Deux : un film sur le lesbianisme, candidat aux oscars

Un nouveau film français fait écho dans le monde du cinéma depuis une semaine. Deux est une réalisation de Filippo Meneghetti. À la grande surprise du public, cette histoire hors du commun est un des candidats aux oscars de 2021 aux États-Unis.

Deux raconte un amour inconditionnel entre deux femmes du troisième âge. Les téléspectateurs retrouvent Barbara Sukowa, Martine Chevalier et Léa Drucker dans les rôles principaux. C’est un grand succès pour le réalisateur, car il s’agit de son premier film. Il représentera ainsi la France en février pour cette prouesse.

Sélectionné parmi d’autres films français

Lors de la sélection, il a coiffé sur le poteau d’autres œuvres françaises, à savoir Mignonnes, Été 85 et ADN. Ils ont été réalisés respectivement par Maïmouna Doucouré, François Ozon et Maïwenn. Une poignée d’autres metteurs en scène ont composé la commission ayant voté pour Deux, dont Thierry Frémaux, le directeur général délégué du Festival de Cannes. À cela s’ajoutent Mati Diop et Olivier Nakache. Ils ont été séduits par la singularité de l’histoire : le lesbianisme chez des protagonistes de grand âge.

Néanmoins, il sera en compétition avec d’autres œuvres aussi remarquables pour la présélection. Il sera présenté à Los Angeles le 25 avril de l’année prochaine s’il réussira cette épreuve. Reste à savoir ensuite s’il fera partie des 5 meilleurs films internationaux.  

Un film qui prouve la force de l’amour

Nina et Madeleine se retrouvent dans un amour inconditionnel et pointé du doigt par la société. Retraitées, elles sont éperdument amoureuses l’une de l’autre. Ces deux amantes habitent côte à côte dans le même immeuble. Elles se donnent rendez-vous en cachette dans leur appartement.

Au fur et à mesure de leur aventure, la fille de Madeleine développe un soupçon sur le choix de vie de sa mère. Depuis cette découverte, elles ont eu du mal à se retrouver. Ce n’est pas pour autant que leur amour est brisé. Au contraire, elles ne reculent devant rien pour pouvoir l’exprimer l’une envers l’autre.

VOIR AUSSI : 14 idées de lectures non-sexistes et féministes pour ado à offrir à Noël 2019

Filippo Meneghetti, un réalisateur persévérant

Cette réalisation n’a pas été une mince affaire pour Filippo Meneghetti. Dès le début du projet, la collecte de fonds lui a pris six longues années. Cela ne l’a pas découragé, puisque le tournage a tout de suite débuté après cette période, plus précisément en octobre 2018. La production a été bouclée en un mois seulement. Quelques organismes lui ont donné un coup de main pour pouvoir sortir le film en février 2020.

Selon l’auteur, cette création cinématographique est un hommage à des personnes qui comptaient beaucoup pour lui. Elles ont vécu la même situation que Nina et Madeleine, ce qui l’a inspiré et l’a aidé à mettre sur pied ce projet des années plus tard.

« Ce souvenir a fait son chemin dans ma tête. D’autant plus que dans notre société contemporaine obsédée par la jeunesse et la perfection des corps, l’envie de raconter une histoire autour de personnages d’un certain âge me taraudait depuis un bon moment. »

Filippo Meneghetti

Outre sa chance de gagner aux oscars, Deux a déjà un prix dans le cadre du festival du cinéma méditerranéen Cinemed à son actif. Et pourtant, il n’a pu rassembler que 49 180 spectateurs au cinéma à cause de la crise de la Covid-19.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire