Windows 11 : Microsoft Teams représente-t-elle une menace pour Skype ?

La pandémie de 2020 a sûrement contribué à l’essor de certaines applications d’appel comme la Microsoft Teams. L’annonce officielle de Microsoft sur la sortie prochaine de Windows 11 semble cependant menacer l’application Skype.

Windows 11 en image

En effet, les informations qui circulaient dernièrement sur la toile ont laissé croire que l’application de chat professionnelle basée sur une technologie plus moderne appelée Microsoft Teams serait intégrée par défaut à Windows 11. Quant à l’application Skype, elle ne ferait plus partie du nouveau système d’exploitation. Ce qui a amené de nombreux experts à dire que c’est le début de la fin pour le leader des applications d’appel.

Microsoft serait en train de tuer Skype

Parmi toutes les nouvelles fonctionnalités, l’intégration par défaut de Microsoft Teams à Windows 11 reste un fait très marquant. Pour la plupart, cela explique que cette application d’appel vidéo a convaincu Microsoft. En revanche, la société a décidé de supprimer Skype ainsi que ses différentes intégrations.  

Microsoft Teams en image

Contrairement à Skype, Microsoft Teams a connu un essor considérable durant la pandémie de 2020 et surtout pendant le confinement. Par ailleurs, selon la plainte de nombreux utilisateurs, Skype contient beaucoup de bugs, de messages qui arrivent en retard, et parfois même des pannes. Cette réalité met l’application dans une situation inconfortable par rapport à ses concurrentes directes.

Certains experts pensent même que le roi des applications d’appel perd peu à peu sa place au profit de Microsoft Teams.

« On dirait que Microsoft tue Skype. »

Adrian Weckler, rédacteur en chef technique d’Irish & Sunday Independent

Microsoft a acheté Skype pour 8,5 milliards de dollars

Il y a 10 ans, Microsoft a acheté Skype pour 8,5 milliards de dollars, soit 6, 1 milliards de livres sterling. Cette acquisition était, selon les dires, la plus importante jamais réalisée par le géant de la technologie.

Au moment de l’achat, l’application a déjà été téléchargée un milliard de fois et a été intégrée dans chaque nouvel ordinateur. Skype comptait des centaines de millions d’utilisateurs et le nombre d’usagers augmentait de plus en plus.

Au milieu de la décennie, la situation de Skype a commencé à se dégrader. Elle perdait peu à peu sa notoriété. Pour preuve, les forums internet se sont remplis de messages qui dénonçaient la mauvaise qualité de l’application. Un bon nombre d’utilisateurs ont critiqué ses faibles performances et ont évoqué ses mauvais choix de conception.

Avec l’arrivée de WhatsApp et Facebook Messenger, la renommée de Skype n’a fait que se dégrader. En effet, ces applications de messagerie ont rapidement gagné en popularité et ont commencé à intégrer les appels vidéo. Une fonction qui faisait partie des principales attractions de Skype et qui constituait son fer-de-lance.  

Ecran ordinateur et applications en image

Au fait, la première version de Skype a vu le jour en 2003. Même si les développeurs ont effectué des mises à jour fréquentes de cet outil de communication, les problèmes techniques persistaient.

À cette époque, Teams de Microsoft était déjà en cours de préparation.

En gros, la situation pandémique que nous avons vécue en 2020 a contribué au développement de la communication digitale dans le monde. Certaines applications comme Microsoft Teams ont su profiter de cette situation pour gagner en notoriété et dépasser Skype. Il reste à savoir si cette dernière restera encore longtemps sur le marché des applications d’appel vidéo.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire