes qui proposent des cours en ligne.

6 – Travailler votre culture générale

Bûcher sur des sujets que vous avez oublié, vous plonger dans la lecture de vos classiques, renouer avec des thèmes en tout genre, votre culture générale ne pourra qu’en être enrichie. Le confinement est une occasion unique de mettre à profit le temps dont vous disposez pour vous trouver de nouveaux centres d’intérêts.

homme-lecture

La FNAC propose actuellement en téléchargement gratuit plus de 500 ouvrages pour vous aider à traverser cette période de confinement. Et si vous avez envie d’en profiter pour faire une pause écran et vous familiariser de nouveaux avec l’authenticité du papier les bouquins satisferont parfaitement vos attentes.

7 – Organiser votre retour

retour-quarantaine

Bien évidemment, il est hors de question que votre séjour à l’étranger ne se prolonge plus que nécessaire. Votre retour sera sûrement assujetti d’une période de mise en quarantaine pour s’assurer que vous n’avez pas été contaminé par le virus COVID-19. Cela sera certainement dur à supporter après des jours de confinement, mais dites vous bien que cette étape est indispensable pour vous mettre à l’abri et également prendre soin de votre entourage.

8 – S’informer de votre situation auprès des autorités

ambassade-france

Enfin, même si les conditions ne sont pas totalement réunies pour organiser rapidement votre rapatriement, pensez à vous tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation. Que ce soit auprès de votre ambassade ou de votre consulat, les renseignements vous seront transmis, mais dites vous bien que les négociations prendront du temps et que dans cette situation, seule la patience pourra vous aider à surmonter l’épreuve du temps.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire