Gestion des déchets en entreprise : comment procéder ?

La gestion des déchets en entreprise est une problématique environnementale majeure. Comment les professionnels peuvent-ils limiter leur impact écologique ? Voici quelques éléments de réponse.

gestion des déchets en entreprise

D’après l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les entreprises produisent 10 fois plus de déchets que les ménages. Aussi, chaque année, ce sont plus de 310 millions de tonnes de déchets (dont plus de 245 millions de tonnes pour le secteur du BTP) qui doivent être traités et valorisés. Si la gestion des déchets en entreprise est essentielle pour la préservation de la planète, d’après le Code de l’Environnement, elle est également obligatoire. Comment la mettre en place ? Quels sont les déchets à recycler et ceux qui doivent être éliminés ? À qui confier le traitement des détritus ? Réponses.

Gestion des déchets en entreprise : un enjeu majeur pour la planète

La diminution des déchets est un véritable enjeu à l’heure actuelle pour les entreprises. D’ailleurs, de plus en plus de professionnels s’engagent dans la protection de l’environnement, en prenant des mesures pour limiter leur empreinte environnementale et valoriser leurs déchets.

Toutes les entreprises sont considérées comme des producteurs de déchets, d’après le Code de l’Environnement. Elles sont donc dans l’obligation de gérer elles-mêmes le traitement de leurs ordures, de la collecte à l’élimination ou la valorisation de celles-ci. En d’autres termes, les entreprises doivent obligatoirement trier leurs déchets, les entreposer en limitant les nuisances (et pour cela, choisir les bons sacs poubelles et les contenants adaptés est essentiel), mais aussi s’engager avec des professionnels agréés, capables de valoriser ou d’éliminer les détritus.

Naturellement, la gestion des déchets en entreprise passe par leur réduction. D’ailleurs, la mise en place de solutions pour limiter la quantité de détritus produits par une entreprise est imposée par la réglementation européenne. Des mesures doivent donc être prises, de sorte à réduire efficacement les sources de déchets dans les secteurs professionnels. La réutilisation, le recyclage, ainsi que d’autres valorisations (énergétiques ou biologiques) doivent être envisagés, avant la dernière solution possible : l’élimination des déchets par enfouissement ou incinération.

Quels sont les déchets qui doivent être triés et recyclés par les entreprises ?

recyclage des déchets en entreprise

Pour une attitude éco-responsable en entreprise, et plus particulièrement dans les bureaux, de très nombreux déchets peuvent être triés, recyclés ou valorisés. Il s’agit :

  • des emballages en carton,
  • du papier,
  • des emballages de boissons,
  • des gobelets en plastique,
  • des cartouches d’encre.

Précisons également que les emballages de toutes sortes, les déchets organiques, ainsi que les détritus en métal, en plastique, en bois ou en verre doivent impérativement être valorisés. En effet, la gestion des déchets en entreprise interdit leur élimination. À l’inverse, certains produits et substances font obligatoirement l’objet d’une incinération ou d’un enfouissement. C’est notamment le cas des déchets dangereux, représentant un risque pour la santé.

VOIR AUSSI : 3 tendances eco-friendly et marketing pour un développement durable

Collecte et traitement des déchets : à qui faire appel ?

Pour les petites et moyennes entreprises, mais aussi pour les artisans et certains commerces, faire appel à un prestataire agréé n’est pas obligatoire. En effet, les petites structures qui génèrent peu de déchets peuvent se contenter de profiter des prestations du service public. En revanche, les entreprises de plus grandes ampleurs sont obligées de se tourner vers des sociétés spécialisées.

Entreprise : comment diminuer vos déchets ?

S’il peut être difficile dans certains secteurs d’activité de limiter la production de déchets, réduire la quantité de détritus dans des bureaux est une tâche assez aisée. Le remplacement des consommables jetables par des produits réutilisables, l’interdiction des emballages alimentaires, l’installation de bornes de recyclage ou d’un composteur sont autant d’astuces, pour limiter l’impact d’une entreprise sur son environnement.

À propos de l'auteur

Marine

Passionnée par l'art dans toutes ses formes, mais aussi plein d'autres choses... J'aime partager mes découvertes dans le domaine de la mode, beauté, santé, voyages et le bien être en général. Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire