Trucs et astuces pour combattre la déprime hivernale

C’est le mois de novembre. Comme tous les ans, il fait froid, gris, le jour ne dure que 5 minutes… Et vous vous sentez déprimé, mou et fatigué ? C’est sans doute une petite déprime saisonnière ! Voici quelques conseils pour l’éviter et passer un hiver tout en douceur.

Homme assis par terre
Genre si vous êtes dans cet état là depuis 3 jours, réagissez ! C’est sans doute une petite déprime saisonnière…

Déprime hivernale, dépression saisonnière… C’est quoi ?

Le corps humain a besoin de lumière pour fonctionner correctement et sécréter les bonnes hormones au bon moment. Or, en hiver, la lumière du jour devient plus faible et les journées raccourcissent. Le corps sécrète alors moins de sérotonine (aussi appelée “hormone du bonheur”… Coïncidence ? Je ne crois pas) et plus de mélatonine, l’hormone du sommeil.

On se sent alors tout endormi, un peu morose, mélancolique et on n’a envie de rien. C’est la déprime hivernale, aussi appelée “dépression saisonnière”. Mais ce n’est pas une fatalité et voici quelques conseils pour retrouver votre peps et votre joie de vivre, même au mois de novembre !

Comment éviter la dépression saisonnière ?

Six conseils de traitements naturels pour lutter contre la déprime hivernale sans médicaments.

Pratiquer une activité physique

Alors oui, on sait, c’est LE conseil bateau. Mais néanmoins, il fonctionne ! En effet, faire du sport (même modéré !) permet de faire circuler le sang, d’oxygéner le cerveau et de stimuler la production d’hormone du bonheur. Il suffit parfois d’aller marcher 10 minutes, ou… De faire l’amour ! OUI, ça compte comme activité physique !

Sortir s’exposer à la lumière du jour

Femme qui sautille dans la garrigue.
Voila, très bien ! Allez gambader dehors ! Mais allez mettre un pull, vous allez attraper la mort là !

On l’a dit, la lumière est le nerf de la guerre pour combattre la dépression saisonnière. Alors sortez dès que possible car la lumière du jour est la source principale de vitamine D pour le corps humain ! Et si le temps est vraiment trop morose ou que vous n’avez pas le temps, misez sur…

La luminothérapie

La luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à une lampe de luminothérapie qui produit une lumière proche de la lumière du jour. Elle permet, entre autres, de lutter contre l’insomnie, les problème d’endormissement et… de sortir de la déprime saisonnière !

Cocooner

Tasse de café dans un plaid en maille marron.

Quand le monde extérieur est hostile, on se réfugie chez soi. Faites comme les Danois qui pratiquent le Hygge et enfermez vous chez vous pour lire, cuisiner, jouer en famille ou entre amis… En résumé, pour passer du bon temps ! Impossible de continuer à broyer du noir après une soirée raclette/jeux de société ! Et ouste la déprime hivernale !

Dormir

Vous avez vu cette tête ? Clairement, il ne dort pas assez ! Allez zou ! Au lit !

Conseil bateau aussi, mais si vous êtes fatigué, c’est qu’il y a une raison. Votre corps vous dit de ralentir et d’aller vous coucher au lieu de binge watcher des épisodes de votre série préférée. Pendant une semaine, bannissez les écrans de la chambre et allez vous coucher dès que votre corps vous envoie le signal. Vous verrez, ça change tout !

Méditer

Enfin, si vous vous demandez comment ne pas déprimer en hiver, voici votre réponse : pratiquer la méditation aide à améliorer l’humeur, réduit le stress et diminue l’angoisse et l’anxiété. Que du bonus ! Il existe de nombreuses applications smartphones gratuites pour commencer en vous faisant guider.

À propos de l'auteur

Marie B.

Passionnée par la botanique, le dessin et le voyage, j'ai étudié en traversant la France et le Monde. Je rédige des récits de voyage que je publie sur mon blog http://lesvoyagesdemariebambelle.fr/.

Laisser un commentaire