Stratégie SEO 2020 : 6 conseils pour améliorer le référencement de votre site web

Vous vous demandez quelle stratégie SEO mettre en place pour être premier dans google en 2020 ? Suivez ces 6 conseils pour améliorer le référencement naturel de votre site web !

stratégie seo

De nos jours, une entreprise qui veut réussir doit être visible sur Internet à travers son site web. Avoir un site web n’est aucunement une garantie que les internautes vont vous trouver. Il faut également que vous soyez « référencé ». Ce terme signifie que vous devez figurer parmi les premiers résultats de Google qui est le principal moteur de recherche. Pour que votre site internet se trouve sur la première page des moteurs de recherche, vous devez donc améliorer votre référencement naturel ! Comment y parvenir ? Nous vous donnons à travers cet article six conseils pratiques pour truster les premières position dans google en 2020 !

1. Proposer des contenus utiles pour les internautes

Bien évidemment, la règle numéro un en matière de référencement, c’est de créer du contenu utile. Si vos articles ne répondent pas précisément aux requêtes des internautes, vous aurez du mal à être bien ranké. Le contenu doit répondre aux attentes des visiteurs. Mais que cherchent ces visiteurs ? C’est là qu’interviennent les mots-clés. Vous devez effectuer une recherche efficace de requêtes, utiliser un champ sémantique très varié et adopter un maillage intelligent. Avant de traiter une thématique, rassemblez toutes les requêtes qui y sont liées, ainsi que le champ sémantique. Plus le contenu est riche, mieux ce sera. Attention, « riche » ne signifie pas du tout « répétition du mot clé à outrance », ou bourrage de mots clés.

contenu web seo content marketing

Une fois que vous aurez listé les mots clés stratégiques pour votre business, vous allez devoir créer différents contenus répondant à l’intention de recherche associées à ces mots clés. Cette notion d’intention est très importante en 2020, et pour trouver la réponse, il n’y a rien de mieux de consulter google. Si on se base sur des produits, en fonction des mots clés, l’intention de recherche peut varier. Parfois, google veut simplement un listing de produits classique d’un site e-commerce. Pour d’autres, ce sera plus du contenu informatif qui va ressortir. La tendance est liée à l’intention que google associé en priorité au mot clé. N’essayez pas de sortir de cette tendance, analysez les meilleurs résultats et faites pareil en mieux, c’est ce que google veut !

Avoir les informations pertinentes est déjà un premier pas vers le référencement. Les exprimer avec un vocabulaire varié l’est aussi. Mais il faut encore bien structurer votre contenu. Il a intérêt à être aéré. Aucun lecteur ne restera sur une page dont les contenus seront présentés en bloc. Tâchez de stratifier vos informations en paragraphes, d’introduire chacun par un sous-titre. Les subdivisions de votre texte doivent parler de ce qui est annoncé dans les sous-titres, et les sous-titres, répondre à la problématique posée en titre. Dans l’idéal, appliquez une mise en forme pour faciliter la lecture, en suivant les standards (gras pour mots-clés, liste numérotée pour étapes, …).

Enfin, pour que votre contenu soit mieux référencé, insérez des médias dans votre texte. Est-ce que vous réalisez qu’aujourd’hui, le mode de consommation en matière de contenu, évolue ? Avant, les internautes prenaient le temps de lire, mais aujourd’hui, ils ne se permettent pas de « perdre du temps » dans une longue lecture. Ils tendent plus vers un contenu fast-food, c’est-à-dire, qui peut être lu et assimilé très vite. Les contenus les plus plébiscités sont ceux qui sont très visuels, avec des vidéos courtes et des images.

VOIR AUSSI : Référencement payant (SEA) ou naturel (SEO) : faut-il choisir ?

2. Avoir un site ergonomique et rapide

Vous devez faire en sorte que votre site web soit facile à comprendre. Les visiteurs doivent pouvoir y trouver aisément les informations dont ils ont besoin, et ce rapidement. Les internautes sont de plus en plus impatients. Il faut ainsi favoriser les chargement plus rapides. Ils sont également de plus en plus nombreux à se connecter via leur appareil mobile. Pour améliorer votre référencement web, vous devez prioriser la version mobile des contenus web. C’est pour cela que le concept de Mobile First a été créé. En effet, Google se base désormais en priorité sur la version mobile du site pour générer ses classements. Les pages de sites internet sont conçues pour les tablettes et les smartphones, et petit à petit, elles évoluent pour convenir aux affichages d’ordinateurs.

Google accelerated mobile pages AMP

La conception de votre site web doit donc partir de l’idée qu’il sera principalement vu à partir des écrans de mobiles. La première étape consistera donc à construire un site mobile. Ce dernier sera ensuite progressivement adapté aux desktops. Puis, vous devez passer par la création d’un tableau de bord caractéristique des mobiles, par des tests d’ergonomie et d’AB testing spécifiques aux mobiles… Vous pouvez faire appel à une agence de référencement naturel pour élaborer un site Mobile Friendly et vous accompagner dans la mise en place de votre stratégie SEO.

Travailler sur l’ergonomie du site est donc crucial pour qu’il soit « Mobile Friendly ». Pour qu’un site soit adapté aux smartphones, son contenu doit être facilement – et rapidement – accessible, pertinent et dynamique. Pour y parvenir, l’AMP ou Accelerated Mobile Pages est le plus commode. C’est un format de publication en ligne que le plus grand moteur de recherche a créé, dans le but d’afficher plus rapidement les pages sur les écrans mobiles. Savez-vous qu’une page AMP prend en moyenne 0,7 seconde pour être chargée ? à privilégier absolument pour un référencement réussi !

3. Mettre en place un maillage interne pertinent

Les liens que vous faites entre les pages de votre site ont une importance capitale car c’est elles qui vont permettre aux robots de google de naviguer sur votre site et de découvrir vos pages. Il est donc important de veiller à ce que vos pages les plus stratégiques en terme de seo soient bien maillées. Et on ne parle pas simplement du menu, mais de lien dans le contenu des pages qui ont plus de poids dans la transmission du page rank interne.

maillage interne seo

Pour optimiser au maximum le maillage interne, un stratégie de siloing ou de cocon sémantique peut être mise en place. Le but étant de créer un ensemble de pages sur un même thématique qui sont liées entre elles et poussent la page la plus stratégique.

Pour bien comprendre le concept du cocon sémantique, je vous invite à regarder la série de vidéos proposées par Olivier Andrieu (Abondances), qui propose une version très simplifiée du concept imaginé par Laurent Bourrelly :

VOIR AUSSI : Webmarketing et e-commerce : les 6 leviers d’acquisition les plus efficaces

4. Corriger les erreurs

Plus votre site va vivre et plus aurez de chances d’avoir des erreurs. Des liens cassés (page 404), des erreurs de données structurées, des pages en redirection 301… Il faut donc faire une maintenance régulière afin d’identifier et de corriger toutes ces erreurs qui envoient de mauvais signaux à google car vous lui faites perdre son temps.

erreurs search console

Vous pouvez simplement identifier les erreurs en consultant la search console ou en utilisant un logiciel de crawl comme Screaming Frog. Pour allez encore plus loin, vous pouvez aussi faire de l’analyse de logs et ainsi voir exactement ce que fait google qui il visite votre site.

5. Travailler son netlinking

Quand vous aurez réussi à créer un contenu utile, présenté dans un site ergonomique, sans erreurs et avec un bon maillage, il est maintenant temps de travailler le netlinking. Ou autrement dit, obtenir régulièrement des backlinks (lien vers votre site web) pour augmenter sa popularité et sa pertinence. Qu’est-ce que c’est ? Imaginez que vous êtes un consultant. Vous avez de l’expérience, vous êtes même l’un des meilleurs dans votre domaine, mais vous n’arrivez pas à trouver assez de clients. Vous demandez alors à être recommandé. Plus vous l’êtes, mieux vous êtes reconnu et plus souvent vous serez consulté. C’est le même scénario en contenu web. Pour être mieux référencé, il faut développer votre netlinking.

netlinking seo

Pour y arriver, vous avez le choix entre plusieurs techniques qui peuvent bien sûr se cumuler entre elles.

Le linkbaiting

Linkbait est un terme anglais qui signifie « appât de liens ». Il sert à générer un nombre énorme de liens externes. Pour que les autres sites pointent vers vous, votre contenu doit être à forte valeur ajoutée, au point d’être très « populaire ». Il peut s’agir d’un contenu expert sur un site très précis, d’une étude, d’une infographie… En d’autres termes, il est tellement pertinent que d’autres sites vont naturellement y faire référence. Le linkbaiting est sûrement la méthode de netlinking idéale, car elle elle respecte le consignes de google. L’inconvénient est que les retombées n’en sont pas toujours garanties.

Les partenariats et guest blogging

Vous allez contacter des sites afin de leur proposer gratuitement des contenus pertinents à la condition que vous puissiez y insérer votre lien. Vous pouvez aussi proposer des échanges de liens mais il est préférable d’éviter de le faire directement entre 2 sites car l’échange est ainsi trop visible et le lien risque donc d’être dévalorisé par google. L’idéal est d’avoir plusieurs sites afin de mettre en place des échanges triangulaires.

