L’Oréal créée le maquillage virtuel pour des visio-conférences qui le valent bien

Qui disait que les contraintes favorisaient la créativité ? C’est en tout cas ce que vient de prouver la marque de cosmétique Française L’Oréal en créant un concept innovateur : une ligne de maquillage spécialement réservée aux réunions zoom. Après le test du rouge à lèvre avant achat, initié sur Amazon, L’Oréal revient avec une toute autre proposition. Dans le contexte actuel de la crise sanitaire causée par le COVID-19, plusieurs nouveautés originales ont vu le jour. Cela s’explique en partie par la stimulation de l’esprit causée par les frustrations causées par deux confinements et il faut le dire des libertés quand même bien réduites.

Sûrement parce que « nous le valons bien » et parce qu’il faut tout de même être présentable, même en temps de pandémie, L’Oréal nous sert une palette juste magnifique pour éblouir vos collègues et disons le quand même, jouer avec les apparences.

Port du masque, le maquillage en sueur ?

On aurait certainement dû s’y attendre, avec l’épidémie de COVID-19 qui fait rage partout dans le monde, les ventes de rouges à lèvres ont dégringolé. En effet, le port du masque a quasiment éliminé cette partie du visage de la routine maquillage des femmes. A quoi bon prendre le soin de se maquiller les lèvres si c’est pour ensuite les dissimuler derrière un masque et en plus se retrouver complément grimé et le masque dans un état lamentable ?

Comble du paradoxe, mais tout de même logique après tout, le mascara et l’eye-liner n’ont jamais été aussi sollicités de la gente féminine. Après tout, c’est tout ce qu’il nous reste non ? Si la situation peut faire sourire, elle illustre tout simplement à quel point le comportement des consommateurs s’adapte rapidement en fonction des situations.

Confinement, télétravail, oui mais toujours au top !

Si le port du masque a mis le holà à quasiment toutes les velléités de coquetterie trop poussées, c’est en revanche le confinement qui a instauré les prémices de la paresse à la maison. Les femmes préféreront rester en pyjama toute la journée pour être bien à l’aise même si plusieurs tâches sont au programme. Mais pour celles et ceux qui sont obligés de télétravailler et donc de tenir des réunions par écrans interposés, comment fait-on pour être présentable en sachant pertinemment qu’on est en pantoufles ?

Le digital a pu rapidement réagir et après les vêtements virtuels dont on avait entendu parler, L’Oréal nous présente « Signature Faces » une ligne de maquillage virtuelle, en collaboration avec VIRTUE, une agence de création. Cette prouesse, cosmétique ou digitale ? est accessible en ligne sur Zoom, mais aussi sur Snapchat, Instagram, Twitch, Skype et Google Hangouts. Une manière ingénieuse de s’adapter à une situation qui traîne en longueur et qui ne laisse nul autre choix que de se réinventer.

Le maquillage virtuel oui, mais pas vraiment un filtre

Si on connaissait bien évidemment les filtres en tout genre, il s’agit ici d’un niveau supérieur conceptualisé par de vrais professionnels du maquillage pour s’accorder parfaitement aux attentes des femmes. En effet, la gamme a été imaginé par Val Garland, la global beauty director de L’Oréal et comprend 3 collections pour 10 produits tout aussi virtuels. On retrouve ainsi le Volumising Capsules, le Plum Shot et le Fire Match… les initiés reconnaîtront la référence à la série Euphoria.

Les collections sont à rajouter aux filtres Snapchat déjà existants et sont du plus bel effet. Elles se déclinent en effet en des tons colorés sans extravagance, de la brillance et du pulpeux pour les lèvres, un petit effet ombré sur les yeux, un pailleté ou un glossy…, mais surtout un teint bien travaillé. Autant dire que vos réunions n’auront plus rien de monotone.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire