Top 9 des fins de série les plus décevantes

Les meilleures séries ont souvent les pires fins. Les téléspectateurs en sont addicts, puis vient la dernière saison et une certaine déception remplace cette grande passion.

Il y a les séries qui se terminent trop tôt. Il arrive également que la suite des épisodes est parfois loin d’être à la hauteur de l’espérance des fans. Les raisons de ce désappointement sont dissemblables d’une émission à une autre. Des personnages adorés meurent au moment le plus inattendu. La production s’arrête au beau milieu d’une histoire. En tout cas, voici les séries que l’on aurait aimé voir finir autrement.

Lost

Cette série qui a duré cinq ans a déçu plus d’un. Son dernier épisode n’a pas été vu d’un très bon œil.

Elle se termine par un mystère qui aurait dû être élucidé selon les admirateurs. Le créateur, Damon Lindelof, a voulu mettre en évidence le secret surnaturel de la vie après la mort.

Par ailleurs, il ne semble pas regretter ce déroulement. Contrairement à lui, la masse n’a pas apprécié cette fin qui se passe dans le futur, plus précisément des millénaires après les séquences précédentes.

How I Met Your Mother

Neuf ans que les fans ont suivis How I Met Your Mother pour se retrouver avec des souvenirs désolants. L’intérêt du public s’est amenuisé petit à petit au fil des saisons. Les changements qui se sont opérés dans la vie de certains personnages n’ont pas été bien perçus. La fin de l’histoire sur la mère des enfants de Ted, ou plutôt sur celle de ses sentiments pour Robin, n’a pas eu la cote.

Visiblement, les téléspectateurs ont attendu pendant ces longues années, seulement pour découvrir comment il va enfin avoir cette fille. Sans compter Barney qui semble être délaissé tout à coup.

Game of Thrones

Quelques détails et scénarios ont compromis la réputation de la série, pourtant très adorée. De prime abord, personne n’a aimé la mort de Daenerys sans doute parce qu’elle a fait partie des personnages les plus intéressants durant les six saisons. C’est la raison pour laquelle l’on espérait une disparition plus remuante au lieu de la trahison de Jon Snow. Ensuite, le soi-disant bâtard de la famille Stark n’a pas le châtiment qu’il mérite pour son crime. D’ailleurs, le choix de son destin est assez illogique en considération de ses exploits pendant la guerre.

Au final, c’est Bran, son frère infirme, qui prend le trône en dépit de son rôle quelque peu minime.

Dexter

Dexter abandonne sa sœur et son fils pour devenir bûcheron et seul. Il va sans dire que ce n’est pas une fin digne d’un Serial Killer justicier.

Quelques incohérences dans les détails s’ajoutent à cette déception. Des scènes qui n’ont pas lieu d’être ou encore des évènements trop bâclés font que les derniers épisodes de la série laissent à désirer.

Les revenants

La série Les revenants a laissé trop de questions en suspens. L’avenir des revenants et des vivants n’a pas pu être tiré au clair. Le mystère autour des pouvoirs de ces personnes particulières reste flou. Le phénomène mettant les animaux sur le devant de la scène est incompris. En un mot, elle s’est arrêtée dès sa première partie.

Les producteurs ont, de toute évidence, laissé les téléspectateurs sur leur faim pendant trop longtemps. La deuxième saison n’a fait son entrée que trois ans après la saison 1.

VOIR AUSSI : Top 10 des meilleures séries fantastiques à voir sur Netflix 

Star trek

Star trek fait partie des séries les plus longues. Les fidèles en ont vu plusieurs versions au courant de ses 17 années d’existence.

Les saisons de Star trek : Enterprise ont été très appréciées jusqu’au dernier épisode. Il semble que These are the voyages reflète davantage un aperçu de La nouvelle génération plutôt que la fin méritée de la série. L’on voit en effet ceux qui vont prendre le relais suivre les aventures du Capitaine Archer par hologramme.

Le moins que l’on puisse dire est que cette façon de terminer la série n’est pas un adieu digne de ces vedettes.

Vampire Diaries

La série en elle-même est très réussie. Par contre, les fidèles ont trouvé que la fin est trop courte à leur goût. En plus, elle n’apporte rien de très excitant, en dépit d’un heureux aboutissement. L’on s’attendait à des scénarios axés sur l’histoire d’amour de Damon et Elena. À la place, les téléspectateurs n’ont eu droit qu’à sa relation avec Stefan.

L’on sent que ce personnage joué par Nina Dobrev n’a pas été exploité comme il se doit dans ce dernier chapitre. Certes, Elena s’est réveillé quand le monde a été sauvé, mais le déroulement de cet évènement paraît être trop facile et sans explications. La confusion sur les méchants à combattre a également déteint sur l’appréciation de la masse.

Pretty Little Liars

Pretty Little Liars a fait beaucoup de mécontents. Tout comme les héroïnes de la série, les fans ont cherché continuellement la personne à l’origine de ces blagues de très mauvais genre. À la fin des épisodes, tout le monde découvre que ce n’est autre qu’Alex Drake, la sœur jumelle et méconnue de Spencer.

Il est clair que son apparition très tardive n’est pas la meilleure alternative possible pour cette histoire. Pour couronner le tout, elle a juste été arrêtée par la police après tous les drames qu’elle a causés. Il faut avouer que c’est injuste au vu des mésaventures que les filles ont dû endurer par sa faute.

Prison Break

Les frères Scofield et Burrows ont eu un grand nombre d’admirateurs et d’admiratrices. Avant la dernière saison, le héros, sexy et intelligent de la série, s’est sacrifié pour sauver sa famille. Ce destin n’a pas été accepté par le public qui en voulait plus. D’où l’apparition de la saison 5 qui a suffi à récupérer l’histoire de Michael et Sara, mais pas la satisfaction des fans. En effet, l’explication de la disparition de Scolfield n’est pas très convaincante.

Les questionnements qui ont suivi le dernier épisode de la saison 4 sont résolus en quelques malheureuses minutes et au beau milieu de l’ultime séquence. En conséquence, les amateurs attendent encore la saison 6.  

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire