Parler en public : 5 conseils pour vaincre le trac !

Mains moites, cœur qui bat à tout rompre, transpiration excessive, gorge sèche, tics et tremblements incontrôlés, prendre la parole en public peut devenir un véritable calvaire pour certaines personnes. Il est pourtant possible de vaincre le trac en adoptant certaines habitudes avant de s’exprimer devant un public.

vaincre le trac en public

Certains assimilent à tort le trac à de la timidité. Cette dernière est un trait de caractère qui n’induit pas forcément la peur de parler devant un auditoire. Le trac est plutôt une angoisse qui va submerger la personne devant une situation jugée stressante. Cela peut être avant un discours en public, lors d’un entretien d’embauche ou même lors d’une présentation en entreprise. Les signes sont aussi bien physiques que cognitifs. Si ressentir le trac avant de devoir s’exprimer peut être assimilé à une envie de bien faire, voire, du perfectionnisme, mal géré, il peut entrainer un réel blocage. Pour vous aider à devenir un orateur hors-pair et vous libérer du stress de la prise de parole en public, voici 5 conseils à mettre en application dès maintenant.

Préparer votre allocution en amont

Quelle que soit la situation qui doit vous amener à parler en public, la préparation est indispensable si vous êtes sujet au trac. Il ne s’agit pas de fermer la porte à toute forme d’improvisation, mais préparer les grandes lignes de votre allocution et maîtriser votre sujet vous permettra d’être plus en confiance. N’hésitez pas à apprendre par cœur votre discours et à vous entraîner à dérouler votre intervention, seul ou devant des personnes de confiance pour tester votre capacité à restituer fidèlement vos pensées.

Outre le fond, la forme a aussi son importance. Ainsi, dans la mesure du possible, savoir dans quel endroit votre prise de parole devra se faire sera d’une grande aide. Connaître l’environnement dans lequel vous devrez effectuer votre prestation oratoire vous permettra de vous libérer d’un stress inutile. Prenez donc le temps de vérifier que tout se déroulera bien en repérant les lieux, la disposition de la pièce, l’état de fonctionnement des outils audio et vidéo…

Déculpabiliser et rester naturel

Même si votre prestation est importante pour votre carrière ou qu’elle a un caractère capital, il ne servirait à rien de vous mettre la pression. Pour réussir à parler en public en toute confiance et avec sérénité, il va falloir que vous parveniez à démystifier cet exercice. Otez-vous de l’esprit que le trac est un signe de faiblesse ou d’incompétence. Dites-vous bien que cela est parfaitement naturel et que cela exprime surtout votre empathie et votre désir de proposer à votre auditoire le meilleur de vous.

Si le trac se manifeste avant la prise de parole et à tendance à monter en puissance juste avant le début, lorsque vous serez dans le bain, il y a de fortes chances que la pression retombe comme un soufflet. Nul besoin donc de vous tracasser si vous maîtrisez votre sujet. Employez-vous surtout à demeurer le plus naturel possible et à relativiser. D’ailleurs, plus votre public sentira que vous êtes décontracté, plus il sera réceptif et enclin à vous apporter son soutien pour que vous vous sentiez plus à l’aise.

VOIR AUSSI : Sortir de sa zone de confort : 10 manières d’y arriver !

Utiliser la respiration comme anxiolytique naturel

Il n’y a rien de mieux pour apporter du rythme à votre discours et vous aider à vous calmer. Apprendre les techniques de relaxation par la respiration vous permettra tout d’abord de stabiliser votre rythme cardiaque afin qu’il ne s’emballe pas, mais aussi de garder votre calme avant de démarrer votre prestation. Pour réussir cet exercice, il vous faudra bien évidement vous entraîner à l’avance afin de pouvoir l’effectuer naturellement.

Le meilleur moyen de vous décontracter en respirant est d’apprendre à inspirer et expirer en douceur en étant focus sur les mouvements de votre diaphragme. Il faut accompagner cette respiration d’un relâchement de vos muscles et vous laisse « vider » en quelque sorte. En répétant ce mouvement, vous allez vous sentir envahi par une vague de relaxation et vos nerfs vous remercieront.

Adopter les bonnes attitudes pendant votre intervention

Pour être un bon orateur en public, une maîtrise des techniques de communication est essentielle. La posture, l’expression faciale, la gestuelle, tous ces éléments mis ensemble vont exprimer une confiance en vous qui va déteindre sur votre discours. Avant toute chose tenez vous bien droit. Ce conseil qui a l’air de rien vous permettra d’avoir une voix bien audible et de dominer votre public.

La plupart des gens ne savent pas quoi faire de leurs mains lorsqu’elles sont face à un auditoire. Selon que vous êtes debout ou assis, face à un public ou en tête-à-tête avec un supérieur, vos mouvements auront toute leur importance.

Garder les bras le long du corps aura tendance à rendre votre discours rigide et à vous amputer de l’attention de vos interlocuteurs. A contrario, effectuer de grands gestes inappropriés sera tout à fait contre-productif et les gens seront occupés à observer votre gestuelle plus qu’à prêter attention à vos paroles. Le juste milieu est donc de tenir en main un stylo ou des documents et d’adapter vos gestes à vos mots. Pour rendre votre discours vivant et tenir en éveil votre public, vos gestes devront faire appel à l’imagination de ce dernier et surtout être adapté à vos propos.

VOIR AUSSI : Apprendre à apprendre : comment développer ses compétences d’apprentissage ?

Faire preuve d’humour et de positivité

Le trac est surtout un problème avant la prestation. Pendant votre discours, il peut parfois être un carburant qui va vous permettre de vous dépasser. Toutefois, avant de parvenir à cette performance, il vous faudra effectuer un véritable travail de séduction sur votre auditoire. En effet, quelle que soit l’intensité de votre stress, si vous sentez que le public réagit bien à vos propos, la décontraction sera immédiate. Pour y parvenir, il faut que vous soyez positif et optimiste sur la qualité de votre propos et sur sa pertinence. Ne laissez nulle place au doute et cela s’en ressentira sur votre assurance.

Le meilleur moyen de vous décontracter et par la même occasion de séduire votre public c’est de rajouter une pointe d’humour à votre discours. Vous pouvez improviser en ouvrant une parenthèse drôle sur un point de votre allocution, sans toutefois vous étendre. Faire une blague courte ou raconter une anecdote peut aussi aider à détendre l’atmosphère et vous aider à vous relaxer. Vous pouvez même opter pour l’autodérision en parlant de votre trac. Il est connu que la plupart des grands artistes avaient en commun de ressentir ce sentiment avant leur prestation. C’est peut être un signe !

Voilà. Vous avez à présent entre vos mains, toutes les clés pour devenir un redoutable orateur. Pensez après votre prestation à évaluer votre performance et à en tirer des leçons. Bien évidemment, tout peut ne pas être parfait, mais en mettant en application ces conseils, vous parviendrez déjà à vous exprimer plus facilement en public et à la longue parvenir à vous libérer du trac.

Vidéo bonus : l’astuce ultime pour vaincre le trac avant de parler en public en 30 secondes !

À propos de l'auteur

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire