Elon Musk se rallie à Jack Dorsey sur le Bitcoin vert

Malgré les avertissements des experts sur l’impact écologique du Bitcoin, Elon Musk a rejoint l’avis de Jack Dorsey. Selon ce dernier, le Bitcoin vert pourrait concilier cryptomonnaie et écologie.

Jack Dorsey et Elon Musk

Récemment, des chercheurs chinois ont déclaré que les émissions de CO2 liées au « minage » de Bitcoin atteindraient 130 millions de tonnes en 2024 en Chine, soit l’équivalent d’un pays comme l’Italie. Jack Dorsey, le patron de Twitter, a affirmé que cela pourrait tourner à l’avantage de tous. Pourtant, ce n’est possible que si les mineurs de Bitcoin opèrent conjointement avec les entreprises d’énergie renouvelable du monde entier.

Bitcoin se révèle être l’avenir des énergies renouvelables

Suite au tweet de M. Dorsey présentant Bitcoin comme facteur encourageant les énergies renouvelables, Elon Musk a déclaré avoir partagé le même avis.

« Le Bitcoin incite les énergies renouvelables »

Jack Dorsey

Et juste avant ce message du patron de Twitter, la société de services de paiements numériques de M. Dorsey, ARK Invest, a publié un document intitulé « Le Bitcoin comme clé pour un avenir énergétique abondant et propre ». Elle y soutient que les mineurs du roi des cryptomonnaie sont des acheteurs d’énergie unique. C’est qu’ils accordent une grande flexibilité aux opérations effectuées.

Du Bitcoin vert

Dans ce document, il est également mentionné que le « Bitcoin mining » fait la paire avec la génération des projets d’énergies renouvelables et de stockage. Une collaboration qui devrait améliorer les rendements pour les investisseurs et les développeurs de programmes. Ce qui explique l’installation continue de centrales solaires et éoliennes sur une zone favorable et rentable.

M. Musk et M. Dorsey sont persuadés que si le « Bitcoin mining » travaille main dans la main avec l’énergie verte, un surplus d’énergie sera fourni au réseau. Qui plus est, cette énergie sera disponible durant les journées très froides ou chaudes. Par ailleurs, la fabrication des pièces pourrait avoir lieu à un moment où il y a beaucoup de vent ou d’irradiation.

VOIR AUSSI : ETF énergie verte : faut-il investir dans les énergies alternatives ?

Des faits échappant aux deux milliardaires sur la production de Bitcoin ?

Si Jack Dorsey et Elon Musk pensent que Bitcoin pourrait réellement être bénéfique pour l’environnement, d’autres n’y croient pas du tout. D’après Citigroup Inc., le minage de Bitcoin nécessite actuellement 66 fois plus d’électricité qu’en 2015. Le Center for Alternative Finance de l’Université de Cambridge a appuyé cette déclaration en annonçant que l’opération consommait plus d’électricité par an que les Pays-Bas.

Un arbre de Bitcoin en plein désert

L’exploitation minière de Bitcoin est si horrible et flagrante que le travail numéro un des promoteurs de Bitcoin est de lui trouver des excuses – n’importe quelle excuse. (…) “La réalité est que le bitcoin fonctionne au charbon.”

David Gerard, un crypto journaliste

Si l’on revient en 2020, la Chine a extrait jusqu’à 65% des pièces durant le deuxième trimestre de cette année. Or, l’Island en a produit moins de 1%. Actuellement, l’Empire du Milieu domine l’exploitation de cette source, à savoir le charbon. Ce qui pourrait accroître davantage la pollution issue de cette extraction en 2024.

Tout compte fait, la théorie de Jack Dorsey et d’Elon Musk d’associer le minage de Bitcoin à la production des énergies renouvelables pourrait s’avérer efficace. Par contre, pour ceux qui ne sont pas du même avis, il serait plus judicieux d’utiliser l’énergie verte dans la décarbonisation de la demande en énergie mondiale existante. En effet, cette dernière repose toujours sur les énergies fossiles.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire