Bien-être : la kinésiologie pour vivre en paix avec soi-même

Vous connaissez certainement l’acupuncture, la sophrologie et l’ostéopathie ? Mais connaissez-vous la kinésiologie ? Encore peu connue, cette médecine douce moderne a émergé dans les années 60. Pratique bien-être, la kinésiologie aide à vivre en paix avec soi-même grâce à un rééquilibrage corps / esprit.

Bien être kinésiologie

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

En grec ancien, le terme “kine” se rapporte au mouvement et le terme “logos” se rapporte à la science. La kinésiologie correspond donc à l’étude du mouvement. Justement, dans cette pratique, le mouvement et plus particulièrement les muscles jouent un rôle essentiel pour diagnostiquer le mal-être des individus. En kinésiologie, on considère en effet que le corps, les muscles, l’esprit et les interactions sociales interagissent entre eux. Mélange de chiropractie, d’ostéopathie et de médecine chinoise (avec des méthodes empruntées à l’acupuncture notamment), la kinésiologie joue à la fois sur les fonctions musculaires et les émotions des patients. Et lorsqu’une personne se lance dans l’expérience, on réalise toujours un bilan musculaire au préalable. Ainsi, on peut déterminer les problèmes du patient. Pour mieux comprendre, consultez le témoignage d’une journaliste qui a testé.

pratique bien être

Bon à savoir

Comme d’autres pratiques bien-être (ostéopathie, sophrologie…), les séances de kinésiologie ne sont pas remboursées par la Sécu.

Quels sont les objectifs de cette pratique ?

C’est au patient de définir ses objectifs :

  • mieux gérer son stress ;
  • mieux appréhender ses émotions ;
  • être plus optimiste quant à l’avenir ;
  • trouver de l’apaisement physique…

Toutefois, de manière générale, on peut dire que la kinésiologie aide à trouver (ou à retrouver) un équilibre psychologique, physique et social, à gérer l’anxiété et à comprendre ses émotions.

Bien-être, sérénité, douleurs… Dans quels cas faire appel à un praticien ?

On peut recourir à cette pratique dans plusieurs cas :

  • lorsque l’on souffre de maux physiques que l’on ne parvient pas à soigner grâce aux médecines classiques ;
  • quand on souffre émotionnellement (déprime, négativité…) ;
  • quand on vit des épreuves douloureuses que l’on a du mal à surmonter.

La kinésiologie appliquée permet de remédier à certaines allergies, aux problèmes alimentaires comme les intolérances et les carences, aux troubles de la thyroïde. Quant à la kinésiologie à visée non thérapeutique, elle procure bien-être, aide à gérer le stress, à mieux vivre le présent et à envisager l’avenir de façon plus positive.

kinésiologie enfant

Par ailleurs, parce que la kinésiologie est capable de stimuler les fonctions cognitives et cérébrales, les enfants et étudiants peuvent aussi y avoir recours. Les séances aideront à apprendre les leçons et à développer du bien-être.

À propos de l'auteur

Rédactrice professionnelle en freelance pour divers sites web, j'aime écrire (forcément !) mais j'aime aussi la mode, la nourriture, les voyages et tout ce qui touche au bien-être.

Laisser un commentaire