Covid-19 : Microsoft introduit Mesh, le nouvel outil pour des réunions en réalité augmentée

Le mastodonte de l’informatique Microsoft a annoncé en début de semaine une nouvelle innovation dans le monde de la réalité augmentée. Coup de maître pour la firme américaine qui signe ici une véritable révolution technologique à l’heure où la pandémie fait rage et impose de nouvelles façons d’échanger, mais aussi de vivre.

Microsoft Mesh, c’est le nom qui a été donné à la plateforme de réalité mixte conçue par le groupe de Redmond. Il s’agit d’un outil à destination des professionnels pour faire du virtuel une réalité quasi-palpable et faciliter les interactions par la matérialisation d’un hologramme. Mesh est une véritable révolution qui va grandement transformer les possibilités en matière de réalité virtuelle et imposer une immersion complète lors des réunions.

Un pas de plus vers le monde de demain ?

Si les développeurs se laissent séduire par les promesses de Mesh, on assistera sûrement à un bond de géant dans le monde de l’informatique. En effet, la plateforme devrait permettre de créer des applications qui, avec l’utilisation d’un casque de réalité augmentée tels que les HoloLens 2 de Microsoft, pourront recréer des avatars et permettre des échanges en temps réels. L’idée est de construire un climat plus adapté à la communication, à la création et à la manipulation d’objets 3D, le tout à distance.

Concrètement, avec Mesh, les utilisateurs pourront assister à des réunions en étant présents sous forme d’avatars et interagir sans que l’espace et le temps ne soient des obstacles. La communication se fera en audio à la manière d’un appel vidéo, mais aussi grâce à des capteurs implantés sur les appareils et qui enregistreront les moindres mouvements.

VOIR AUSSI : Abuser des visioconférences serait nocif pour la santé mentale

Le télétravail, une nouvelle façon d’être productif

En 2020, le télétravail s’est vu quasi généralisé dans plusieurs secteurs d’activités devenant ainsi une échappatoire pour continuer de créer et de produire en réduisant les risques liés à la pandémie de COVID-19. Après des idées innovantes comme celles du maquillage virtuel pour visio-conférences, le travail à la maison est en train de créer ses propres codes. Franck Shaw, le directeur de la communication Corporate Microsoft l’exprime d’ailleurs très bien : « Les gens pensent à 2020 comme l’année où le travail a déménagé à la maison. Mais en réalité, c’est l’année où le travail a déménagé sur le cloud »

En marge de cette annonce, Microsoft et Google ont par ailleurs présenté de nouvelles mises à jour pour améliorer l’expérience utilisateur pour ce qui concerne leurs divers logiciels de télétravail. Dans le but de fluidifier les échanges professionnels entre les employés au sein des entreprises et ceux officiant sur le terrain.

Quelles perspectives avec Mesh ?

Dans l’immédiat Mesh est surtout une réponse au problème de la présence dans la plupart des métiers. Avec un virus qui semble s’installer et des perspectives encore floues concernant l’évolution de la situation sanitaire, le géant de l’informatique s’essaye à vouloir apporter plus de possibilités et à universaliser le télétravail via l’intelligence artificielle. La plateforme est fonctionnelle depuis le service cloud de Microsoft : Azure. Une fois développée, elle devrait permettre d’y accéder depuis un smartphone, un ordinateur ou une tablette avec comme seul outil le casque de réalité virtuelle.

Si dans un premier temps le travail en entreprise sera facilité, le but avec Mesh est de parvenir à quasiment abattre les frontières. En effet, avec la réalité mixte, il sera possible de se téléporter d’un endroit à l’autre sans être présent physiquement. Reste à savoir si les ambitions de Microsoft trouveront de développeurs assez séduits pour imaginer le monde de demain.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire