Les tweets d’Elon Musk font des vagues sur le marché des cryptomonnaies

L’effet des tweets d’Elon Musk sur les cours du Bitcoin, du Dogecoin et de bien d’autres cryptoactifs est largement critiqué. Le patron de Tesla a une influence démesurée sur le marché des cryptomonnaies, ce qui provoque une levée de boucliers de la part des internautes.

Dogecoin Elon Musk

À quoi Elon Musk joue-t-il ? Voudrait-il faire sombrer Bitcoin ? Difficile de le savoir. En tout cas, cette semaine, à cause d’une publication qu’il a faite sur Twitter, la valeur du roi des cryptos a chuté jusqu’à 30.000 dollars. Dix jours plus tôt, il en valait presque le double. Dans la cryptosphère, le mécontentement a ainsi commencé à se faire sentir. Des micro-cryptomonnaies contestataires comme le « $FuckElon » ont même été créées pour protester contre ce personnage, jugé trop influent.

Elon Musk a un intérêt à faire grimper le Dogecoin

Connaissant pertinemment la force de ses publications, récemment, Elon Musk s’en est servi et a fait bondir le Dogecoin. « Combien vaut le Doge dans la vitrine ? », a-t-il tweeté, faisant référence à une chanson populaire intitulée « dog ».

Sur le réseau social à l’oiseau bleu, il soutient ouvertement le Dogecoin. Il a même déjà affirmé que celui-ci allait conquérir le monde. Malgré les doutes des experts financiers, cette devise virtuelle est ainsi devenue très à la mode alors qu’elle avait été créée juste comme une plaisanterie.

Elon Musk et le dogecoin

En revanche, entre Bitcoin et Elon Musk, cela semble être une tout autre histoire. Pour cause, au mois de février, la société Tesla a annoncé un achat de 1,5 milliard de dollars de bitcoins. Elle a aussi déclaré qu’elle accepterait la cryptomonnaie pour le paiement de ses voitures électriques. Cependant, à la mi-mai son PDG a fait marche arrière tweetant que Tesla refuserait désormais les bitcoins. En cause : les risques environnementaux liés dus au minage de la cryptomonnaie.

 « L’influence d’Elon Musk joue principalement sur les petits porteurs plutôt que sur les investisseurs institutionnels. Une grande partie de la volatilité sur la cryptomonnaie, caractéristique naturelle d’une classe émergente d’actifs, est surtout venue de l’étranger. Je pense qu’il y a réellement un conflit d’intérêts, car Elon Musk soutient le dogecoin et qu’il a un intérêt à le faire grimper. »

Kristin Boggiano, présidente du cabinet de conseils en investissements dans les actifs digitaux CrossTower

En plus du tweet d’Elon Musk concernant son refus des paiements en bitcoins, les critiques émises par la Chine à l’encontre cryptomonnaies ont aussi rajouté de l’huile au feu. Des fédérations bancaires originaires de ce pays ont en effet déclaré que les monnaies virtuelles n’étaient pas de vraies devises. Suite à cela, 8,5 milliards de dollars en bitcoins ont été liquidés, en 24 heures.

Les régulateurs veulent adopter des règles strictes

À noter que suite au tweet d’Elon Musk qui a fait s’envoler le Doge, de nombreux internautes ont répliqué.

« J’ai tout perdu à cause de toi et maintenant je vis sous un pont (…). Tu peux être fier ».

Un utilisateur de Twitter

Face à pareille situation, certains spécialistes pensent qu’une meilleure réglementation rendrait le marché plus transparent et honnête. Cela permettrait également de mieux protéger les investisseurs.

régulation des cryptomonnaies

En ce qui concerne la SEC, le gendarme de la Bourse, elle s’est contentée de qualifier le marché des cryptomonnaies de « risqué et de dangereux ». Toutefois, selon Todd Cipperman, un expert en la matière, être trop prudent pourrait être une erreur. Effectivement, d’après ce dernier, si le marché des cryptos bénéficiait d’une plus forte régulation, cela donnerait confiance aux investisseurs.

Alors, qui de la SEC, de la CFTC, ou du Fisc mettra en place cette régulation ? Pour le moment, il est difficile de le savoir. Néanmoins certains experts ont déjà émis leur avis sur la question.

« Ce n’est pas au gouvernement de réguler le montant du bitcoin pas plus que c’est son rôle de réguler la valeur de l’action Amazon ou celle de l’or. »

Aaron Klein, expert dans les technologies financières au Brookings Institute

Aujourd’hui, comme pour le marché des actions, les autorités de régulation tiennent absolument à adopter des règles strictes pour le marché des crymptomonnaies. Effectivement, dans ce domaine, il sera toujours nécessaire de se protéger de la manipulation du marché et des conflits d’intérêts. Mais cet objectif sera-t-il un jour atteint ? L’avenir nous le dira.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire