Elon Musk : retour sur le parcours du patron de SpaceX et Tesla

Elon Musk est un milliardaire américain d’origine sud-africaine qui a su briller dans de nombreux domaines. Ces dernières décennies, il a beaucoup fait parler de lui. Aujourd’hui, son nom est associé aussi bien au monde des voitures électriques, de l’aérospatiale que des crytpomonnaies.

Elon Musk SpaceX Tesla

D’un père sud-africain et d’une mère canadienne, Elon Musk est né le 28 juin 1971 à Pretoria, en Afrique du Sud. À l’âge de 12 ans, il a réussi à créer un jeu vidéo et à le vendre à un magazine informatique. En 1988, il a quitté son pays natal avec un passeport canadien afin d’échapper au service militaire. Il faut également dire que les opportunités économiques en Amérique l’attiraient beaucoup.

Un étudiant brillant et un homme d’affaires hors pair

Sur le territoire américain, Elon Musk a commencé par étudier à l’université Queen’s à Kingston, en Ontario. Il y est resté jusqu’en 1992. Ensuite, il a obtenu une licence en physique et en économie à l’université de Pennsylvanie, à Philadelphie. Il s’est aussi inscrit en troisième cycle de physique à l’université de Stanford en Californie, mais a arrêté ses études pour créer une société. Elon Musk jugeait en effet qu’Internet avait beaucoup plus de potentiel que le travail physique. C’est ainsi qu’il a fondé Zip2, une société qui fournissait des cartes et des annuaires commerciaux aux journaux en ligne.

Elon Musk PayPal

Zip2 a été racheté pour 307 millions de dollars par le fabricant d’ordinateurs Compaq en 1999. Elon Musk a alors fondé X.com, une société de services financiers en ligne qui est devenue PayPal, une entreprise spécialisée dans le transfert d’argent en ligne. Par la suite, le jeune sud-africain a encore une fois réussi à se faire beaucoup d’argent grâce à la vente de PayPal. En 2002, il a vendu cette dernière à eBay pour 1,5 milliard de dollars. Tous ses gains lui ont permis d’avancer rapidement et d’investir dans divers autres domaines.

Un homme aux grandes ambitions

Elon Musk a toujours été convaincu que pour survivre, les hommes devaient devenir une espèce multi planétaire. En 2002, il a donc fondé Space Exploration Technologies (SpaceX) pour fabriquer des fusées plus économiques et moins chères. Son objectif était de réduire les dépenses liées aux vols spatiaux en développant une fusée entièrement réutilisable. Ainsi, les engins pourraient décoller et revenir là où ils avaient été lancés.

Fusée Falcon 9 SpaceX

Ses deux premières fusées, Falcon 1 (lancé pour la première fois en 2006) et Falcon 9 (lancé pour la première fois en 2010), ont tout de suite devancé celles de ses concurrents. C’est en 2012 que SpaceXa mis au point la fusée Grasshopper afin de tester son concept de fusée réutilisable. En 2018, elle a réussi à construire une autre fusée capable de transporter 53 000 kg en orbite. Il s’agissait du Falcon Heavy, un engin deux fois plus grand que son concurrent, le Delta IV Heavy de la société Boeing, mais trois fois moins cher. Pour approvisionner l’ISS, SpaceX a également conçu le vaisseau spatial Dragon, capable de transporter jusqu’à sept astronautes. Il est important de souligner qu’Elon Musk lui-même a été le concepteur en chef de toutes ces fusées.

Elon Musk et Tesla

Aujourd’hui, Elon Musk est aussi connu pour ses voitures électriques. C’est en 2004 qu’il est devenu le principal actionnaire de Tesla Motors, rebaptisée ensuite Tesla. Pour rappel, Tesla Motors a été fondée par Martin Eberhard et Marc Tarpenning.

Elon Musk Tesla Roadster

Tesla a lancé son premier véhicule, la Tesla Roadster, en 2006. Cette voiture électrique était capable de parcourir 394 km en une seule charge. Elle pouvait passer de 0 à 97 km/h en moins de quatre secondes.

En 2012 Tesla a commencé à commercialiser la berline Model S. En 2015, elle a enchainé avec un SUV de luxe, le Model X. Ces deux modèles ont fait sensation grâce à leur design et leurs performances. La Tesla Modèle 3, un véhicule beaucoup plus accessible, a été lancée en 2017.

Elon Musk Hyperloop

À noter qu’en 2013, Elon Musk a aussi proposé un système ferroviaire des plus rapides. Il s’agissait de l’Hyperloop, un tube pneumatique où une nacelle pouvait transporter 28 passagers à 1220 km/h. L’incroyable entrepreneur avait affirmé que le coût de ce système ne serait que de six milliards de dollars. Or, selon lui, il pourrait accueillir les six millions de personnes allant ou venant chaque année de Los Angeles et San Francisco.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire