Économie : 12 secteurs qui profitent du coronavirus

La crise du coronavirus a entraîné un ralentissement économique sans précédent. Néanmoins, certains secteurs ont actuellement le vent en poupe. Voyons de plus près qui profite financièrement de la situation.

rayon de supermarché vide coronavirus

La crise sanitaire initiée par l’épidémie du coronavirus est sans précédent. Les mesures exceptionnelles mises en place comme le confinement ont entraînées la fermeture de certains commerces et entreprises faisant craindre une situation économique désastreuse. Le malheur des uns faisant les affaires des autres, certains secteurs voient leur courbe de croissance exploser et les bénéfices affluer. Voici un récapitulatif de 12 secteurs qui exploitent positivement les retombées du COVID-19 sur le comportement des français.

1 – Les supermarchés et l’alimentaire

Vous l’aurez sans doute constaté, le premier réflexe des français, avant même que le confinement soit annoncé a été de se ruer sur les denrées de premières nécessité. Les scènes filmées dans les supermarchés et les commerces de produits alimentaires sont dignes des scénarios catastrophes Hollywoodiens ! Il est vrai que manquer de nourriture à un moment où les déplacements sont réduits à la stricte nécessité et où les familles se retrouvent toute la journée enfermées n’est pas judicieux.

Le secteur de l’agroalimentaire se trouve donc particulièrement sollicité avec des chiffres d’affaires qui ont quasiment doublés en quinze jours. Les produits et denrées non périssables sont privilégiés par les clients qui font des stocks en prévision de potentielles ruptures. En effet, après quelques jours de confinement, les supermarchés sont déjà en surchauffe !

2 – Les pharmacies et produits médicaux

pharmacie-sante

Les pharmacies ont été prises d’assaut dès les premiers cas de coronavirus confirmés. Pour se protéger, adopter une meilleure hygiène ou encore pour booster leur système immunitaire, les consommateurs avertis ont fait se sont rué vers les gels hydroalcooliques, les masques, le paracétamol,= ou encore les vitamines.Conséquences immédiates de cette demande qui a explosée, une rupture massive dans les pharmacies qui a entraînée une hausse en flèche des prix.

3 – Les produits d’hygiène

produits-sanitaires

Le secteur de l’hygiène et tout ce qui a trait a le vent en poupe actuellement. Les mesures à mettre en place pour éviter la propagation du COVID-19 tiennent à des gestes basiques. Se laver les mains à l’eau et au savon, utiliser un gel hydroalcoolique lorsque cela n’est pas possible, utiliser un mouchoir puis le jeter après après usage… C’est donc tout naturellement que ces produits sont fortement sollicités par les consommateurs avec une hausse de la demande qui crève le plafond. Les français font des stocks en prévision d’une raréfaction de ces produits indispensables à la salubrité. C’est le cas notamment du précieux savon de Marseille qui n’a jamais été autant commercialisé.

4 – Les solutions de travail à distance

Avec le confinement qui s’est installé pour 15 jours et une situation qui va probablement se prolonger, le télétravail est devenu la meilleure option. Dans l’urgence, les entreprises se sont tournées vers des solutions permettant de faciliter le travail de leurs collaborateurs afin de ne pas nuire à leur activité.

travail-distance

Ainsi, les services de messageries en ligne, les outils de gestion de tâches ou de travail collaboratif sont devenus indispensables. Les colosses du web comme Google et Microsoft ont ainsi vulgarisé des services payants habituellement pour une durée de 6 mois afin de rendre plus facile le travail à distance. La vidéo conférence est également un moyen de rester en contact avec les voyages quasi impossibles et les contraintes liées au virus qui se répand partout dans le monde.

5 – Le business de la survie

Le survivalisme était jusqu’à ce jour considéré comme une lubie de certains nantis adeptes de théories de fin du monde. Cependant, depuis que le coronavirus a déployé sa menace sur les cinq continents, les kits de survie s’arrachent dans les magasins spécialisés.

survivalistes-famille

Les produits pour purifier l’eau, les masques de protection, la nourriture lyophilisée et les conserves sont devenues des produits en forte demande pour établir des stocks. Les magasins de bricolage enregistrent également des achats en hausse pour des articles comme les batteries, les lampes, les sacs et les tentes.

