7 œuvres emblématiques de la Renaissance

Amateurs d’art, envie de vous plonger dans l’histoire artistique ? Voici 7 œuvres pour se remémorer la grande époque artistique qu’est la Renaissance.

De toute l’histoire de l’Art, la Renaissance a particulièrement marqué les esprits et a laissé une empreinte indélébile qui subsiste jusqu’à ce jour. Impossible donc de parler de l’Art sans faire mention de cette riche époque. En effet, elle a vu naître et travaillé de grands noms de l’Art ; elle a été témoin de nombreuses œuvres qui continuent de témoigner du talent des artistes de l’époque. Parmi ces nombreuses œuvres produites durant la Renaissance, voici 7 œuvres les plus emblématiques.

La Joconde

Aussi connue sous le nom de Mona Lisa, la Joconde reste l’œuvre d’art la plus célèbre du monde. Œuvre du peintre italien Léonard de Vinci, la Joconde est une peinture à l’huile sur panneau de bois. Actuellement conservée au musée de Louvre, elle a été réalisée entre 1503 et 1519. La Joconde représente une femme affichant un sourire en coin et fixant des yeux celui qui la regarde. 

Depuis longtemps, cette œuvre a été sujette à diverses interprétations. Pour certains, la femme serait le portrait de Salai, l’amant de Léonard de Vinci. Pour d’autres, elle serait le portrait de la femme de Francesco del Gioconde, un riche italien qui aurait commandé l’œuvre.

Quel que soit le mystère qui entoure la femme au sourire mystérieux, la Joconde a toujours suscité l’admiration de nombreux artistes à travers les époques. Ainsi, on en retrouve diverses imitations.

La Cène

Autre œuvre du talentueux Léonard de Vinci, la Cène est une fresque murale à la détrempe réalisée entre 1495 et 1498. Elle a été peinte sur la commande de Ludovico Sforza, duc de Milan.

La Cène, ou le dernier souper pour d’autres, est une représentation artistique de la scène biblique relatée dans l’évangile de Jésus-Christ selon Jean, chapitre 13, verset 21 : « Oui, vraiment, je vous l’assure : l’un de vous me trahira ». La scène sur la Cène représente l’étonnement  et la confusion de chaque disciple à la suite de cette prophétie de Jésus-Christ. La Pensée de chacun d’eux a été représentée à travers leurs mouvements grâce à la théorie des motti dell’anima.

Le Jugement dernier

Fresque murale réalisée sur l’autel de la chapelle Sixtine, le Jugement dernier est une œuvre de Michel-Ange réalisée au soir de sa vie : l’artiste avait 60 ans à l’époque. Aussi connue sous le thème du jour du jugement dernier, elle a duré 6 ans. Commandée par le pape Clément VII qui souhaitait impacter l’esprit des fidèles, l’œuvre a été finalement inaugurée par le pape Paul III en novembre 1951 lors de la fête de Toussaint.

Exactement 150 personnes sont représentées sur la gigantesque œuvre de 1370 x 1220 cm. Le milieu de l’œuvre est occupé par Jésus-Christ et sa mère. À leurs côtés, les Saints sont représentés avec, chacun, les instruments de leur martyre. Les autres côtés et le bas sont occupés par les apôtres, les patriarches et des morts ressuscités.

La Madone de Sixtine

Dans l’histoire de l’art, aucun angelot n’est aussi réputé que les deux affichés sur ce tableau. Œuvre de Raphaël, la Madone de Sixtine a duré un an (1513-1514). Il s’agit d’une peinture sur toile actuellement gardée à la Germaldegalerie Alte Meister à Dresde en Allemagne. Depuis la Renaissance, l’œuvre est appréciée des poètes et étudiée par les philosophes. On dit qu’elle aurait été inspirée à l’artiste par des marmots qui regardaient par la fenêtre d’un boulanger.

Le milieu de la peinture sur toile est occupé par la Vierge s’élevant avec son enfant dans ses bras. À ses côtés, un peu vers le bas, Saint Sixte qui la regarde et Saint Barbe agenouillé, le regard tourné vers les deux angelots.

La Pietà

Il s’agit d’une sculpture en marbre réalisée par Michel-Ange entre 1498 et 1499. Elle est une commande du cardinal Jean Bilhères de Lagraulas. C’est assurément l’une des sculptures les plus emblématiques de toute l’histoire de l’art.

Réalisée en un an, la Pietà est la représentation de la Vierge Marie en proie à la douleur et portant le Christ sur ses genoux. Le corps de ce dernier venait d’être descendu de la Croix.

La beauté de l’œuvre et la douleur parfaitement représentée en peu de temps font susciter l’admiration de nombreux critiques de l’art. Voyant l’œuvre pour la première fois, Vasari s’exclame en ces termes : « Comment main d’artisan a-t-elle pu si divinement accomplir, en si peu de temps, une œuvre aussi admirable ? Cela relève du miracle ; qu’un rocher informe ait atteint une perfection que la nature ne la modèle que si rarement dans la chair ».

VOIR AUSSI : À la découverte des 7 merveilles du monde moderne

L’homme de Vitruve

Léonard de Vinci est sans aucun doute l’un des hommes le plus talentueux de la Renaissance. En effet, l’homme d’Italie n’était pas que peintre. En plus d’être un sculpteur, il était un homme d’esprit universel : scientifique, architecte, musicien, philosophe, ingénieur, anatomiste, etc.

Son talent d’anatomiste couplé à celui de dessinateur lui a permis de réaliser l’homme de Vitruve. Il s’agit d’un dessin à la plume et au lavis fait vers 1490. On dit de cette œuvre qu’elle est « la représentation des proportions idéales parfaites du corps humain ». De ce fait, elle a contribué aux avancées des anatomistes pour l’étude complète du corps humain.

Cependant, l’homme de Vitruve ne traduit pas que l’anatomie. Il était aussi un idéal humaniste. C’était une représentation de l’Humanisme qui met l’être humain au centre de toutes les préoccupations.

La voûte de la chapelle de Sixtine

Notre article n’est pas un classement. Autrement, cette œuvre disputerait la place à toute autre œuvre de la Renaissance. Emblématique fresque ornant la voûte de la chapelle Sixtine, elle est un chef-d’œuvre de la Renaissance. Elle couvre entièrement le plafond de la chapelle au Vatican, avec une beauté que le temps n’a point ternie. Des touristes continuent d’y faire un tour pour la visiter.

Représentation d’un génie artistique fou, la fresque représente toute l’histoire de la Bible, de la Genèse au Christ : la création du monde, la chute des premiers hommes, la tentative de rachat réalisée par les prophètes, l’avènement du Christ.

Alors, laquelle de ces œuvres vous charme le plus ?

À propos de l'auteur

Avatar

Passionné des Lettres et envoûté par l'art, je livre aux autres mes découvertes en matière de littérature, de voyage, de cinéma et du sport. "Je pourrais passer le reste de ma vie à lire, juste pour satisfaire ma curiosité." Foi que je dois à Malcom X.

Laisser un commentaire