Le “ninja linking”

Cette technique a l’avantage d’être totalement gratuite. L’idée est d’exploiter les espaces d’expression offerts par d’autres webmaster afin d’y placer vos liens. On peut citer par exemple : commentaires de blogs, réseaux sociaux, web profils, forums… Pour trouver des spots pertinents, vous pouvez tout simplement analyser les backlinks de vos concurrents et tenter de voir si vous pouvez faire la même chose. Concentrez-vous en priorité sur les spots qui vous permettent d’obtenir des liens en dofollow (les seuls liens pris en compte par google dans son classement).

L’achat de liens

L’achat de liens ou paid linking est la solution la plus rapide pour améliorer son référencement. En effet, moins chronophage que les partenariats, le linkbaiting ou le ninka linking, vous pouvez immédiatement acheter des liens. De cette manière, vous obtenez plus vite des back links : le site vendeur de lien va pointer vers vous. Cette méthode n’est pas forcément appréciée par Google. Les sites acheteurs de liens sont considérés comme des fraudeurs car ils contournent l’algorithme du moteur de recherche géant.

Vous pouvez passer en direct par les webmasters et leur faire une proposition. Mais pour prendre le minimum de risque et gagner du temps, vous pouvez directement acheter des liens auprès de plateformes dédiées au netlinking comme BoosterLink, RocketLinks, Getfluence, SEMJuice, Soumettre…

La création d’un réseau de minisites thématiques

Cette dernière technique est très efficace mais c’est une technique de netlinking “black hat” à utiliser avec précaution. On parle généralement de PBN pour Private Blog Network, mais je préfère le terme “réseau de minisites thématiques” qui correspond mieux car vous n’allez pas forcément créer que des blogs.

reseau de minisites thémtiques - pbn

Cette stratégie repose sur une bonne utilisation des noms de domaines expirés. Vous allez racheter des noms de domaines (NDD) qui n’ont pas été renouvelés par leur ancien propriétaire mais qui comportent toujours des backlinks. Le mieux est de choisir des NDD dont l’ancien site avait une thématique proche du “money site” que vous voulez pousser. Vous allez créer un site ou un blog qui peut être constitué d’une seule ou que quelques pages. L’objectif est d’y placer un lien vers votre site.

En fonction de la concurrence des mots clés que vous visez, vous allez devoir en créer plus ou moins pour obtenir des résultats. Le plus dangereux quand vous utilisez cette technique est la délation de vos concurrents à google qui pourrait entraîner une pénalité ou une désindexation. Il faut donc être vigilant afin que ça semble le plus naturel possible (sites avec des thèmes et adresses ip différentes notamment). Vous pouvez aussi brouiller les pistes en bloquant l’accès aux robots des outils seo les plus connus (SEMRush, ahrefs, seobserver, majestic SEO…). Vous pouvez aussi utiliser le “cloaking” pour ne montrer vos liens que à google mais pas aux internautes.

Attention : le plus important en netlinking !

Sachez que si le netlinking est très important, il peut aussi être très risqué. Avec une mauvaise stratégie, vous pouvez monter très vite et tout perdre du jour en lendemain. Il ne faut donc pas être trop pressé et viser une stratégie long terme. Voici quelques conseils pour limiter les risques :

  • Ne pas se précipiter : faites des liens progressivement sur la durée. SI vous faites 100 liens dans la même journée et ensuite plus rien, ce sera pas un bon signal pour google.
  • Pas d’anomalie statistique : visez un profil de lien naturel. L’idéal est de mixer toutes les techniques de netlinking précédemment citées afin d’éviter que ce soit toujours le même schéma qui se répète de manière trop visible.
  • Attention aux ancres de liens : depuis la mise à jour Penguin en 2012, Google pénalise les sites qui abusent des ancre trop optimisées dans leur netlinking. Elles sont toujours utiles mais il ne faut pas en abuser. Évitez de dépasser plus de 10% d’ancre optimisées que vous réservez aux lien les plus puissants. Pour le reste, utilisez des ancres marque, url ou sans signification type “cliquez ici”.

6. Tester, analyser, optimiser

En SEO, jamais rien n’est acquis donc il ne faut pas se reposer sur ses lauriers même si on a atteint la première position. Il faut toujours rester en veille et tester de nouvelle choses. C’est aussi en analysant l’efficacité de vos actions que vous trouverez ce qui fonctionne.

web analytics

Utilisez Google Analytics, la Search Console ainsi que des outils de suivi de mots clés pour comprendre ce qui fonctionne et pourquoi sur votre site. N’hésitez pas à faire de même avec vos concurrent pour trouver de l’inspiration. C’est le meilleur moyen de continuer à progresser !

J’espère que ces conseils vous aideront pour votre stratégie SEO 2020. Bien sûr, chaque point mentionné dans cet article mériterait d’être détaillé mais pour ça il faudrait un livre… Vous avez néanmoins déjà pas mal de pistes à explorer pour mettre en place un bonne stratégie SEO en 2020 !

N’hésitez pas à compléter dans les commentaires.

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

Laisser un commentaire