Recta Linea : un roman humaniste d’Emmanuel de Reynal

Découvrez le roman “Recta Linea: Petit traité d’humanité martiniquaise” de Emmanuel de Reynal, un auteur engagé dans la vie économique et sociale de la Martinique.

Recta Linea : un roman humaniste d’Emmanuel de Reynal

Un matin, Gabriel, 58 ans, découvre une enveloppe sur le pas de sa porte. Elle contient une lettre signée d’une personne qui dit être sa « marraine », pourtant il n’en a jamais eu. Cette lettre est très étrange, mais surtout elle est la première d’une longue série. Gabriel va alors découvrir des secrets de famille. Mais le contenu de ces lettres va également l’amener à réfléchir à ce qu’il est devenu et ce qu’il va laisser comme héritage à ses descendants.

Recta Linea : Petit traité d’humanité martiniquaise

Gabriel, 58 ans, vivait avec sa famille à la Ferme, en Martinique, et se plaisait à y servir les clients de passage qui venaient savourer les plats locaux à leurs tables d’hôtes jusqu’au jour où une altercation avec un visiteur le décida à retourner vivre seul dans son ancienne maison, de peur de faire du tort au commerce. Un jour, alors qu’il fouille dans de vieux cartons de souvenirs, il entend un bruit à la porte d’entrée. Mais il n’y a personne. Il découvre juste une enveloppe à son nom. Cette enveloppe contient une lettre étrange et est signée « ta marraine ». Pourtant, Gabriel ne se souvient pas avoir eu de marraine. Cette lettre est la première d’une longue suite.

D’abord très étranges dans leur contenu, les lettres se montrent de plus en plus intrusives et personnelles. La personne qui les écrit connaît la vie de Gabriel par cœur. Et elle semble vouloir lui faire passer un message. Ce message, Gabriel va le découvrir au fur et à mesure. Car les lettres, en plus de lui raconter son histoire, lui racontent aussi l’histoire de la Martinique et de l’humanité tout entière. Il comprend alors qu’au même titre que tous les autres individus de la planète, il a un rôle à jouer, celui de laisser un héritage. Mais que va-t-il laisser exactement à son petit-fils ?

VOIR AUSSI : L’instinct du sens de Phillipe Barbaud : livre sur la préhistoire de la parole

C’est en Martinique que l’auteur Emmanuel de Reynal a choisi de poser son histoire

Né à Fort-de-France et très engagé dans la vie économique et sociale de l’île, il nous raconte l’histoire de la Martinique au travers des lettres, et nous fait découvrir les lieux lors de la vie de tous les jours de Gabriel. C’est une véritable plongée au cœur de l’île.

L’intrigue suit donc le fil conducteur de l’enquête de Gabriel. Nous découvrons une nouvelle lettre à chaque début de chapitre, en même temps que le personnage. Et on s’interroge comme lui, on veut savoir qui les écrit et pourquoi, tout ça en partant à la découverte de ses origines. C’est une véritable leçon de vie que révèlent les lettres. Et elles permettront à Gabriel de se remettre en question et de prendre les bonnes décisions pour un avenir meilleur.

Le texte est très facile à lire. Les chapitres sont courts. On tourne les pages très vite. Et l’histoire est si prenante qu’on arrive rapidement à la fin. Elle est si prenante que j’aurais aimé faire un petit plus de chemin auprès de Gabriel. Il ne manque rien, tout est là. C’est que du bonheur de lecture. Une lecture qui nous amène à réfléchir sur ce que nous laissons à nos enfants dans un monde ultra connecté.

DÉTAILS DU LIVRE :

À propos de l'auteur

Passionnée par l'art dans toutes ses formes, mais aussi plein d'autres choses... J'aime partager mes découvertes dans le domaine de la mode, beauté, santé, voyages et le bien être en général. Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire