Game of Thrones : aucune meilleure fin possible selon l’acteur de Jon Snow

La fin de Game of Thrones a été perçue avec un certain sentiment de déception par de nombreux fans. Or, pour l’acteur qui incarne Jon Snow, il s’agit de la meilleure issue possible.

Game of Thrones est une série pleine de surprises, et c’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles c’est une des meilleures séries du moment. Toutefois, au moins pour la saison finale, beaucoup de fans s’attendaient à voir le couple royal légitime au pouvoir. Jon Snow assis sur le Thone de fer, avec Daenerys Targaryen à ses côtés, aurait été effectivement une issue équitable.

Au lieu de cela, Jon a dû assassiner sa bien-aimée reine et le Trône de fer a été détruit par Drogon. Il a été banni du sud pour cet acte. Le Nord étant resté indépendant, sous le règne de Sansa Stark, Bran Stark devient l’improbable dirigeant des Six Royaumes.

Jon Snow n’aurait jamais été heureux dans le Sud

Kit Harrington, celui qui interprète le personnage culte de GOT, a récemment justifié la fin controversée de la série. Il a confié, dans un chat vidéo avec l’utilisateur @purple_dwagon de Twitter, que Jon n’aurait jamais pu être heureux dans le Sud.

https://twitter.com/purple_dwagon/status/1265107913388945409

L’acteur n’est donc pas d’accord avec les fans affirmant vouloir une « fin plus heureuse ». « La place de Jon a toujours été dans le Nord. Il n’aurait jamais été heureux dans le sud », a-t-il souligné. « Il est comme Ned Stark. Quand Ned va vers le Sud, il est en danger. Jon est toujours plus heureux dans le Nord… C’est comme quand Tormund (dont l’interprète, Kristofer Hivju, a récemment annoncé être positif au Covid-19 sur Instagram) lui dit : « Tu es du Nord. Cela a du sens. Ta place est au-delà du Mur du Nord. »

La fin que Jon Snow méritait ?

Harrington estime que le valeureux guerrier a déjà trop enduré tout au long de la série, qu’il vit littéralement sous une cape. Le poids du trône fait des mille épées des rois qui se sont succédé n’aurait fait qu’alourdir la croix qu’il portait depuis longtemps. Au lieu d’être une sanction, son retour vers le Nord serait alors l’unique voie qu’il pouvait suivre pour enfin trouver la paix.

« Et ce que je voulais dans cette dernière séquence, c’était offrir un peu légèreté à son sujet. Tout est en train de s’achever. Cette terrible épreuve qu’il a traversée est en train de se conclure, alors qu’il se dirige au nord du mur… Je pourrais en parler pendant des heures ! », a-t-il précisé.

Cette sensation de lourdeur semble aller au-delà du film. Le jeune Britannique s’était inscrit dans un établissement de bien-être de luxe situé dans le Connecticut, le Privé Swiss, juste avant le tournage du dernier épisode. Les motifs étaient la fatigue, le stress et l’alcoolisme.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire