Comment et pourquoi organiser un teambuilding ?

Le teambuilding est une étape importante et moderne pour renforcer la cohésion de groupe au sein d’une même entreprise, donner une dimension familiale dans un milieu professionnel. Zoom sur cette nouvelle méthode et sur son organisation.

team building

Qu’est-ce qu’un teambuilding ?

La méthode du teambuiding est très jeune. Apparue dans les années 80, elle était à l’origine basée sur l’épanouissement des membres d’une même entreprise. Littéralement, il est composé de « team » qui veut dire groupe en anglais et « building » qui désigne la construction.

Le teambuilding est donc un moyen de construire un groupe et en améliorer la communication grâce à divers moyens : l’organisation d’un voyage d’entreprise ; l’organisation de jeux, compétitions ; parcs d’attractions… Le tout vise à resserrer les liens d’un groupe de collaborateurs ou de collègues.

À quoi ça sert exactement ?

L’objectif est simple : partager pour mieux fonctionner ensemble. Faire des activités avec ses collègues en dehors de l’espace de travail permet de mieux gérer les crises de l’entreprise, de régler les problèmes de travail en équipe, mais aussi de faciliter l’intégration des membres et nouveaux collaborateur.

Peu d’entreprises le pratiquent. Mais la méthode se démocratise. Une démocratisation qui d’ailleurs a fait émerger le concept de coach professionnel qui est une personne qui vient aider les entreprises à organiser leur teambuilding.

Le teambuilding sert concrètement à optimiser les compétences des membres d’une entreprise, améliorer leur relations, et surtout augmenter la motivation. Tout en veillant à faire sentir aux collaborateurs un sentiment d’appartenance à un groupe et à un environnement. C’est aussi un excellent moyen pour désamorcer les conflits.

VOIR AUSSI : Télétravail : 5 astuces pour se motiver

À travers le teambuilding, les membres de l’entreprise pourront à la fois décompresser, créer des liens mais aussi appliquer à leur travail ce qu’ils auront appris lors de ces activités.

Les jeux et exercices peuvent, à ce moment, faire apparaître les solutions à des problèmes liés à l’entreprise et cela collectivement. Les activités permettent de miser sur le partage et l’entraide mais permettent aussi de faire des stratégies lors d’activités mettant en concurrence deux équipes. Chacun peut alors mettre en avant dans le teambuilding une caractéristique propre qui font que ce membre est unique, ses atouts pour son travail.

Quelles sont les choses à mettre en œuvre en priorité ?

Un bon teambuilding sert à booster une équipe. Ce n’est pas une solution miracle mais il y a plusieurs points à prendre en compte pour organiser un teambuilding réussi :

  • Dans un premier temps fixer l’objectif derrière le teambuilding. Il s’agit de choisir une date, un lieu et choisir les animations et activités. Il est important de choisir les activités en fonction de l’esprit de l’entreprise mais aussi en fonction de l’objectif derrière. Pas exemple si vous cherchez à monter une nouvelle stratégie de vente au sein de votre entreprise vous pouvez proposer une activité en deux équipes adverses ou un sport cérébral (comme un escape game par exemple).
  • Faire appel à un coach professionnel si besoin. C’est un bon compromis quand on ne sait pas comment organiser un teambuilding.
  • S’assurer que tous les membres sont d’accord avec ce séminaire et que les activités leur plaisent.

Voici quelques idées d’activités qui peuvent être organisées :

  • Les activités physiques : sports en tous genre comme le golf, le tennis, le foot, l’équitation, la danse, le tir à l’arc ou encore l’accrobranche… Le sport est un bon moyen pour se défouler et de mettre en pratique l’esprit d’équipe.
  • Les activités culturelles :visite touristiques ou de musés, dégustations, découvrir une nouvelle culture en faisant un voyage dans un autre pays par exemple. Le but est de canaliser les énergies afin d’être plus apte à réfléchir.
  • L’apprentissage d’une nouvelle compétence : il s’agit ici de proposer un stage collectif d’approfondissement dans une compétence qui peut servir dans le travail de l’entreprise.
  • Jeux : jeux de rôles, jeux cérébraux… On peut proposer un escape game, un laser game, un loup-garou ou encore une chasse au trésor. Chaque membre aura un rôle dans ces jeu.
  • Réalisation d’un projet commun : faire une flash mob, réaliser une vidéo ou un court métrage. Cela va permettre à chacun de mettre en avant un atout dans la conception et de mettre en place une réflexion collective.
  • Activités de détente : balnéos, spas, ballades à pieds ou à vélo…
  • Activités mobiles :marche, randonnées, voila plusieurs façons de faire une activité sportive et qui permet de se vider la tête. Ce la peut aussi être faire un baptême de l’air ou du pilotage d’engins.
  • Activités créatives : cours de cuisines, cours de théâtre, cours de danse…

Quelles sont les choses à éviter ?

  • Tout organiser à la dernière minute : choisir la date, le lieu et les animations à l’avance est important pour éviter toutes les tensions liées au manque d’organisation.
  • Une mauvaise préparation budgétaire est aussi un frein. Il est difficile d’y voir clair si on a pas le budget adéquat. Une estimation réaliste des frais est souhaitée.
  • Mal examiner l’emploi du temps et l’effectif : il faut avoir en tête l’emploi du temps des uns et des autres pour ne laisser personne sur le carreau. De même, trouver des activités en accord avec le nombres de personnes participant au séminaire.
  • Prévoir trop d’activités : le but est aussi de ne pas se presser et de se détendre. Il ne faut donc pas prévoir un programme trop serré.

À propos de l'auteur

Avatar

Adepte de musique, de littérature, de jeux vidéos et de sujets de société, je n'ai aucun tabous.

Laisser un commentaire