C’était quoi le style Kinderwhore dans les années 90 ?

Il est revenu un peu à la mode ces dernières années. Entre le style hip-hop et rockeur très 90s, le style féminin du kinderwhore a fait son come-back.

Qu’est-ce que que c’était dans les années 90 ?

Dans les années 90, le mot n’existait pas vraiment. En fait il vient d’une variante féminine du style qui avait déjà fait son come-back en 2013, le style vestimentaire du grunge. À l’origine d’un l’un comme l’autre il y avait un mouvement social et musical rock. Le kinderwhore est la branche féminine du mouvement et a été propulsée par la compagne de Kurt Cobain, Courtney Love, chanteuse du groupe Hole à l’époque. On prête parfois cette invention à la chanteuse Kat Bjelland du groupe Babes in Toyland. Les deux femmes étaient en rivalités, se lançant régulièrement des piques notamment au travers de leurs chansons « Violet » et « Bruise Violet ».

Le style se caractérisait par un stéréotype poussé de ce que devait être la féminité à l’époque. Les femmes étaient très peu mises en avant sur la scène rock américaine et donc ce style contrastait beaucoup avec le côté très sauvage du rock sur scène.

Le style pourrait se définir par un style « good girl » avec petites robes, fleurs, satin, de la dentelle, des barrettes en plastique, col Claudine, chaussures mary jane ; contrastant avec un côté déshabillé et provoquant : les cheveux décolorés ou teints, rouges à lèvre mal mis, coiffure débraillée, bas résilles, vêtements troués, chokers… Comme si vous alliez à un bal de promo mais que vous aviez eu une cuite une heure avant.

C’était donc un mouvement de rébellion à l’origine et une façon de choquer. Un style qui même à l’époque à été copié mais qui a perdu de son sens au fil des années.

VOIR AUSSI : Vaut-il mieux acheter et porter du vrai cuir ou du similicuir ?

Qu’est-ce que c’est maintenant en 2020 ?

Maintenant le kinderwhore a disparu. On prend le mot « grunge » pour définir ce style. Ce qui n’est pas le cas. Aujourd’hui le kinderwhore va se caractériser par une variante du net de la gothique lolita : nu noir, du gore, des gros talons et surtout une esthétique e-girl avec des couettes et des petits cœurs sur les joues. Une esthétique venue de Tumblr.

Le style a bien changé et en réalité nous pouvons dire que son origine a disparu pour laisser apparaître de nouvelles façons de s’habiller plus modernes mais largement influencées encore par les styles des années 90.

À propos de l'auteur

Avatar

Adepte de musique, de littérature, de jeux vidéos et de sujets de société, je n'ai aucun tabous.

Laisser un commentaire