No Bra : cette nouvelle tendance engendrée par le confinement

Le confinement imposé pendant la crise du Covid-19 nous a tous poussés à changer nos habitudes. Apéros plus fréquents, visios quasi quotidiens avec les proches, initiation aux activités déco et jardinage… Une tendance plus surprenante est aussi née du confinement : l’abandon du soutien-gorge.

No Bra : cette nouvelle tendance engendrée par le confinement

Que disent les chiffres ?

L’Ifop a mené une enquête et les résultats sont clairs. Avant le confinement, seules 3 % des Françaises ne portaient pas de soutien-gorge en public. Après le confinement, 7 % des Françaises ont renoncé à mettre un soutien-gorge pour sortir de chez elles. Les résultats de l’étude Ifop sur le port du soutien-gorge sont encore plus éloquents si l’on se concentre sur les jeunes femmes. En effet, chez les moins de 25 ans, 4 % de femmes françaises ne portaient pas de soutien-gorge avant le confinement dû au Covid-19. Et elles sont aujourd’hui 18 % à ne plus porter de maintien pour la poitrine !

Pourquoi suivre la tendance No-Bra ?

Tendance No Bra

L’un des premiers arguments qui revient régulièrement pour justifier le non-port du soutien-gorge est le confort. Eh oui ! Les femmes qui suivent la tendance no bra ne sont pas forcément des féministes dans l’âme. Elles en ont juste marre d’avoir mal au dos à cause d’un soutien-gorge mal réglé, ou d’avoir mal à la poitrine à cause des baleines.

Laisser son soutien-gorge au placard permet donc de soulager la poitrine et le dos. Toutefois, si vous ne vous sentez pas prête à abandonner votre soutien-gorge, des solutions existent. Tout d’abord, il est primordial de choisir la bonne taille de soutien-gorge. Ensuite, il existe des sous-vêtements plus doux et confortables, comme les brassières.

Les avantages de vivre sans soutif

Sans soutien-gorge, il semblerait que les femmes se sentent plus libres, plus à l’aise. De plus, au même titre que la tendance no make-up, la tendance no bra met en avant l’aspect naturel du corps. Sans soutif, plus de poitrine ultra galbée, plus de seins qui remontent pour un parfait décolleté.

Les avantages de vivre sans soutif

Par ailleurs, contrairement aux préconçus -, sans soutien-gorge, la poitrine se muscle d’elle-même et le maintien s’améliore naturellement. Enfin, soyons honnêtes, la lingerie a un prix. Alors ne plus en acheter signifie faire de grosses économies !

Les inconvénients de la tendance braless

Les préjugés ont la vie dure… Et pour beaucoup, une fille sans soutien-gorge aurait plus de risque de se faire harceler qu’une jeune femme portant des sous-vêtements. De plus, parce que la poitrine reste objet de désir et de fantasme, la tendance braless serait encore mal perçue sur le lieu de travail.

Conclusion

Vivre sans soutien-gorge : pour ou contre ?

Les avantages à vivre sans soutien-gorge sont plus nombreux que les inconvénients. Alors mesdames, dorénavant, si vous voulez arrêter de porter votre soutien-gorge dans l’espace public, faites-le ! C’est tendance !

À propos de l'auteur

Vanessa

Rédactrice professionnelle en freelance pour divers sites web, j'aime écrire (forcément !) mais j'aime aussi la mode, la nourriture, les voyages et tout ce qui touche au bien-être.

Laisser un commentaire