Comment faire face à une crise de gestion de projet ?

En suivant ces étapes, non seulement vous saurez mieux faire face à des crises de gestion de projet, mais vous pourrez aussi en éviter quelques-unes !

réunion de crise

Il arrive que des projets échouent. Vous ne pourrez pas toujours éviter cette situation. Vous pouvez seulement essayer d’éviter qu’une crise arrive trop souvent. Lorsque vous devez faire face à une crise de gestion de projet, gardez votre clame et suivez les trois étapes ci-après pour résoudre le problème. Ces conseils peuvent s’appliquer à tout les types de crises, que ce soit au niveau d’un gouvernement (comme c’est le cas en ce moment la crise du coronavirus), d’une entreprise ou de tout type d’organisation, .

Cette infographie offerte par Wrike, vous donnes lés pour réussir à faire face à une crise de gestion de projet !

Comment faire face à une crise de gestion de projet ?

Avant la crise

Vous ne pouvez pas éviter toutes les crises, mais une bonne anticipation pour permet d’éviter qu’elle survienne. Si vous devez malgré tout faire face, vous serez mieux préparés, vous saurez quoi faire et vous ne vous laisserez pas envahir par la panique. Même par temps calme, mettez donc en place les actions suivantes pour être toujours prêt :

  • Assurez un leadership fort pour instaurer la confiance avant même d’en avoir besoin.
  • Évaluez soigneusement les risques et créez des plans de secours à l’avance.
  • Formez une cellule de crise pour répondre à chaque situation.
  • Surveillez les signes avant-coureurs.

Pendant la crise

La crise a éclaté, il n’est désormais plus possible de l’éviter. Le PMO va alors jouer un rôle essentiel ! Le plus important est de ne pas céder à la panique… Restez clame et suivez ces étapes pour une bonne gestion de projet de crise :

  • Vous restez réaliste, mais positif.
  • Vous documentez chaque étape jusqu’à la résolution de la crise, y compris quand et où vous obtenez des informations essentielles.
  • Vous identifiez le type de crise dont il s’agit.
  • Vous convoquez votre cellule de crise pour qu’elle débloque la situation.
  • Vous confinez le problème et le surveillez en continu.
  • Vous hiérarchisez les actions à mettre en place par chacun pour résoudre le problème.
  • Vous communiquez en interne et en externe (selon votre situation) pour éviter toute spéculation et exagération.
  • Vous laissez chacun donnez son avis et répondez de manière rationnelle.
  • Vou acceptez vos limites et demandez de l’aide si le problème vous échappe.

Après la crise

La crise a été gérée, mais votre travail n’est pas terminé pour autant… Bien au contraire ! L’essentiel est alors de préparer la relance de l’activité afin de limiter les conséquences de cette crise. Dans un second temps, il faudra faire un bilan et mettre en place un plan d’action pour l’avenir. Tirer les enseignements de cet événement afin de faire en sorte qu’il ne se reproduise pas. Et dans le cas où une nouvelle crise devait survenir, prévoir les processus nécessaires afin de mieux faire face. Voici comment faire :

  • Vous demandez à avoir une vue d’ensemble de ce qui s’est produit depuis la période précédant la crise jusqu’à la résolution de celle-ci.
  • Vous êtes honnête et transparent lorsque vous répondez aux questions des médias.
  • Vous ne cachez pas la vérité et vous n’accusez pas.
  • Vous passez en revue les leçons apprises avec l’équipe.
  • Vous discutez de ce qui s’est bien déroulé et de ce qui aurait pu aller mieux.
  • Vous commencez à regagner la confiance des clients et des parties prenantes en partageant avec aux ce que vous ferez afin d’éviter de nouvelles crises.

Suivez ces étapes et pour limiter ne nombre de crises de votre entreprise ou organisation, et limitez aux maximum les effet de la prochaine crise qui surviendra !

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance. Passionné par l'innovation et l'entrepreneuriat, je suis curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source...

Laisser un commentaire