Livre “Un été anglais” de Marc Desaubliaux : Il avait 15 ans, elle en avait 40…

Le roman Un été anglais” de Marc Desaubliaux fascine autant qu’il tourmente. Son écriture magnifique et juste est idéale pour traiter un sujet si sensible sans choquer. Chronique d’une histoire d’amour sur fond de différence d’âge !

Livre "Un été anglais" de Marc Desaubliaux : Il avait 15 ans, elle en avait 40...

Une histoire d’amour troublante sur la différence d’âge

Comment parler de ce roman sans évoquer des mots forts et contradictoires comme envoûtant, troublant, pernicieux et pourtant magnifique ! Car c’est tout ce qu’est à la fois le roman de Marc Desaubliaux. Peut-être allez-vous découvrir cet auteur, pourtant il en a déjà écrit plusieurs aux éditions Des auteurs des livres. Et beaucoup, comme « Un été anglais », parlent des tourments de l’adolescence…

Ce roman est-il une histoire d’amour entre une femme mûre et un adolescent ou plutôt le récit d’un abus sexuel par une prédatrice ? Chacun se fera son idée en le lisant. Mais attendez-vous à ne plus pouvoir vous arrêter de lire une fois votre lecture entamée. Car Marc Desaubliaux possède une écriture envoûtante.

Il avait 15 ans, elle en avait 40…

Fabrice a quinze ans. Il se rend à Londres pour un voyage linguistique. Il est accueilli par une famille bourgeoise : les Crown. Son voyage dure trois semaines. Mais ces trois semaines qui auraient dû être un moment de détente et de découverte de la vie anglaise se transforment très vite en un jeu de séduction dangereux entre la mère de famille de quarante ans et le jeune français poli et timide. Ce séjour va le transformer à jamais. Quarante ans plus tard, Fabrice reçoit une lettre de cette femme dont il était si proche et qui n’a pourtant jamais plus donné signe de vie. Elle lui demande de venir en Angleterre au plus vite. Que lui veut-elle, après tant d’années ?

« Et là, dans l’immensité du ciel hachuré par la pluie, dans la fraîcheur d’un souffle venu de la mer, si loin au-dessus du grondement de la grande ville, madame Crown enserra mon cou avec ses deux bras : je n’eus pas le courage cette fois de la repousser. »

Au travers de ce récit qui nous raconte la relation pernicieuse entre madame Crown et Fabrice, nous découvrons la belle Angleterre de la fin des années 1960. Cette romance très particulière est superbement bien transcrite et s’intègre parfaitement aux décors qui nous plongent avec facilité dans les traditions et les coutumes typiquement britanniques. Tout semble si authentique qu’on pourrait croire à la retranscription d’un vécu. La plume de l’auteur est superbe car elle parvient à nous partager aussi bien le malaise de Fabrice que la folie de Margaret qui semble pouvoir éclater à tout moment, tout en nous faisant voyager en Angleterre. C’est surprenant de voir à quel point des auteurs peuvent amener avec tant de délicatesse des sujets si délicats.

VIOR AUSSI : Recta Linea : un roman humaniste d’Emmanuel de Reynal

Un été anglais : le livre de Marc Desaubliaux disponible chez Broché

Site de l’auteur : www.marc-desaubliaux.fr

Isbn : 978-2-36497-043-4

Prix du livre : 16 € chez broché

À propos de l'auteur

Passionnée par l'art dans toutes ses formes, mais aussi plein d'autres choses... J'aime partager mes découvertes dans le domaine de la mode, beauté, santé, voyages et le bien être en général. Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire