Tesla conçoit une technologie anti oubli d’enfant

Le constructeur Tesla Motors travaille actuellement sur un nouveau projet. Il s’agit d’un dispositif visant à alerter sur la présence d’un enfant enfermé dans une voiture.

La société Tesla compte utiliser un capteur radar à ondes millimétriques sur ses automobiles et attend l’approbation du gouvernement fédéral pour la commercialisation. Ce capteur contribuera à réduire le nombre de décès infantiles causés par l’inattention. Il a aussi pour but de renforcer la sécurité des véhicules en prévenant toute éventuelle tentative de vol.

Une technologie Tesla innovante et révolutionnaire

L’entreprise Tesla ne cesse de perfectionner ses voitures afin d’offrir un meilleur confort et une sécurité élevée aux passagers. Équipées de plusieurs fonctionnalités de haute technologie, les voitures de Tesla bénéficient des modes sentinelle et chien. La première option protège contre le vandalisme et les vols. Quant à la deuxième, elle déclenche automatiquement la climatisation en présence d’un animal. Prochainement, il y aura aussi l’outil Autopilot.

Cette fois-ci, le constructeur américain pousse la barre plus loin. Il envisage de mettre en place un système plus évolué. C’est celui d’un dispositif à imagerie radar qui serait beaucoup plus efficace par rapport aux autres capteurs basés sur le poids. Tesla a affirmé que le système radar fournit une perception en profondeur et fonctionne à travers des matériaux souples. En l’occurrence, une couverture recouvrant un enfant sur un siège en est un parfait exemple.

En même temps, il permet un déploiement plus optimal de l’airbag en cas d’accident, et ce, en fonction de la taille du corps. Il semblerait que le nouveau capteur de Tesla est capable de distinguer un enfant d’un objet inanimé ou d’un adulte.

VOIR AUSSI : Tesla Model 3 : la voiture électrique championne des ventes !

Un capteur à radar détectant des mouvements interactifs

Selon Reuters, l’agence américaine National Highway Traffic Safety Administration a enregistré environ une cinquantaine décès d’enfants entre 2018 et 2019, dont la cause de la température trop élevée dans la voiture. Quoi qu’il en soit, le bilan soutient que 54 % des décès seraient survenus à cause d’un oubli. D’ailleurs, de nouveaux cas similaires se sont produits il y a seulement quelques jours en Alabama, au Texas et en Oklahoma.

Ce capteur est ainsi conçu essentiellement pour réduire ce chiffre alarmant. Il utilise un système d’imagerie radar à ondes millimétriques dont la puissance n’est pas encore autorisée par les règles existantes. Doté de 4 antennes d’émissions, de 3 antennes de réception et d’un radar en avant de l’habitacle, il serait en mesure de détecter des mouvements interactifs à courte portée.

Elon Musk attend l’approbation de la FCC

Afin de pouvoir commencer à utiliser le capteur, l’entreprise d’Elon Musk a déposé une requête auprès de la Commission fédérale des communications (FCC) le 31 juillet dernier. Notons que d’autres enseignes ont déjà entamé un tel processus auparavant.

En effet, une demande similaire a été accordée en 2018 au profit de Google. À cela s’ajoute le cas de la firme Valeo North America qui se concentre également sur le même objectif. La FCC sollicite ainsi l’avis du public jusqu’au 21 septembre et donnera son verdict concernant le nouveau capteur de Tesla le 19 octobre prochain.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire