Sport au cinéma : la recette du succès

De Rocky à Eddie The Eagle en passant par Karate Kid, nombre sont les films de sport à avoir su marquer nos esprits à travers les décennies. Cette catégorie a certains avantages qui font qu’ils peuvent nous transmettre beaucoup d’émotions fortes en un temps restreints. Voici quelques éléments de réponse qui vont vous donner envie de voir ou revoir plein de films de sport !

sport au cinéma

La richesse du sport au cinéma

Le sport est une activité très cinématographique, qui passe extrêmement bien à l’écran. En effet elle mélange plusieurs éléments qui se marient très bien : un rythme, une chorégraphique et des intensités.

Le rythme d’un sport peut être le même tout au long de l’activité, ou changer d’un instant à l’autre. Au cinéma, on utilise le rythme donné par les sportifs pour y ajouter une musique, une bande originale adaptée qui viendra enrichir parfaitement ce qu’on voit à l’écran. Donner du rythme c’est aussi obliger le spectateur à rester concentrer en donnant un suspense à la scène par exemple lors d’un match.

Dans le sport comme dans le cinéma, les protagonistes sont en mouvement dans un certain espace : ring, terrain, pièce, tapis, etc. Le sport permet de créer une véritable chorégraphie au cinéma, avec du rythme et une intensité plus ou moins élevée. Du côté de la réalisation, on peut faire différents mouvements de caméra ainsi que des plans plus ou moins rapprochés : plan américain, plan poitrine et même plan à la première personne !

La capacité du sport à nous transmettre des émotions fortes

Tout ceci : le rythme, la chorégraphique, l’intensité, les différents plans, la musique, sont au service d’une chose : la transmission d’émotions au spectateurs. C’est le point-clé d’un film réussi et les films de sport l’ont bien compris.

D’ailleurs, certains sports fonctionnent mieux que d’autres au cinéma. D’après le classement des 50 meilleurs films de sport qu’on trouve sur IMDb analysés par Betway Online Casino, 27 parlent de sports qui se pratiquent en solo. Lorsqu’on regarde un film, il est plus facile de se concentrer sur un sportif plutôt que sur une équipe ; cela donne le temps de creuser le personnage et de s’y attacher. C’est aussi pourquoi 20 % de la liste est composée de films sur la boxe, avec les séries de films comme Rocky ou Creed. 14 des 50 films de sport sont consacrés à un sport de combat : boxe, catch, karaté évidemment, voire MMA.

Pour transmettre des émotions fortes, une autre méthode consiste à tout simplement produire une œuvre biographique. Conter des événements sportifs qui se sont réellement déroulés, c’est ajouter du réalisme et de la vraisemblance à l’histoire. 31 des 50 meilleurs films de sport jamais sortis racontent l’histoire d’un sportif qui a vraiment existé.

Tous les films de sport ou presque se terminent bien, par le triomphe du personnage principal. Ce triomphe ne se matérialise pas forcément pas une victoire sportive, mais par l’accomplissement de l’objectif du personnage principal. 38 films du top 50 analysé finissent bien, ce n’est donc pas anodin loin de là. C’est aussi un moyen de motiver petits et grands à pratiquer une activité sportive, ce qui est une bonne chose !

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance. Passionné par l'innovation et l'entrepreneuriat, je suis curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source...

Laisser un commentaire