Baby Shark : la chanson qui a détrôné Despacito sur YouTube

Lundi 2 novembre 2020, un titre a détrôné le tube de l’été de Luis Fonsi, “Despacito”. Alors que la chanson du portoricain cumule un peu plus de 7 040 000 000 de vues sur YouTube, “Baby Shark” en cumule désormais plus de 7 060 000 000 !

Baby Shark : la chanson qui a détrôné Despacito sur YouTube

Quelles sont les vidéos les plus vues sur YouTube ?

Si YouTube diffuse toutes sortes de contenus, ce qui intéresse le plus les Internautes, ce sont les clips. En l’occurrence, jusqu’à lors, c’était le clip de Luis Fonsi en duo avec Daddy Yankee qui était la vidéo la plus regardée.

“Shape of You”, du faiseur de tubes Ed Sheeran, et “See You Again”, de Wiz Khalifa en featuring avec Charlie Puth, suivaient le tube du chanteur portoricain en nombre de vues sur YouTube. Désormais, la donne a changé. C’est une comptine pour enfants qui détrône tous ces titres musicaux.

Baby Shark, c’est quoi cette chanson ?

Baby Shark clip

“Baby Shark” est une chanson pour enfants, qui parle d’une famille de requins. À l’origine, la chanson était en coréen. Après avoir été un succès dans toute l’Asie, une version en anglais apparaît sur YouTube en juin 2016. Les paroles commencent avec le bébé requin (Baby shark). Puis les petits chanteurs énumèrent tous les membres de la famille requin : mommy shark, daddy shark, grandma shark, etc. L’air est gai et entraînant. La mélodie reste dans la tête. Les paroles sont d’une simplicité enfantine. Ajoutez à cela des enfants qui interprètent une danse facile, où les pas font référence aux animaux, et un clip plein de couleurs… Vous obtenez tous les ingrédients du succès.

Un succès grandissant grâce, notamment, au Baby Shark Challenge. Ce défi à la mode en 2019 consistait tout simplement à reprendre la chorégraphie du clip.

Un contenu pédagogique pour les enfants…et horrible pour les grands

La version la plus connue de “Baby Shark” est produite par Pinkfong. Cette société sud-coréenne a sa propre chaîne YouTube. Elle y propose divers contenus pédagogiques, dont des chansons. La chaîne compte environ dix millions d’abonnés.

Toutefois, si les plus jeunes adorent “Baby Shark“, les adultes, eux, détestent cette comptine. Aux États-Unis, des prisonniers ont dû écouter cette chanson en boucle, en guise de torture. Et une ville américaine a réussi à éloigner des SDF d’une salle des fêtes, en passant la comptine sans arrêt.

À propos de l'auteur

Vanessa

Rédactrice professionnelle en freelance pour divers sites web, j'aime écrire (forcément !) mais j'aime aussi la mode, la nourriture, les voyages et tout ce qui touche au bien-être.

Laisser un commentaire