6 – La livraison à domicile

Même si en temps normal la livraison à domicile est fortement sollicitée pour des raisons pratiques, avec le confinement, les raisons d’y faire appel ont changées. En effet, résignés à rester chez eux, les français font appel à cette solution pour commander leurs repas ou réceptionner leurs achats.

livraison-domicile

Les grands services de livraison comme Mondial Relay étant indisponibles actuellement, les entreprises de moindres envergure ont du faire appel à plus de travailleurs pour répondre à la forte demande. Evidemment ces prestations restent permises à la condition que les mesures d’hygiène soient respectées et que les contacts soient évités.

7 – Les médias d’information en ligne

medias-information

Coronavirus est surement le mot le plus prononcé et en tête des sollicitations tous moteurs de recherche confondus. L’épidémie inquiète et avec de informations en masse qui circulent sur les réseaux sociaux, tout le monde à besoin d’en savoir plus. La situation est paradoxale car même si les audiences des sites d’information crèvent le plafond, les revenus publicitaires ont fortement baissés. C’est valable pour les grand médias, mais aussi pour les particuliers qui peuvent profiter de leur temps libre pour compléter leurs revenus avec un blog ou en proposant ses services de rédacteur.

8 – La VOD et le divertissement en ligne

Pour supporter l’ennui du confinement, Internet est devenu un loisir toutes catégories d’âges confondues. A la fois pour rester en contact avec ses proches, mais aussi pour se divertir, les demandes de connexion ont explosées ces derniers jours. En première ligne on retrouve Youtube, Netflix, mais aussi les sites pornographiques et de jeux en ligne.

sites-divertissement

Certains l’auront constaté, la connexion a commencé à manifester des signes de faiblesse entraînant des lenteurs et des pannes internet. Il est à prévoir dans les prochains jours que si la situation persiste, les fournisseurs d’accès seront contraints de limiter leurs bandes passantes aux activités professionnels et scolaires au détriment des loisirs.

9 – Les jeux vidéo

Jeux-video

Les enfants et les adultes ont besoin de passer le temps durant les heures de confinement. Ainsi, les jeux vidéo sont devenus la meilleure alternative pour supporter les heures de solitude et de mesures drastiques. Parmi les plus vendus on retrouve FIFA 19, Red Dead Redemption II ou encore Mario Brox Deluxe.

10 – Le casino en ligne

Les jeux de Casino en ligne permettent de décompresser tout en gagnant de l’argent en ligne. Le nombre de connexion avait déjà commencé à augmenter dès que l’épidémie de COVID-19 s’est déclarée et avec le confinement, les plateformes en ligne on vu le nombre de leurs abonnés exploser. Certaines proposent même des bonus sans dépôt pour attirer les nouveaux joueurs. Attention tout de même de ne pas sortir ruiné de cette période de confinement !

casino-en-ligne

Les loisirs durant cette période de rester à la maison sont devenus impossibles et en même temps indispensables. Les solutions de remplacement par internet sont donc devenu la seule alternative envisageable pour se divertir.

11 – Les sites de rencontre en ligne

sites-de-rencontres

Vous vous demandez sans doute avec juste raison en quoi le fait de d’entamer une relation en cette période peut être pertinent ? Il faut savoir que le coronavirus n’a bien sur pas contribué à réduire le nombre de célibataires. Avec le confinement qui s’est généralisé, le comportement des personnes seules a été de solliciter les services de sites et applications de rencontre pour discuter et échanger avec de potentiels partenaires. Une façon de tromper l’ennui en augmentant ses chances de rencontrer l’âme sœur lorsque les sorties sont impossibles.

12 – Le business des sextoys

sextoys-business

Parce que le confinement en solo est également une des réalités de cette épidémie de coronavirus, le business des sextoys a plus qu’explosé ces derniers jours. Poupées gonflables, vibromasseurs, godemichés, mais aussi sextoys connectés pour s’amuser en couple, les variétés sont sans limite tout comme l’esprit humain qui s’adapte parfaitement.

Nul doute que le fin de la crise que tout le monde appelle de ses souhaits entraînera inévitablement un pic des naissances.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire