bannière salon mode et luxe

Bad Girl : les jolies filles ont aussi leur mot à dire

2

BAD GIRL est un court-métrage hybride entre théâtre, danse et comédie qui souligne avec esthétisme et justesse le vide que peuvent ressentir les femmes jugées trop belles. Malgré les préjugés qu’elles subissent dans notre monde basé sur les apparences, les jolies filles ont elles aussi leur mot à dire.

Bad Girl : court-métrage de Arnaud Khayadjanian avec Mathilde Roux

Réalisé Arnaud Khayadjanian grâce à un financement participatif sur le site KissKissBankBank, il met en scène la comédienne Mathilde Roux en femme fatale, ou plutôt “Bad Girl” des temps modernes. Une esthétique léchée sur fond de revendication féminine, c’est aussi sexy que troublant

À la veille de ses 18 ans, il est temps pour Mathilde de régler ses comptes avec le monstre qui hante ses nuits. Tous ses mots jusqu’alors enfouis au plus profond d’elle-même, jaillissent subitement comme un flot ininterrompu. Cette violence brute et sans concession la mène peu à peu à perdre le contrôle et l’entraîne dans une danse qui devient alors son ultime moyen d’expression.

Un court métrage inspiré de Cœurs Sourds, une œuvre théâtrale de Laura Desprein, et sur fond de la triste chanson d’amour des années 60 Bad Girl de Lee Moses. Une production indépendante de l’association LES PETITS PRINCES tournée l’été dernier dans les rues du cartier Château d’eau et sur le sur toit de l’agence BETC à Paris.

Notez cet article

À propos de l'auteur

Marine

Passionnée par l'art dans toutes ses formes et surtout la photographie, mais aussi plein d'autres choses...

2 commentaires

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :