The Beauty : le court-métrage magistral qui transforme les déchets plastiques en vie aquatique

Oeuvre de Pascal Schelbli, The Beauty est un court-métrage d’animation qui fait réfléchir sur la pollution plastique des océans. Le film a été primé aux Student Academy Awards.

Les médias ne cessent de mettre en avant le grand danger que représente la pollution plastique pour les océans. Malgré cela, le problème ne cesse de prendre de l’ampleur. La répétition étant pédagogique, Pascal Schelbli a décidé de prendre par The beauty, dans une poésie remarquable, pour sensibiliser encore une fois sur ce problème qui menace l’extinction des êtres aquatiques.

The Beauty : quand les êtres vivants aquatiques deviennent des déchets

Ce court-métrage magistral nous emmène au fond de l’océan ; un lieu de toute beauté qui devrait attirer notre regard. Mais si The Beauty nous y a emmenés, c’est pour nous mettre en face d’une réalité désolante. Il nous montre divers végétaux marins dont l’apparence ressemble aux cuillères que l’homme a jetées dans l’océan. On y découvre également un poisson-globe dont la forme n’est pas différente des bouteilles en plastiques que l’on jette souvent après en avoir consommé la boisson. Et cette murène au mouvement altier dont le corps n’est nullement différent de celui d’un pneumatique ? Diverses autres espèces sous-marines subissent déjà la même transformation !

Que dire de la fin ! Un bien triste épilogue qui montre l’impact de l’homme ; ce qui causera sans doute l’extinction des êtres vivants aquatiques.

The Beauty est un film plein de réalisme qui mérite amplement d’être salué. Il doit également nous amener à changer les choses, telles que le veut son réalisateur.

The Beauty : un film qui en évoque un autre

L’univers de The Beauty et l’idée nous rappellent évidemment le film étudiant Hybrids. C’est aussi un court métrage qui utilise un procédé similaire pour alerter sur la pollution des océans. Dans un réalisme cru, des étudiants français de l’école MoPA nous montrent comment les poissons fusionnent avec les différents déchets que l’homme jette dans l’océan.

À propos de l'auteur

Passionné des Lettres et envoûté par l'art, je livre aux autres mes découvertes en matière de littérature, de voyage, de cinéma et du sport. "Je pourrais passer le reste de ma vie à lire, juste pour satisfaire ma curiosité." Foi que je dois à Malcom X.

Laisser un commentaire