Pourquoi la greffe de cheveux en Turquie rencontre autant de succès ?

La calvitie ou alopécie est l’affection principalement responsable de la perte de cheveux. La chute capillaire n’a aucune gravité sur le plan de la santé, mais peut entrainer des complexes chez certaines personnes. Pour lutter contre cet état de choses, la greffe de cheveux est une solution efficace. Cette intervention médicale rencontre une grand succès en Turquie. Mais pourquoi cette destination est-elle si prisée ?

greffe de cheveux en Turquie

Le prix de la greffe de cheveux eu Turquie

Un premier argument s’inscrivant en faveur de la greffe de cheveux en Turquie est le facteur financier. En optant pour ce pays, les clients bénéficient de peu de dépenses en comparaison à d’autres nations. Ceci s’explique par plusieurs raisons.

Le salaire et le coût de l’intervention

La Turquie présente un salaire moyen moins avantageux par rapport à d’autres pays. Le coût d’une greffe de cheveux est d’environ 2000 euros dans des cliniques comme Capilclinic située à Istanbul. Cette somme représente un montant non négligeable pour les locaux, mais constitue une excellente offre pour les étrangers. Des clients recevant leur salaire en dollars ou en euros trouvent en l’opportunité turque une affaire lucrative.

La production locale turque

La Turquie représente aussi une destination de choix pour la greffe capillaire à cause des équipements. Pour cause, ce pays assure une production locale des matériels médicaux, contrairement à plusieurs autres destinations. Cette politique a pour avantages la promotion du vivier national et le faible coût des interventions dans le pays.

Mieux, en fabriquant localement les kits médicaux, la Turquie évite les taxes qui plombent les autres pays. La douane ou encore les frais d’expédition sont ainsi retirés pour déterminer le tarif des actes opératoires. La greffe capillaire présente ainsi un devis relativement moins conséquent.

La parité du pouvoir d’achat

Le dernier argument expliquant l’intérêt financier de la Turquie concerne la parité du pouvoir d’achat (PPA). En effet, ce pays possède un ratio d’environ 1 451. Cette valeur est relativement moins chère par rapport à d’autres pays du marché. En effet, la monnaie turque constitue un critère à prendre en compte pour évaluer le pouvoir d’achat.

Elle est moins chère que le dollar américain ou l’euro. Ainsi, la forte production locale associée à la faible valeur du lire turque offre un excellent ratio PPA. Ce dernier explique aussi l’avantage pour les étrangers de recourir à la Turquie pour une greffe capillaire.

La qualité des prestations proposées

Un autre point favorable à la chirurgie capillaire en Turquie est la qualité des techniques utilisées. Les spécialistes de ce pays proposent aux clients des méthodes hautement sophistiquées pour bénéficier d’une belle greffe de cheveux. Les techniques DHI et FUE Sapphire qui sont maitrisées par les chirurgiens en Turiquie représentent les meilleures solutions du marché.

greffe de cheveux

La technique DHI

Il s’agit de la meilleure méthode pour effectuer une greffe capillaire. Elle est bien maîtrisée des spécialistes turques. Plusieurs avantages découlent de cette approche d’intervention notamment la durée de vie des cheveux. Ainsi, le choix du nombre de greffons à implanter est fonction d’une étude génétique préalable des cheveux.

La résultante est une conservation capillaire accrue par rapport aux autres techniques de greffe disponibles. Enfin, la méthode DHI a également un intérêt, car elle permet une croissance uniforme et sans espace des cheveux sur le crâne. La maîtrise de ce procédé en Turquie est un excellent argument pour opter pour une greffe capillaire dans ce pays.

La technique FUE Sapphire

Une autre méthode parfaitement maîtrisée en Turquie concerne la technique FUE. Cette dernière est indiquée essentiellement pour camoufler une cicatrice. Elle offre un avantage pratique, car elle permet de faire disparaître derrière un bon volume capillaire ces traces.

Mieux, la technique FUE Sapphire convient également pour combler les sourcils ou encore les cils. C’est un moyen qui offre un excellent rapport qualité-prix, mais qui nécessite un temps d’intervention assez important. Il s’agit d’une technique en vogue qui motive les patients à venir se faire greffer les cheveux en Turquie.

Un cadre d’accueil appréciable

La dernière série d’arguments pour une greffe capillaire en Turquie concerne le cadre qu’offre ce pays. En effet, il s’agit de la destination prisée des patients pour une intervention médicale capillaire. De nombreux hommes complexés par les calvitie se tournent ainsi vers cette destination. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène.

L’hospitalité turque

Quoi que l’on dise, la Turquie se caractérise par plusieurs valeurs, dont son hospitalité. La situation géographique du pays n’est pas étrangère à cet état de choses. Ce vaste État constitue une frontière entre l’est et l’ouest de l’Europe. Il est donc assez fréquenté et offre aux visiteurs une excellente terre de séjour.

Le système de santé du pays

La Turquie offre un cadre idéal pour une greffe capillaire notamment par le biais de son système sanitaire. Ce pays impose aux établissements de santé des normes sanitaires de qualité pour la sécurité des patients. À cela, il associe une formation optimale pour mettre à la disposition du public des médecins hautement chevronnés. Enfin, les infrastructures et le matériel à disposition font de ce pays le cadre rêvé pour une greffe de cheveux de qualité.

Profiter des vacances

Se faire greffer les cheveux en Turquie constitue une excellente opportunité pour des vacances de rêve dans ce pays. La durée moyenne de l’intervention est d’environ cinq ou six heures. Il convient donc de s’occuper avant et après l’opération. Le tourisme constitue une excellente solution pour profiter au mieux de son séjour en Turquie. Plusieurs bâtiments historiques sont à visiter. Elle dispose aussi d’endroits insoupçonnés.

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance. Passionné par l'innovation et l'entrepreneuriat, je suis curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source...

Laisser un commentaire