Ces technologies peuvent aider à limiter la propagation du COVID-19 !

Alors que nous allons devoir apprendre à vivre pendant encore – au moins – quelques mois avec le COVID-19, il est nécessaire de trouver des solutions pour limiter la propagation du coronavirus. Zoom sur la technologie des caméras thermiques et de la reconnaissance faciale du port du masque qui peuvent jouer un rôle de prévention efficace dans le contexte sanitaire actuel !

caméra thermique covid-19

COVID-19 : à situation exceptionnelle, technologie exceptionnelle !

Alors qu’elle est décriée depuis plusieurs années comme étant une technologie intrusive qui va à l’encontre des droits humains et de la vie privée, ce pourrait-il que la reconnaissance faciale soit le Graal qui nous sauve du COVID-19 ? L’intelligence artificielle a en effet prouvé son efficacité en permettant de mettre en place des dispositifs de pointe en mesure de limiter la propagation du virus dans les lieux de fréquentation publics.

caméra thermique contrôle fièvre et port du masque - sisteer optronics
Les caméras thermiques automatiques Sisteer Optronics peuvent détecter la fièvre et port du masque

Détection du port du masque, mais aussi captation thermique, la crise sanitaire mondiale a imposé aux ingénieurs de trouver des solutions pour faire face à la pandémie de coronavirus. Loin des idées reçues cependant, ces technologies ont intégré le principe du respect des données personnelles en fonctionnant sans stocker les informations, tout en étant adaptées aux exigences des réglementations en vigueur. Zoom sur ces technologies qui pourraient malheureusement devenir indispensables dans notre quotidien.

Détection de la fièvre : la caméra thermique pour relever la température corporelle à distance

Grâce à l’intelligence artificielle, il est désormais possible d’appliquer la technologie dans une lutte efficace contre le COVID-19. La caméra thermique permet la détection de température corporelle avec une précision de plus ou moins 0.3 ° C qui prend en compte l’air ambiant, mais aussi la distance et l’émissivité. En fait, la captation thermique fonctionne avec un algorithme de reconnaissance facial qui capte le visage avec une lumière visible et procède à 16 vérifications de la température en 30 millisecondes.

caméra thermique de détection de la fièvre covid-19

Ce test extra rapide s’effectue à une distance minimale de 3 à 5 mètres et ne nécessite donc ni intervention humaine, ni contact. Elle faisceau lumineux est de plus multi-objectif ce qui lui permet de fonctionner dans des endroits de forte affluence à raison de 30 visages par seconde. Ainsi, la caméra thermique permet d’identifier en temps réel les personnes présentant une température anormalement élevée et de mettre en marche un signal en cas de confirmation.

VOIR AUSSI : Covid-19 : des technologies innovantes pour la distanciation sociale

La reconnaissance faciale appliquée à la détection du port du masque

La reconnaissance faciale s’appuie sur des procédés automatisés qui permettent d’identifier les individus et de les reconnaître sur la base de caractéristiques uniques. Il peut s’agir de signes physiques, comportementaux ou physiologiques et sont considérés comme des informations biométriques car permettant de désigner une personne à partir d’une réalité biologique qui lui est propre.

reconnaissance faciale : caméra de vérification du port du masque covid-19

Ainsi, la reconnaissance faciale est une technologie qui peut se déployer à l’infini et s’adapter en fonction des situations. En cette période de crise sanitaire et avec le contexte de reconfinement qui laisse présager une survivance du virus sur plusieurs mois, une alternative efficace a été créée. Sans aller jusqu’à l’identification d’un individu en particulier, ces dispositifs peuvent être adaptés pour la détection du port du masque. Cette pluralité d’adaptation permet donc d’instaurer des mesures de contrôle d’accès des espaces publics afin de cibler les foules.

VOIR AUSSI : Covid-19 : des abribus anti-Coronavirus voient le jour en Corée du Sud

Le port du masque, une mesure de protection nécessaire dans les endroits publics

Si la vérification de la température permet de procéder à un premier filtrer du flux de personnes et ainsi diminuer les risques de contamination, le port du masque reste en effet l’assurance la plus efficace. Il est reconnu que tous les malades du COVID ne sont pas des cas présentant les symptômes du virus et il peut donc arriver qu’ils ne présentent aucun signe de fièvre. Ainsi, pour limiter les risques pour toutes les personnes situées à proximité, la vérification du port du masque s’impose comme une évidence.

Si de nombreuses villes ont fait de cette précaution barrière une obligation dans les espaces publics et même dans la rue, la rigueur n’est pas appliquée dans toutes les communes. Ainsi, il est intéressant d’équiper les commerces et lieux de forte affluence de ce dispositif afin d’assurer la sécurité des travailleurs, mais aussi des visiteurs.

port du masque obligatoire dans les lieux publics

Le port du masque s’il n’est pas obligatoire dans la rue pour toutes les villes, reste néanmoins impératif dans les restaurants, les hôtels et les bars, les structures culturelles comme les musées et les théâtres, mais aussi dans les établissements scolaires ou encore les centres de formations. Bien évidemment, le masque reste une disposition sécuritaire dans les lieux de culte, les commerces de proximité et les supermarchés, les banques, les aéroports et les gares, autant dire tous les endroits qui appellent un nombre important de personnes à se croiser.

La caméra thermique analyse donc le faciès des différents individus et reconnaît immédiatement les caractéristiques physiques des passants qui circulent sans masque de protection. La reconnaissance faciale permet ainsi de détecter automatiquement dans une foule les personnes ne portant pas le masque et de pouvoir alerter la sécurité pour une intervention rapide.

VOIR AUSSI : Fitbit Sense : la montre connectée qui détecte le Covid-19

Pourquoi investir dans de tels dispositifs dans des locaux professionnels ?

Si vous vous posiez encore des questions sur la pertinence de vous équiper de dispositifs de reconnaissance faciale pour prendre la température et identifier les personnes ne portant pas de masque, sachez que le COVID-19 semble présent pour encore plusieurs mois. En effet, toutes les études scientifiques réalisées à ce jour et les avis de médecins s’accordent à dire que nous devrons apprendre à vivre avec le virus pendant encore une période indéterminée. Il faudra donc mettre en place des solutions efficaces pour que lors du prochain déconfinement, nous ne soyons pas surpris par une 3e vague de contagion dévastatrice.

Pour les lieux publics, l’enjeu sera de permettre aux personnes de pouvoir vaquer à leurs occupations en réduisant au maximum les risques de propagation du virus. Il en va de la santé des individus, mais aussi de l’économie du pays qui a subi en quelques mois un revers phénoménal. Ainsi, si de nombreux dispositifs existent et sont utilisés comme c’est le cas pour le thermomètre frontal, le pistolet frontal ou encore l’access control, il faut reconnaître que de tels équipements connaissent des limites. La caméra thermique est à ce jour le seul dispositif sécuritaire efficace qui permet d’agir avec rapidité et en ayant des résultats très satisfaisants.

Les caméras thermiques sont une mesure préventive que de nombreux pays ont adopté du fait de leur efficacité dans la lutte contre le COVID-19. Leur installation est facile et peut s’adapter à toutes les configurations. Ainsi, il est possible de les installer à l’entrée des lieux publics ou en des points stratégiques afin de contrôler les déplacements des passants. Elles peuvent se fixer aux murs, au plafond ou sur un trépied et permettent d’analyser les informations en temps réel. Il est également possible d’opter pour un enregistrement ou non des données grâce à un concentrateur-enregistreur. Les caméras de détection de températures varient entre 500 et jusqu’à 7000 euros pour les modèles professionnels de haute précision.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire