Les domaines d’application de l’Intelligence Artificielle

L’Intelligence Artificielle (IA) participe activement à notre vie quotidienne. Le terme désigne un ensemble de théories et de techniques qui simulent l’intelligence humaine pour permettre aux machines de reproduire, voire dépasser, la capacité du cerveau.

Le concept a vu le jour en octobre 1956 quand le grand mathématicien Alan Turing a écrit un livre sur le sujet. Il s’agit de l’ouvrage, intitulé Computing Machinery, dans lequel il expliquait le fameux Test de Turing. Cependant, il a fallu attendre les années 80 pour trouver les premières applications concrètes. En 1996, le robot Deep Blue a remporté un duel contre Kasparov, le champion du monde aux échecs. Un événement sans précédent qui a marqué l’histoire de l’IA.

L’IA contribue à la sécurité des biens et des personnes

Grâce à l’évolution de l’IA, ce secteur est devenu très dynamique. Un fait qui n’est pas étonnant puisque la plupart des prestations que l’on y retrouve reposent en général sur l’analyse des images. Ces dernières années, les recherches sur l’analyse automatique des enregistrements de vidéo surveillance se sont développées rapidement.

Un autre exemple plus expressif serait aussi les systèmes d’évaluation dans les banques. Ces établissements sont équipés d’un dispositif qui leur permet de prévenir les tentatives de vols de crédits.

L’IA au service des particuliers

L’Intelligence Artificielle a fait des progrès fulgurants pour apporter de grands changements dans la vie courante. Les assistants virtuels peuvent, par exemple, alléger les activités au quotidien.

Ils sont capables de contrôler le chauffage d’une maison connectée, gérer un agenda et programmer un rappel pour les évènements importants. Ils remplacent même les hommes pour faire des commandes ou encore des recherches en ligne.

En outre, les systèmes de reconnaissance inondent sur le marché : vocale, faciale, par l’empreinte digitale et par l’écriture. Le plus célèbre étant la reconnaissance vocale qui peut transcrire des paroles et traiter des requêtes. À cet effet, elle donne les réponses directement en synthèse vocale.

VOIR AUSSI : Covid-19 : des technologies innovantes pour la distanciation sociale

L’IA dans l’informatique et les réseaux sociaux

Les grandes entreprises piliers dans l’informatique comme Google, Microsoft, Apple, IBM ou Facebook utilisent toutes de l’intelligence artificielle. Les serveurs qui se chargent des traitements de lourds calculs dans leurs bases de données sont en fait semblables à des réseaux de neurones artificiels.

Pour le cas de Facebook, ce sont les algorithmes qui mettent en place le fil d’actualité personnalisé, détectent les contenus indésirables, exécutent des traductions automatiques ou les identifications d’amis dans une photo.

L’IA dans les jeux vidéo

Du simple et ludique morpion au jeu le plus sophistiqué, la réalisation de ces divertissements nécessite obligatoirement l’intelligence artificielle. Son implantation au sein des jeux vidéo optimise l’expérience utilisateur.

Elle permet aux personnages virtuels d’avoir des comportements très proches à ceux des humains. La perception est mieux et elle donne une nette impression d’être dans un jeu réel. Le parfait exemple est la roulette en ligne dans les jeux de casino.

L’intelligence artificielle optimise la santé

La majorité des solutions proposées dans le secteur santé est basée sur l’intelligence artificielle. Son utilisation permet d’accélérer le processus de diagnostic. En outre, elle facilite le traitement des pathologies graves tel que le cancer, ce, grâce à une précision supérieure à celui de l’homme. L’IA favorise également l’élaboration de nouveaux médicaments de manière plus efficace et rapide.

Il existe sur le marché de nombreuses applications mobiles qui effectuent le suivi des traitements médicaux. Les inventeurs asiatiques ont même conçu des robots expérimentés capables d’assurer les tâches ménagères dans le cadre de l’assistance à la personne. Un véritable plus pour les personnes âgées et diminuées.

L’IA et le domaine du transport

L’utilisation de systèmes intelligents améliore considérablement le domaine du transport. Il est désormais possible de détecter la fatigue chez un conducteur.

Un grand nombre de constructeurs automobiles ont aussi développé une fonction autopilot pour secourir les conducteurs qui ne sont plus en état de conduire. Un facteur qui pourrait largement réduire les risques d’accident.En tout cas, l’exemple le plus connu et aussi le plus élémentaire reste sûrement les dispositifs qui régulent les feux de circulation.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire