Séries TV féministes : top 5 des meilleures séries sur le féminisme

Vous en avez assez des films où la femme est souvent l’objet du désir pervers de l’homme ? Cette fois-ci, vous verrez les choses autrement avec les 5 séries qui vous apprendront plus sur le féminisme.

Depuis quelques décennies, la femme jouera aussi le rôle principal dans les séries télévisées, sortira du conventionnel et se montrera capable de s’affranchir de l’aide masculine. Si regarder des films avec des héroïnes, des femmes perspicaces et fortes vous divertit, alors les 5 séries suivantes sauront répondre à vos attentes.

Wonder Woman

Sorti en 1975, Wonder Woman est une série de William M. Marston avec Lynda Carter. L’héroïne sert, pour longtemps, de modèle pour toutes les autres séries féministes.

La série est une pionnière de la promotion du féminisme à travers les chaînes télévisées. Elle donne la voie à d’autres séries et films comme Halle Berry dans Catwomen, Sydney Bristow dans Alias et les femmes guerrières actuelles.

Ces séries féministes donnent une influence positive sur la pop culture, les questions de genre et même de race. Les femmes endossant habituellement le rôle d’épouse modèle et de mère dévouée passeront désormais au statut de femmes actives et battantes.

VOIR AUSSI : Les meilleurs podcasts féministes en français

Xena, la princesse guerrière

Xena, la princesse guerrière est une série de John Schulian et de Robert G. L’armure de cuir, les bottes montantes, la mini jupe à franges noires et le décolleté plongeant de l’héroïne la démarquent des autres. Elle domine bien les hommes tout en les séduisant avec ses bras et ses cuisses musclées. La jolie brune incarne parfaitement la libération de la femme et la sexualité féminine

Xena manie très bien les armes. Connue auparavant pour son caractère sanguinaire et intransigeant, elle se rend compte de ses exactions et décide d’œuvrer pour le bien.

Depuis sa prise de conscience, elle voyage afin d’aider les faibles et les nécessiteux pour réparer ses torts. Pour mener à bien sa mission, elle se fait aider par une jeune fille du nom de Gabrielle dont elle a sauvé le village.

Murder

La série Murder ou How To Get Away With Murder est le chef-d’œuvre de Peter Nowalk et de Shonda Rhimes. Elle aborde l’histoire d’Annalise Keating, à la fois avocate et professeure en criminologie à l’université de Philadelphie.  

Keating est certes stricte, mais elle est aussi performante au travail. En plus des cours qu’elle donne, elle accorde à quatre de ses étudiants la possibilité de l’assister sur le terrain. Dans les dix premières minutes de la série, les étudiants se retrouvent déjà avec un cadavre sur les bras.

En bref, la trame de la série repose sur un arrangement de meurtres, de justice et de divertissement.

Mis à part les femmes qui ont su représenter la voie féminine, les jeunes ont également rejoint les rangs des féministes avant-gardistes.

VOIR AUSSI : Série girly : top 12 des meilleures séries pour filles à voir

Buffy contre les vampires

Buffy contre les vampires démocratise l’héroïsme féminin. L’actrice principale est considérée comme le précurseur de « girl power » à l’écran.

Cette série a une place particulière parmi les productions cinématographiques qui mettent en avant de superbes héroïnes. Au départ, Buffy ressemble à la jolie blonde qui se fait massacrer dans les films d’horreur, mais plus tard elle réussit à inverser le rôle. Avec l’aide de ses amis, elle parvient à vaincre le vampire.

La série présente d’autres figures féminines et féministes comme les sorcières. Elle donne à ces dernières une nouvelle image, celle des êtres qui luttent aussi pour le bien et non toujours pour le mal.

Veronica Mars

Veronica Mars de Rob Thomas est une série pour adolescent qui met en scène une lycéenne déterminée à démasquer les hommes abusant impunément des jeunes femmes.

Elle n’a aucun super-pouvoir. Elle n’est pas impressionnante, mais elle a le talent de manier un appareil photo. Le penchant de la jeune fille pour le féminisme débute à partir du meurtre de sa meilleure amie, Lilly Kane.

Pour pouvoir enterrer son passé pathétique, l’héroïne recherche aussi sa mère disparue et celui qui l’a violée. C’est ainsi que son périple de jeune détective commence.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire