Devenir flexitarien pour préserver la planète et notre santé

Vous n’avez pas pu passer à côté de cette pub qui vante le flexitarisme ! Ce nouveau régime à la mode consiste à manger moins de viande sans pour autant devenir végétarien ou végétalien. Mais pourquoi fait-on la promotion du flexitarisme ?

Le flexitarisme, qu’est-ce c’est ?

Dans la publicité du collectif Naturellement Flexitariens, on découvre Thomas. Thomas est un jeune homme qui aime, qui profite et qui essaie d’avoir un mode de vie sain. Pour ce faire, Thomas mange de la viande certes, mais en quantité limitée. S’il restreint sa consommation de viande, il choisit néanmoins des matières de qualité, issues d’une filière garantie.

C’est ça le flexitarisme : manger moins de viande pour tout miser sur des steaks, des entrecôtes et des cuisses de poulet de meilleure qualité.

Pourquoi Thomas est-il flexitariste ?

Thomas sait que l’élevage est mauvais pour la planète. Il sait certainement que les ressources en matières animales sont de plus en plus limitées et que, d’ici quelques années, il n’y aura plus assez de viande pour tout le monde. Peut-être aussi que Thomas s’est aperçu que la viande, ça coûte cher ! Peut-être même qu’il sait que la viande n’est pas si bonne pour notre santé et qu’il vaut mieux réduire sa consommation si l’on veut limiter les risques de maladies cardio-vasculaires et de cholestérol.

Quelles que soient ses motivations, ce garçon est le parfait exemple du flexitarien. Le flexitarien est en partie végétarien. Cependant, il mange de la viande de temps à autre. Mais pas n’importe quelle viande ! Parce qu’être flexitarien, c’est privilégier un mode de vie plus sain et une alimentation plus raisonnée.

Quelle différence entre un flexitarien, un végétarien et un végétalien ?

Que mange un végétarien ?

Le végétarien mange des légumes, des fruits et des céréales. Il mange aussi des œufs, du fromage, des yaourts. Certains végétariens mangent du poisson et des fruits de mer, mais les plus puristes ne mangent aucun être vivant parce qu’ils renient tout assassinat (que ce soit sur une vache ou sur un oursin).

En revanche, même si quand on choisit de ne manger que des végétaux, il vaut mieux choisir des fruits et légumes de qualité, tous les végétariens ne sont pas adeptes du bio. De même, tous les veggie ne pratiquent pas le yoga et ne boivent pas des jus détox au saut du lit !

Et les végétaliens dans tout ça ?

Les végétaliens – ou vegan – sont les plus rigoristes. Parce qu’il refuse toute exploitation de l’animal par l’Homme, le vegan ne mange aucun produit issu du monde animal. Donc, il ne consomme pas de viande ni de poisson, pas non plus de produits laitiers, ni d’œufs. De plus, le végétalisme exclut la consommation de miel, par exemple. Eh oui ! Pour produire du miel, les humains exploitent les abeilles ! Bref, le vegan mange des fruits, des légumes, des céréales et des graines germées. Par ailleurs, le véritable, l’Authentique vegan ne porte pas de chaussures fabriquées en cuir ni de pulls en laine.

Flexitarien, végétarien ou végétalien… Si ces régimes alimentaires sont tendances, ils ont toutefois une vraie utilité. Ils permettent de lutter contre l’élevage intensif qui abîme la planète et d’adopter des habitudes alimentaires plus saines. Et si vous décidez de passer du côté obscur de la Force, n’oubliez pas de vous faire plaisir quand même !

Notez cet article

À propos de l'auteur

Vanessa

Rédactrice professionnelle pour de nombreux sites web, j'aime écrire (forcément !) mais j'aime aussi lire, découvrir ce que je ne connais pas encore, consommer, manger et faire à manger, et prendre soin de moi et des autres !

Laisser un commentaire