Collapsologie vs transhumanisme : lequel sauvera l’humanité ?

Comment voyez-vous la fin du monde ? Serons-nous décimés par dame nature ? Serons-nous plutôt exterminés par une intelligence artificielle ? Pour l’heure, difficile de le savoir… Cependant, d’après le transhumanisme et la collapsologie, si une chose est sûre, c’est que c’est l’espèce humaine elle-même qui causera sa perte

Transhumanisme vs collapsologie, fin du monde

Eh oui ! Selon le transhumanisme, c’est une IA que nous aurons nous-mêmes créée qui finira par avoir raison de nous. La collapsologie, elle, prophétise que ce sont les problèmes que nous aurons causés à notre planète qui entraîneront notre extinction. Néanmoins, même si ces deux courants de pensée affirment que nous serons à l’origine notre propre disparition, ils préconisent aussi que des solutions existent pour l’éviter. Alors, vers lequel de ces mouvements nous tourner pour pouvoir continuer à exister ? Pour nous décider, découvrons plus en détail les arguments avancés par chacun d’eux.

Transhumanisme : une IA finira par nous exterminer !

D’après les transhumanistes, c’est donc une intelligence artificielle qui mettra fin à notre existence. En effet, ceux-ci soutiennent l’idée que bientôt, une IA sera créée et qu’elle sera si développée qu’elle pourra évoluer toute seule. Consciente de sa toute-puissance et du fait qu’elle n’aura plus besoin de nous, c’est cette IA qui décidera alors de nous exterminer (ou de nous asservir, dans le meilleur des cas).

Transhumanisme, une intelligence artificielle causera notre disparition

Pour ne pas en arriver là, les adeptes du transhumanisme ne voient qu’une solution : la création d’hommes V 2.0. En d’autres termes, ils proposent que nous devenions des humains augmentés, équipés de puces, de prothèses à la pointe de la technologie, et également dotés des gènes particuliers pour nous rendre plus forts et plus intelligents.

Pour les transhumanistes, ce n’est que de cette manière que nous pourrons rester supérieurs aux machines. Ils estiment que seules les « NBIC » (nanotechnologies, biotechnologies, informatique, sciences cognitives) pourront sauver les hommes en les amenant à évoluer jusqu’à devenir des surhommes, et pourquoi pas, des immortels.

Collapsologie : nous périrons tous des mains de mère Nature !   

Du côté des collapsologues, l’on pense plutôt que c’est notre obsession de toujours faire des profits, les problèmes liés au climat, à la surpopulation et à l’insuffisance des ressources qui nous conduiront à notre fin. D’ailleurs, ces derniers sont sûrs que notre extinction est imminente. Ils pensent également que celle-ci sera inéluctable, en plus d’être brutale.

Collapsologie, la fin du monde causée par la nature

À noter que pour pouvoir affirmer de telles choses, les collapsologues se sont appuyés sur de nombreuses études scientifiques. Ils ont pris en compte les effets du réchauffement climatique sur la planète et ont considéré les risques de futures crises (écologiques, sanitaire, énergétique, démographique…) interconnectées et mondiales. Ainsi, selon eux, notre monde serait déjà à l’agonie. Nous épuiserons prochainement nos ressources et un effondrement de notre monde thermo-industriel et capitaliste ne saurait tarder à se produire.

Pour les partisans de la collapsologie, il est donc nécessaire que nous agissions au plus vite afin d’éviter le pire. Ils proposent de ce fait que nous fassions évoluer nos systèmes agricoles (permaculture…), que nous maîtrisions mieux la démographie ainsi que notre consommation d’énergie. En fait, ils préconisent que nous changions radicalement de mode de vie, sans quoi nous connaîtrions le même sort que certaines civilisations, ayant disparu à cause de leurs comportements « écocides ». Par ailleurs, notons que selon les collapsologues, si nous n’agissons pas, nous pourrions tous disparaître en 2050 suite au manque de nourriture, d’eau, ou d’énergies mais aussi à cause des dérèglements climatiques.  

Transhumanisme ou collapsologie ? À chacun son choix !

Transhumanisme vs collapsologie

Alors, d’après vous, lequel de ces courants de pensée pourrait être le sauveur de l’humanité ? À chacun sa réponse… En tout cas, malgré les progrès que nous réalisons chaque année dans le domaine technologique, c’est sûr : ce n’est pas demain la veille que nous pourrons tous devenir des post-humains. En outre, même s’il est vrai que des crises mondiales pourraient se produire dans un futur proche, rien ne permet d’affirmer qu’elles causeront forcément un effondrement de notre monde ni qu’elles seront inévitables. Effectivement, aujourd’hui, des changements de comportements commencent déjà à s’opérer dans nos sociétés. Par ailleurs, les actions entreprises pour résoudre certains de nos plus gros problèmes environnementaux se font de plus en plus nombreuses.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire