Connaissez-vous “voisin de numéro” : le défi twitter devenu viral ?

Si vous n’êtes pas sur Twitter, vous n’avez sans doute pas entendu parler de ce nouveau challenge qui cartonne : #voisindenumero.

Homme portant une casquette avec le texte "love your neighbour" brodé dessus.
“Aime ton voisin”, un message fort à propos.

Oserez-vous textoter votre voisin de numéro ?

L’enjeu du défi ? Envoyer un SMS à votre « voisin de numéro », la personne qui a exactement le même numéro que vous, sauf le dernier. Par exemple, si votre numéro se termine par 40, votre voisin de numéro aura exactement le même numéro que vous mais le sien se terminera par 39, ou le 41.  C’est aussi simple que ça.

Une fois leur voisin de numéro contacté, Les twittos et les twittas partagent les captures d’écran de leurs conversations, et c’est très drôle. Parfois indifférent, parfois intrigué ou légèrement amusé, les gens se laissent approcher pour des discussions sympas. Juste un petit « Bonjour, soyez heureux ». Mais gare ! Certains sont particulièrement hermétiques à la poésie du challenge #voisindenumero et répondent de manière très agressive.

#voisindenumero, un défi hyper populaire

Sans doute parce qu’il n’est ni agressif, ni excluant, ni méchant, le défi #voisindenuméro cartonne littéralement sur Twitter.  Né aux Etats-Unis sous le hashtag #numberneighbor et arrivé lundi en France, on dénombre à présent des dizaines de milliers de publications.

Le psychologue Michaël Stora analyse même le phénomène en profondeur : « De tout âge, dans le monde réel ou virtuel, on se fait des copains par le jeu ». Ce défi serait un symptôme de la difficulté à créer des liens dans notre société actuelle. Vouloir « jouer » à voisin de numéro, ce serait une nouvelle manière de rencontrer des gens. Une version adulte du « Tu veux être mon ami ? » de la cour de récré. Complètement basée sur le hasard de l’attribution des numéros de téléphone, cette méthode de rencontre peut porter ses fruits, puisque certains tentent leur chance auprès de leur voisin ou voisine de numéro pour essayer de trouver l’amour !

Mais attention aux mineurs qui voudraient essayer : comme partout sur Internet et dans la vraie vie, on n’est pas à l’abri d’un « voisin » mal intentionné.

Et vous, avez-vous contacté vos « voisins de numéro » ?

À propos de l'auteur

Marie B.

Passionnée par la botanique, le dessin et le voyage, j'ai étudié en traversant la France et le Monde. Je rédige des récits de voyage que je publie sur mon blog http://lesvoyagesdemariebambelle.fr/.

Laisser un commentaire