Arrêter de fumer : 6 conseils à appliquer au quotidien

Ce n’est pas une mince affaire d’arrêter de fumer. Mais avec un bonne dose de motivation c’est possible ! Voici quelques tips pour y arriver.

Arrêter d’un coup

Sûrement le plus difficile mais aussi une des méthodes les plus efficaces. Arrêter une addiction est une affaire de motivation, de courage et de mental. Il faut rester positif dans cet affaire, sinon un coup de mou et hop une cigarette ! Arrêter d’un coup du jour au lendemain résulte d’un déclic. Peut-être d’ailleurs qu’à ce moment là vous ne songiez même pas à arrêter. Demandez vous d’abord quelles sont vos réelles motivations. Souvent c’est une question de santé.

Il faut aussi se demander si on veut arrêter ou réduire, qu’est-ce qui nous pousse à fumer ? À partir du moment où vous avez le déclic, il faudra tenir et surtout être fier de soi ! Ne pas se rabaisser si on craque une petite fois, car c’est comme pour un régime, un burger de temps en temps ne fait pas de mal mais aide à s’accrocher à sa nouvelle hygiène de vie.

Arrêter progressivement

Voici une des méthodes les plus utilisée. L’arrêt progressif est parfait pour plusieurs raisons. C’est vous qui choisissez exactement de quelle façon, en combien de temps, comment vous réduisez votre consommation de tabac. Là aussi il faut être tenace. On peut par exemple garder les cigarettes qui sont les plus importantes comme celles après le repas et se poser la question pour les autres : ai-je vraiment besoin de fumer tout de suite ou est-ce par habitude ?

Les patchs

Les patchs aident à combattre progressivement d’addiction à la nicotine. Dans la cigarette, il y a tout un tas de choses vraiment mauvaises mais la nicotine est simplement ce qui vous y rend accro ! Les patchs sont trouvables sous prescription médicale en pharmacie et leur dosage s’adapte à votre propre consommation. Attention, vous ne pouvez pas fumer en ayant un patch sur vous.

VOIR AUSSI : Le CBD peut-il vous aider à perdre du poids ?

Les gommes

Ces gommes sont bien pour l’arrêt progressif. On peut fumer avec ce dispositif. C’est à vous de savoir quelles cigarettes vous garder dans la journée, pour tous les autres moments où vous voulez fumer, vous prendrez une gomme. La gomme a d’ailleurs le même effet qu’un substitut de type chewing-gum, occupant alors la bouche. On peut prendre environ cinq gommes par jour. Elles sont prescrites par le médecin et trouvables en pharmacie.

La vapoteuse

Bien que l’absorption de vapeur contenue dans la cigarette électronique ne soit pas encore testée positive ou nocive, la vapoteuse permet d’apporter une dose de nicotine au fumeur et de garder le geste de porter la cigarette aux lèvres. Une vapoteuse coûte environ quarante euros et sont achetables avec les produits adéquats dans certains tabacs et dans les magasins prévus à cet effet.

Trouver un substitut

Qu’on arrête progressivement ou d’un coup, trouver un substitut est une étape cruciale. Attention cependant à ne pas faire naître une nouvelle dépendance. Ce peut-être un bonbon à la menthe, un chewing-gum, une boisson (thé par exemple)… Ou encore un sport ou un loisir qui vous permet aussi de vous faire penser à autre chose qu’à votre arrêt de la cigarette et qui permet de se défouler, la clope étant souvent un anti-stresse.

À propos de l'auteur

Avatar

Adepte de musique, de littérature, de jeux vidéos et de sujets de société, je n'ai aucun tabous.

Laisser un commentaire