FaceApp : quand un challenge viral ressuscite une appli controversée

Un nouveau challenge a déjà pris le relais du Bottle Cap Challenge dont nous vous parlions il y a seulement quelques jours. Et ce défi a permis de redonner vie à une appli pas toute jeune… Il s’agit de FaceApp ! Alors, comment a-t-on ressuscité ce programme ?

Comment fonctionne FaceApp ? L’application de vieillissement qui fait le buzz !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons sur l’essentiel : FaceApp, c’est quoi ? A quoi ça sert ?

Eh bien il s’agit d’une application gratuite pour se voir en plus vieux. Avec FaceApp, on peut imaginer de quoi on aura l’air dans 50 ans. Et le résultat s’avère plutôt bluffant, comme le montre ce test réalisé sur des stars que l’on connaît tous !

L’utilisation de cette app est très simple. Il suffit de se prendre en photo (ou de télécharger une photo), puis on vieillit les traits du visage. FaceApp propose également d’autres filtres. Par exemple, l’utilisateur peut changer de genre, ajouter un sourire sur un visage triste ou sérieux, changer de coupe de cheveux ou se rajeunir.

Pourquoi FaceApp fait-elle polémique ?

Le fonctionnement de cette application fait davantage penser à un jeu qu’à autre chose. Et pourtant, une grande controverse vient de naître autour de FaceApp. En effet, cette appli qui a donné lieu à un défi devenu viral sur le Net ne respecterait pas la RGPD (la RGPD étant une réglementation européenne visant à protéger les données personnelles des individus sur Internet). Qui plus est, FaceApp est russe.

Il n’en fallait pas plus pour que les médias occidentaux s’emparent du sujet et fassent le buzz. Sont mis en cause les risques engendrés par le téléchargement de cette app et l’utilisation suspecte des données privées. Pour la petite histoire, le créateur et PDG de FaceApp, Yaroslav Goncharov, est certes russe, et sa société est bien domiciliée en Russie, mais les données seraient stockées aux Etats-Unis. D’ailleurs, Yaroslav Goncharov a d’abord été développeur aux USA – chez Microsoft – avant de retourner dans son pays et de lancer sa propre entreprise.

Malgré cette récente polémique à propos de FaceApp, nous, ce qui nous a interpellés, c’est ce regain de popularité malgré une existence de longue date.

VOIR AUSSI : Face Swap : appli de morphing pour fusionner 2 visages en vidéo

Naissance et renaissance de cette appli

Les premiers pas de FaceApp

Car, oui, FaceApp n’est pas nouvelle ! Sa toute première version est née en janvier 2017, soit il y a plus de deux ans. Et les applis similaires ne manquent pas. Certaines sont même plus âgées ! C’est le cas de AgingBooth, créée en 2014, et de Oldify, sortie en 2013.

La résurrection par le challenge

Donc, tout récemment, FaceApp a ressuscité grâce à un challenge lancé sur les réseaux sociaux. Le succès est tel qu’il semblerait que le Bottle Cap Challenge soit déjà enterré ! En effet, le défi FaceApp s’est répandu sur la Toile comme une traînée de poudre. Et, il y a quelques jours, l’application était même la plus téléchargée.

Le #FaceAppChallenge consiste à se prendre en photo, à vieillir ses traits grâce à l’appli et à diffuser le résultat. Parmi les stars qui ont accepté le challenge, citons le DJ franco-international David Guetta, les Jonas Brothers ou encore le chanteur Sam Smith. Et il n’y a pas que les artistes occidentaux qui relèvent le défi, puisqu’au Maroc aussi, on se prend au jeu !

À propos de l'auteur

Vanessa

Rédactrice professionnelle pour de nombreux sites web, j'aime écrire (forcément !) mais j'aime aussi lire, découvrir ce que je ne connais pas encore, consommer, manger et faire à manger, et prendre soin de moi et des autres !

Laisser un commentaire