Ashnikko : la nouvelle rappeuse trashy devient virale sur TikTok

Qui n’a pas entendu parler de la rappeuse Ashnikko ? La chanteuse des célèbres titres « Daisy » et « Stupid », devenus virales sur TikTok ! On vous la présente si jamais vous ne saviez pas qui se cachait derrière ces morceaux légendaires de l’application musicale.

Ashnikko : celle sur laquelle le monde entier danse sur TikTok !

Ashnikko

Peu d’utilisateurs de TikTok savent que c’est elle qui se cache derrière une grande partie des hits du moment sur la plateforme. Ashnikko a débarqué il y a peu de temps sur le web avec des titres aussi trash qu’elle !

Vous la connaissez surement derrière ce titre :

Ou derrière ce titre :

C’est bon, vous voyez qui c’est ? Ashnikko est une jeune musicienne, auteure, compositrice et interprète de seulement 24 ans qui a débuté sa carrière en 2016. Elle est largement assimilée aux mouvements féministes de noter époque par sa façon de libérer sa parole ainsi que son propre corps. Ashnikko est aussi l’ambassadrice du micro blogging Tumblr d’où son style vestimentaire et capillaire est tiré.

Elle décrit son influences au travers de plusieurs artistes, auxquelles on retrouve facilement un air : Avril Lavigne, MIA, Nicki Minaj, Janis Joplin, Bjork ou encore Paramore.

“La musique en colère, hip hop, punk, triste-fille-féministe, bubble-gum, poo-poo”

Décrit Ashnikko par rapport à son style musical.

Finalement l’artiste au style bien à elle remet en questions beaucoup de fondamentaux dans ses titres, écoutés sans savoir que c’est elle l’auteure ! Celle-ci va par exemple parler de l’indépendance féminine avec beaucoup de dérision dans ” Stupid “, de thèmes bien connus par les générations qu’elle touche (les générations Y et Z) comme le ghosting sur les réseaux sociaux qui veut dire ignorer quelqu’un par message volontairement.

Sur TikTok, l’application chinoise la plus populaire de ces dernières années, la chanteuse a rassemblé pas moins de 70k de vidéos sous son titre “Daisy”.

VOIR AUSSI : C’était quoi le style Kinderwhore dans les années 90 ?

L’esthétique trashy d’Ashnikko à la mode

Ashnikko rappeuse trashy

Ashnikko a carrément créé son esthétique à elle en remettant au goût du jour un genre musical qui était présent dans les années 60 : le chewing-gum. Un genre musical pour adolescents considéré comme artificiel, jetable, mais cette fois avec une grande ironie. Celle-ci apparait alors comme une poupée aux cheveux bleu et des vêtements à la fois girly et à la fois dans la mouvance du Vaporwave et du punk moderne.

Finalement, ne pourrait-on pas dire que Ashnikko vient reprendre les principes du style Kinderwhore des années 90 mais de nos jours en 2020 ? Tout cela mixé à une esthétique très japonisante, très à la mode de nos jours avec la remontée fulgurante de la culture manga et animée. On a notamment souligné sa ressemblance avec Hatsune Miku.

Elle s’inscrit sur la scène musicale auprès des plus jeunes dans les genres du hip-hop mais aussi de la pop avec quelques accents punk comme son confrère YungBlud :

Un style signé Ashnikko qui nous rappelle un peu d’autres artistes du moment tels que Billie Eilish, des jeunes femmes issues de générations pas si éloignées qui inspirent tous les jours des jeunes du monde entier.

Ashnikko sortira un nouvel album en février 2021, intitulé Demidevil, un album avec plusieurs featurings par exemple avec Princess Nokia ou encore avec Kelis. On y retrouvera aussi son célèbre titre ” Cry “ ainsi que le fameux ” Daisy “ !

À propos de l'auteur

Avatar

Musique, littérature, jeux vidéos, cinéma, toute la culture pop trashy sans complexes !

Laisser un commentaire