Facebook : la ville de Bitche dans une situation insolite

Le mois dernier, Facebook a effacé accidentellement la page officielle de la ville française nommée Bitche. Pour y remédier, les responsables de la page n’ont eu de cesse de notifier les administrateurs du réseau social, mais la procédure prenait du temps. 

page-de-bitche-effacée-par-erreur

Le vendredi 19 mars, l’IA chargée de la surveillance des contenus de l’entreprise américaine a dépublié par erreur la page de la ville de Bitche. Cet événement impliquant la ville et le géant Facebook montre que le système de celui-ci présente des failles. Et même si des Hommes font partie des modérateurs, ils prennent. uniquement en charge les cas que les ordinateurs ne peuvent traiter.

Quand Facebook commet une bévue

En 2016, lors de la création de sa page, la mairie de Bitche devait déjà être astucieuse. À cause de la censure du terme Bitche, elle était obligée de trouver un autre nom : @villefortifiee. Les responsables de la page n’ont ensuite eu qu’à la rebaptiser Ville de Bitche

Or, selon le règlement de Facebook, le mot “bitch” ne doit pas apparaître dans le nom d’une page ou d’un groupe. Alors, lintelligence artificielle est revenue sur la similitude entre le nom Bitche et l’insulte anglophone. Elle a donc décidé de retirer la page du site !

« Le 19 mars, Facebook nous a informés que notre page, Ville de Bitche, n’était plus en ligne, au motif qu’elle était “en violation des conditions applicables aux pages Facebook” » 

Le maire de la ville, Benoît Kieffer, dans un communiqué

Suite à la suppression de la page officielle de la commune de Moselle, le maire a dû en recréer une autre. Afin d’éviter que cette erreur se reproduise, il a été contraint de la baptiser « Mairie 57230 ». La mairie ne s’est pas contentée de cela, elle a aussi cherché à faire part du problème aux administrateurs de Facebook

Malheureusement, leur demander de revenir sur leur décision prenait beaucoup de temps. Pour le cas de la ville de Bitche, cela a pris un peu moins d’un mois. Pourtant, le système de modération ne prend en général que quelques secondes pour suspendre une page.

Le système de modération de Facebook répète la même erreur

Mis à part la municipalité de Moselle, d’autres pages affichant le mot Bitche ont également été retirées. Parmi les victimes figurent : Golf de Bitche et Les médiévales européennes de Bitche. 

En voyant les cas se multiplier, Rohrbach-lès-Bitche a pris les devants et a opté pour Ville de Rohrbach comme nouveau nom. Cependant, les créateurs ont pu de nouveau utiliser leur page quelques jours après leur dépublication. Pour la ville de Bitche, le problème n’a été résolu que le mardi 13 avril s’il est survenu le 19 mars. 

« La page a été supprimée par erreur et a été rapidement restaurée ce matin, lorsque nous avons pris connaissance du problème. » 

Porte-parole de Facebook, mardi à la BBC

Suite à cette bévue, le maire de la ville a critiqué l’algorithme qu’utilise Facebook pour contrôler les contenus. De son côté, le géant des réseaux sociaux n’a eu qu’une seule option, s’excuser  à cause des désagréments causés.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire