Monnaie numérique : la Grande-Bretagne prévoit de créer une version numérique de la livre sterling

La Grande-Bretagne projette de créer sa propre monnaie numérique pour concurrencer Bitcoin et les autres cryptomonnaies. Un projet qui pourrait révolutionner le monde des paiements électroniques et le système financier à l’échelle mondiale.

Vers un livre sterling numérique ?

Après l’épisode Brexit, la Grande-Bretagne s’intéresse désormais aux cryptomonnaies. Le gouvernement britannique est en ce moment sur le point d’étudier la possibilité de créer une livre numérique. La banque d’Angleterre et le Trésor ont d’ailleurs déclaré lundi qu’ils étaient en train de mettre en place une nouvelle taskforce. Celle-ci aura pour mission d’explorer en profondeur toutes les questions autour des actifs numériques.

La monnaie numérique apporterait un changement aux paiements digitaux

Ces dernières années, force est de constater que l’utilisation d’espèces dans les transactions financières diminue. Par contre, les paiements par cartes de débit ou de crédit augmentent progressivement. Ce changement au niveau des paiements a motivé la Banque d’Angleterre à envisager une autre option, à savoir la création d’une monnaie numérique.

Billets de livre sterling

Par ailleurs, la banque a estimé que la création de sa propre monnaie numérique permettrait d’éviter les risques de nouvelles formes de création de monnaie privée. La CBDC serait donc mise en place pour défier Bitcoin et les autres cryptomonnaies.

Si une CBDC devait être introduite, elle serait libellée en livres sterling, tout comme les billets de banque, donc 10 £ de CBDC valent toujours la même valeur qu’un billet de 10 £.”

Banque d’Angleterre

En fait, la banque centrale ne cherche pas à remplacer l’argent physique, mais à en faire de la CBDC, une monnaie virtuelle équivalente de la livre sterling. Celle-ci serait également mise en circulation avec les billets liquides.

La CBDC est une version numérique de la livre sterling

Soutenue par la Banque d’Angleterre, la CBDC est une monnaie numérique alternative destinée aux ménages et aux entreprises. C’est le succès de divers crypto-actifs à l’instar de Bitcoin, d’Ethereum et l’introduction en bourse de Coinbase qui ont incité la Banque d’Angleterre à prendre cette initiative.   

Livre sterling

Pour en savoir plus, la CBDC sera plutôt une version numérique de la livre sterling. Elle ne sera pas un actif spéculatif qui connaît de fortes variations de prix grâce au soutien de la Banque d’Angleterre. C’est d’ailleurs le cas pour Bitcoin, Etherium et les nombreuses autres cryptodevises.

La CBDC donnera sans doute des moyens simples et efficaces aux citoyens britanniques en leur permettant de stimuler l’économie. Face à cette nouvelle, les investisseurs en crypto sont toutefois moins enthousiastes à cause de leur scepticisme à l’égard des banques centrales.

Banque d'Angleterre

Par ailleurs, les transactions de la CBDC seront plus sécurisées parce qu’en théorie, les banques centrales savent exactement quand et où celles-ci auront lieu. L’Angleterre n’est pas la première à tenter l’expérience en matière de monnaie numérique. En réalité, la Chine l’a déjà faite en créant une version numérique de l’yuan.       

Bref, les Grandes puissances vont vers l’adoption des cryptomonnaies. Et cette nouvelle expérience de la Grande-Bretagne démontre que la monnaie numérique pourrait apporter un grand changement aux paiements dans le monde entier.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire